Thaïlande

Article relatif à la Thaïlande.

Covid19 – se rendre en Thaïlande

Covid19 – se rendre en Thaïlande. Depuis le début de la crise du Covid-19, la Thaïlande a fermé ses frontières aux touristes étrangers. Au travers de cet article, nous rendons compte de la situation pour tous ceux et celles qui souhaitent se rendre en Thaïlande, pour y voyager, pour y vivre ou pour y faire des affaires.

Dernières nouvellesDepuis le 1er novembre 2021, les voyageurs en provenance de 46 pays et territoires éligibles dont la France, entrant en Thaïlande par voie aérienne et disposant d’un certificat de vaccination complet réalisé au moins 14 jours avant la date du départ sont soumis à une nuit de quarantaine dans un hôtel certifié par le gouvernement thaïlandais. 

C’est la bonne nouvelle du moment, même s’il est à craindre qu’avec la recrudescence des cas d’un nouveau variant cette permission ne perdure pas. 

Depuis le 1er novembre 2021, les voyageurs en provenance de 46 pays et territoires éligibles dont la France, entrant en Thaïlande par voie aérienne et disposant d’un certificat de vaccination complet réalisé au moins 14 jours avant la date du départ sont soumis à une nuit de quarantaine dans un hôtel certifié par le gouvernement thaïlandais. Ceux qui n’ont pas encore reçu une vaccination complète ou qui ne possèdent pas de certificat de vaccination complet sont soumis à une quarantaine de 10 jours en cas d’arrivée par voie aérienne. Néanmoins, ces voyageurs doivent remplir d’autres conditions d’entrée dont les détails peuvent être consultés sur les pages dédiées des sites de l’ambassade royale de Thaïlande en France et de la Tourism Authority of Thailand. Les voyageurs en provenance d’autres pays que les 46 pays et territoires éligibles, et disposant d’un certificat de vaccination complet réalisé au moins 14 jours avant la date du départ, sont soumis à une quarantaine de 7 jours. Ceux qui n’ont pas encore reçu une vaccination complète ou qui ne possèdent pas de certificat de vaccination complet sont soumis à une quarantaine de 10 jours en cas d’arrivée par voie aérienne ou à une quarantaine de 14 jours en cas d’arrivée par voie terrestre.

Pour plus d’information, consulter les sites de la Tourism Authority of Thailand et de l’ambassade royale de Thaïlande en France.

Se rendre sur le site de l’ambassade de France

Faire des affaires en Thaïlande.

Faire des affaires en Thaïlande, y travailler et surtout y vivre pour ceux qui ont eu la chance de voir les plages de Phuket a traversé l’esprit à de nombreuses personnes « tombées amoureuses » de la Thaïlande.

Thailande-villes

La Thaïlande est un pays à peine plus petit que la France, 514 000km2, à la population à peu près équivalente. A tort, la Thaïlande est souvent présenté comme un pays pauvre. Il est pourtant un des « tigres asiatiques », et sa capitale, Bangkok, sinon son interminable embouteillage ferait pâlir d’envie bien d’autres capitales.

Cependant, en oubliant « la carte postale pour touriste » qui fait partie intégrante du pays, il existe de fait 2 Thaïlandes : Bangkok, moderne, artistique, monumentale et le reste du pays, très agricole, riziculteur et pauvre à l’exception de certains espaces touristiques.

Si vous voulez vous investir en Thaïlande et y demeurer, dans plus de 90% des cas vous allez être obligé de rester proche de Bangkok.

Bangkok

Bangkok Paragon
Célébration de l’année de la chèvre au Siam Paragon.

Capitale de la Thaïlande, 14 millions d’habitants comptabilisés, le double selon « la rumeur urbaine ». Bangkok est une ville moderne, qui bat au cœur de ses nombreux quartiers d’affaire. La zone touristique autour de Khao San road où se concentre la majorité des grands temples de la ville est à l’extérieure du « centre ». Il n’existe pas réellement de centre à proprement parler à Bangkok bien que beaucoup considère qu’il s’agit de la très grande zone commerciale de la ville autour du Siam center, Siam square et Siam Paragon.

Bangkoko river
Vue de bangkok à partir du bateau de transport sur la Chao Praya.

Bangkok est embouteillé. Bien que disposant d’un système de métro et d’une ligne de train aérienne, la ville dans son ensemble n’est pas couverte par le réseau. Traverser la ville se révèle être alors un véritable parcours du combattant, voir impossible en fonction de l’heure de la journée en dressant un tableau un peu noir mais réaliste. Néanmoins très agréable à vivre, elle est le centre culturel, politique et économique du pays et une ville majeure dans la région sud-est asiatique.

Chiang Mai

La grande ville du Nord, Chiang Mai, offre un intérêt touristique de plus en plus important. Située dans les montagnes du nord et sur l’ancienne route de la soie, à 800km de Bangkok, la ville dispose d’un ensemble de temples anciens. Proche de la Birmanie qui  se développe à vitesse grand V, la ville semble offrir une alternative intéressante à Bangkok. Beaucoup plus rurale, et au rythme de vie beaucoup plus lent, malgré sa modernisation rapide et son approche du million d’habitant avec son agglomération. C’est aussi la ville artisanale de la Thaïlande où l’on trouve tout l’artisanat ancien. Idéal pour les revendeurs de produits ethniques.

bangkok rire de statue

La carte postal.

Pattaya

Au sud de Bangkok, Pattaya a une réputation sulfureuse. La ville des jeux, de la mafia et de la prostitution.

île de Phuket

S’étendant sur près de 50 kilomètres de long et sur 20 kilomètres de large, l’île de Phuket a fait la renommée de la Thaïlande. Sur la plage de Patong s’est construit un centre touristique de premier plan mêlant sable, plongée, et activités nocturnes. En parallèle, ses 70% montagneuses permettent des trecks et de trouver des points de vue inoubliables. La ville de Phuket compte 75.000 habitants, elle est une destination de premier choix pour ceux qui souhaitent s’investir dans le tourisme en Thaïlande bien qu’il faille faire très attention à y trouver les bons partenaires.

île de Koh Samui

Grande de 25km sur 21km, l’île de Koh Samui est la seconde île de Thaïlande. Surnommé « la perle de la mer de Chine », l’île a grâce à son développement tardif réussit à conserver le charme naturel que les communautés hippies des années 70 lui donnaient. Au delà de son charme touristique, l’île s’est donné d’autres perspectives en proposant un accès haut débit stable pour attirer des freelance nomades et des entreprises informatiques.

Quelques points sur la Thaïlande.

Comme on le disait, la Thaïlande est un pays à peine plus petit que la France à population équivalente. Politiquement, il s’agit d’un royaume. Le visage du roi apparaît sur les billets comme dans les rues et magasins des villes. Cependant, le contrôle du pays revient à l’armée depuis le coup d’état de mars 2014. La Thaïlande n’en souffre que peu puisqu’il s’agit du 18e coup d’état, tenté ou réussi par l’armée, depuis l’ année 1932, date à laquelle le royaume de Siam est devenu une monarchie constitutionnelle.

La Thaïlande est un pays puissant en Asie du Sud, et dans le monde. Connue et reconnue en Asie pour ses soins et ses talents de chirurgie, le pays est énergétiquement autarcique grâce à ses réserves de pétrole. Bangkok est une capitale dynamique et vivante qui draine de plus en plus d’attention notamment de la communauté japonaise établit en nombre dans la ville.

La Thaïlande est un pays profondément bouddhiste. Si bien que sa population en âge d’accomplir le service militaire obligatoire peut choisir la vie en monastère. Ce service militaire considéré comme difficile se déroule pendant deux ans, et concerne les personnes sans anomalies. Les transsexuels, nombreux dans le pays, sont exemptés. Il concerne Plus de 500.000 personnes entre 21 et 30 ans parmi lesquels seuls 100.000 auront obligation. Un tirage au sort désignant ceux qui partiront.

Pourquoi la Thaïlande ?

La Thaïlande est un pays qui jouit d’un tourisme bien organisé et est disponible depuis longtemps  dans les agences de voyage européenne. Par conséquent, il devient souvent le premier pas en Asie « touristique ». (Ensuite viendra Bali). Certains de ces touristes tombent amoureux du pays, ou d’une habitante, et décide de s’y installer, le plus souvent après plusieurs voyages.

La Thaïlande est un des rares pays de la région qui n’a jamais été colonisé et bien qu’il existe une forte communauté sino-thailandaise, réputé pour leur réussite, les Thaïlandais n’utilisent par exemple pas de baguette.

Pour celui qui connaît l’Asie du Sud-est et qui apprécie y vivre, la Thaïlande apparaît comme un parfait compromis entre la modernité de sa capitale, et la vie tropicale au rythme de l’Asie du sud Est. Aussi Bangkok est considérée comme une destination de premier plan pour ceux qui créent une entreprise travaillant sur l’ensemble de l’Asie du sud-est.

La Thaïlande a depuis peu un nouveau monarque, et les craintes quand à l’immobilisme du pays après la mort de leur souverain, les thaïlandais faisant de longues périodes de deuil, semble petit à petit s’estomper bien que le crime de lèse majesté est un acte très grave dans le pays.

Que faire ?

Activité touristique ou entreprise de service travaillant dans l’ensemble de l’Asie du Sud Est. Bangkok reste friant du savoir faire occidental en matière de design, d’intérieur design, d’architecture, etc … Les activités de revente de savoir-faire Thaïlandais peuvent constituer un potentiel de « survit », les thaïlandais ayant un vrai savoir faire en terme d’urban-culture à prix réduit, leurs tee-shirts sont populaires pour leur prix, leur qualité et leur design.

Le visa ?

Il est difficile d’obtenir un visa en Thaïlande. Le Visa touristique pour avoir un premier aperçu du pays ne dure qu’un mois, et est renouvelable une fois. Une année en arrière il était aisé de s’inscrire dans une école de langue qui fournissait un passe droit étudiant et permettait aux étrangers de s’installer avant de se stabiliser dans une situation de Visa travail, mais la politique s’est très fortement durcît depuis l’arrivée de l’armée au pouvoir.

La Thaïlande a décidé de faire la chasse aux « Farangs », étrangers, poussant ces derniers à légaliser leur situation professionnelle, ou à épouser leurs compagnes thaïlandaises, ou à quitter le pays. Quoiqu’il en soit, il sera, à priori, de plus en plus difficile d’obtenir un visa de longue durée en Thaïlande.

10 raisons d’aller en Thaïlande :

  • Un pays à fort potentiel.
  • Un climat tropical, chaud à l’année sauf dans le nord.
  • Un pays moderne.
  • Une bonne compréhension de l’anglais.
  • Bangkok, au centre de l’Asie du sud-est.
  • Des îles de sables fins.
  • Une culture urbaine propre.
  • Un design à la thaïlandaise novateur.
  • Un tourisme rural  à développer.

Liens utiles.

Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins en Thaïlande, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

Item-titre-quelques-sites

Ambassade de France en Thaïlande

Item-titre-exporter

La Thaïlande est un des pays les plus contraignant au niveau des douanes. Très protecteur, le marché de l’importation de produit est principalement géré par des familles Thaïlandaises d’origine chinoise qui servent de relais d’implantation. Il est très important de consulter le site des douanes thaïlandaises avant d’envisager de vendre sur le marché et consulter les droits de douanes.

Item-distribuer

D’une structure de type petit commerce de détail familial proposant la majorité des produits de consommation courante, les magasins, supermarchés, et chaîne de petits magasins ouvert 24/24h tendent à s’imposer et représente déjà plus de 50% du commerce de détail dans le pays.

Les grands magasins :

  • Central
  • Yahoan
  • Robinson

Supermarchés :

  • Foodland
  • Big C (groupe casino)

Magasins de proximité :

  • Seven Eleven

item-contact

Si vous êtes lié à la Thaïlande, vous y travaillez, ou y avez construit votre entreprise, vous pouvez en parler sur le forum.

Forum

forum_logoVous êtes en Thaïlande, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.

Se connecter à Bangkok

Comment se connecter à Bangkok? Afin de faciliter vos premiers pas dans la ville, que ce soit pour des affaires, ou un travail, le businessman en Asie à chercher un ensemble de solution pour vous aider.

Bangkok | En bref.

La capitale de la Thaïlande est à la fois une ville et une province et compte plus de 14 millions d’habitants dans son aire métropolitaine. Elle est le lieu de rendez-vous de nombreuses multinationales depuis le boom économique asiatique des années 1980 et est ainsi devenu un véritable pôle des affaires. Mais c’est aussi une plateforme internationale pour les transports, les arts, la mode, les spectacles et le tourisme. Tout ceci permet à la capitale thaïlandaise d’être l’une des villes les plus visitées au monde.

La communauté française à Bangkok.

Le nombre de résident français à Bangkok est environ de 13 000 personnes.

Alliance française de Bangkok: afthailande.org

Liste (non exhaustive) des associations françaises à Bangkok.

Le web utile et les forums.

1stopBangkok – Pour visiter et voyager.

Bangkok Addicts forum – Forum complet si vous recherchez quelque chose à Bangkok.

Bangkok Enterpreneurs – Networking et ressources pour les entrepreneurs et manageurs travaillant à Bangkok.

Bangkok Fatty – Site pour savoir où manger.

Eatigo – Pour les réservations de restaurant.

Gotasty – Livraison de nourriture Thaï à domicile.

JobsDB – Network pour le recrutement en Thaïlande.

Tahivisa.com – Informations et News.

expat.com

Facebook groupes: « Bangkok expat life » ou le groupe fermé « Bangkok Expats ».

Applications intéressantes.

Line – Communication, messagerie.

Whatsapp – Communication, messagerie.

Easy Taxi App – Pour demander un taxi. Plus pratique que Grab en Thaïlande.

Personnes à contacter.

NaRaYa, exemple de réussite d’une marque thaïlandaise.

NaRaYa est une marque thaïlandaise qui est renommée pour la fabrication de sacs et d’accessoires. Particulièrement bien placé à Bangkok, d’où la marque est originaire, elle se retrouve dans les très luxueux malls de la capitale, comme au Siam Paragon, à côté des boutiques de luxe dont elle n’est pourtant pas concurrente.

Nous nous sommes intéressés à cette marque après avoir entendu de nombreux avis très positif à son sujet.

Naraya bag

Histoire.

Vassilios, un businessman grec désireux de faire fortune en Asie, rencontre Wasna Khun son guide, issue d’une famille d’origine chinoise qui possède une alimentation sur Bangkok, dans la cité antique de Samut Prakhan.

En 1989, le couple fonde Narai intertrade co. , puis la marque NaRaYa, nom provenant du nom indien du « dieu » Vishnu. Le nom est choisit afin de pouvoir être facilement cité dans toutes les langues, conformément aux background des créateurs, en plus de son sens spirituel.

la marque débute avec 20 machines à coudre, et un magasin de 2 mètres carré dans le Narayana Phand Shopping center. Elle pèse aujourd’hui 15,1 millions de dollars et emploie plus de 1500 personnes.

Pourquoi ça marche ?

Le principe de NaRaya s’articule autour de différent critères clefs. La variété des produits et le renouvellement permanent des collections permettent aux acheteurs de la marque de trouver un produit à leur goût à tout moment. La qualité des sacs et accessoires en font un produit durable. Le prix des sacs le rende accessible à tous.

Naraya

Les sacs NaRaYa sont marquées d’un véritable style qui leur sont propre. Aisément reconnaissable malgré leur grande diversité.

  • 22 magasins en Thaïlande dont un dans le très sélect Siam Paragon.
  • Des magasins à Hong Kong, en Malaysie, à Taïwan, au Cambodge, au Vietnam.

Développement.

la marque a créé LaLaMa, une marque d’une gamme supérieur qui propose en plus des sacs et accessoires, des vêtements, et dont le premier magasin est situé au Square center One. LaLaMa continue d’exposer le nom de NaRaYa afin de rendre la nouvelle marque plus marketable, et de permettre au groupe de diversifié ses « succès ».

LaLaMa by Naraya

Fait.

A Taïwan, la marque NaRaYa est surnommé « man gu bao » qui signifie littéralement « sac de bangkok ».

Site officiel

LaLaMa site officiel