Créer une entreprise en Corée du sud

Créer une entreprise en Corée du sud

Créer une entreprise en Corée du sud pour un étranger. Les différents types d’entreprise en Corée du sud que les étrangers peuvent prétendre créer.

1. Corporation. ( 외국인 법인설립, 외국인투자기업 설립)

  • Si un étranger souhaite établir une entreprise en Corée du sud, l’investissement doit être supérieur ou égal à 100millions de wons ( à peu près 100000 dollars US) afin d’obtenir un Visa D-8.
  • Si l’étranger n’a pas de compagnie mère situé ailleurs, ou de visa F, c’est la seule manière pour lui d’ouvrir une compagnie.

2. Branch Office. ( 한국지사설립 )

  • Une compagnie étrangère peut créer une branche en Corée du sud.
  • La branche peut alors gagner des revenus sur le territoire coréen.

3. Liaison office. (연락사무소설립 )

  • Une compagnie étrangère peut établir une “liaison office” en Corée du sud.
  • Une “liaison office” peut seulement réaliser des activités sur le territoire coréen sans gain de revenu direct. Contact pour la maison mère, activité de recherche et prospection, activité de contrôle, publicité, etc …

4. Private company ( 외국인사업자등록-개인사업자 )

  • Un étranger qui possède un visa F peut créer une compagnie privé.

Item-implanter-une-entreprise

 

Corporation. ( 외국인 법인설립, 외국인투자기업 설립)

Condition pour établir une corporation en Corée du sud.

Investissement : l’investissement ne doit pas être inférieur à 100 millions de Korean Won ( à peu près 100.000USD ) par investisseur. Ce montant peut être utiliser pour la compagnie par la suite.

Taxe d’enregistrement, … : Elle s’élèvera à 1.5% de l’investissement si l’entreprise est établit à Séoul.

Temps de procédure : De 2 à 4 semaines après le rassemblement des documents, pour enregistrer l’entreprise et obtenir une licence.

Document à fournir pour établir une corporation en Corée du sud.

  • Preuve de la nationalité de l’investisseur.
    investisseur individuel : passeport ou carte d’identité ;
    compagnie : sa business licence ou son document d’enregistrement.
  • Preuve de l’identité du directeur.
  • Procuration.
  • Un contrat de location de bureau.

Procédure de création d’une corporation en Corée du sud.

  1. Notification d’investissement étranger.
  2. Transfert des fonds.
  3. Location de bureaux, de bureaux virtuels, magasin, …
  4. Etablissement de la compagnie.
  5. Business licence.
  6. Compte en banque.
  7. Transfert des fonds vers le compte en banque de la compagnie.
  8. Enregistrement de la compagnie.
  9. Application pour le visa D-8 investisseur.
  10. Rejoindre le système national d’incorporation des compagnies.
  11. Faire le livret de comptes de la société.

 


2. Branch Office. ( 한국지사설립 )

La compagnie est une compagnie étrangère. Le système comptable est donc toujours géré par la société-mère. Seul les profits réalisés sur le sol coréen sont soumis à l’impôt.

Document à fournir pour établir une “branch office” en Corée du sud.

  • Certificat de rendez-vous pour le président de la “branch office”
  • Passeport ou carte d’identité du président.
  • Enregistrement de la société-mère.
    ( incluant : le nom, la date d’établissement, le nom du CEO, l’adresse, le type de business et le capital de la société mère ).
  • 2 procurations.
  • La résolution du président de la société mère.
    ( incluant le nom, l’adresse et la date de naissance du président de la “branch office”, la déclaration d’établissement du bureau coréen et l’adresse de cette dernière).
  • Le contrat de location des bureaux.

Procédure d’établissement d’une “branch office” en Corée du sud.

  • Louer des bureaux, des bureaux virtuels, etc …
  • Demander l’ouverture d’un compte en Corée.
  • Établir une “branch office” au tribunal.
  • S’enregistrer aux impots.

Temps de procédure : entre deux et quatre semaines.

Très important : VISA

Les employés étrangers de la “branch office” peuvent demander un Visa D-7 , il est indispensable que leur ancienneté dans la société mère soit d’au moins un an.

 


Liaison office. (연락사무소설립 )

Une “liaison office” ne peut pas réaliser de profit en Corée du sud. Elle a pour mission de réaliser des actions pour la société mère qui gère toutes les activités. Elle peut engager des activités de marketing, de prospection, de contrôle qualité, etc …  Peu ou proue, elle se constitue de la même manière que la “branch office”.

Document à fournir pour établir une “liaison office” en Corée du sud.

  • Certificat de rendez-vous pour le président de la “liaison office”
  • Passeport ou carte d’identité du président.
  • Enregistrement de la société-mère.
    ( incluant : le nom, la date d’établissement, le nom du CEO, l’adresse, le type de business et le capital de la société mère ).
  • 2 procurations.
  • La résolution du président de la société mère.
    ( incluant le nom, l’adresse et la date de naissance du président de la “liaison office”, la déclaration d’établissement du bureau coréen et l’adresse de cette dernière).
  • Le contrat de location des bureaux.

Procédure d’établissement d’une “liaison office” en Corée du sud.

  • Louer des bureaux, des bureaux virtuels, etc …
  • Demander l’ouverture d’un compte en Corée du sud.
  • S’enregistrer aux impôts.

Note : les employés qui ont au moins un an d’ancienneté dans la société mère peuvent demander un visa D-7.


Private company ( 외국인사업자등록-개인사업자 )

Seul les étrangers munis d’un visa F peuvent créer une “private company”, ce type de visa correspond aux résidents permanents ( de droit, aux coréens de l’extérieur de Corée, aux maris, etc .. ) . C’est le type de visa qui est donné aux français adopté d’origine coréenne par exemple.

Dans ce cas là, vous n’avez pas de dispositions spéciales et vous êtes en droit d’ouvrir votre compagnie comme n’importe qu’elle coréen.

A voir type de visa et liste wikipedia.

2 commentaires

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.