Non classé

Faire des affaires à Hong Kong

Faire des affaires à Hong Kong, le territoire indépendant de la Chine à sa porte, est opportuniste. Il est à la fois aisé d’y traiter avec les locaux qu’avec les administrations locales.

hong-kong-map

Territoire indépendant au sud de la Chine de 1100km2, le territoire de Hong Kong se décompose ainsi : les territoires du Nord en bordure de frontière chinoise et à proximité de la ville nouvelle de Shenzen, Kowloon qui concentre désormais la plus grande partie de la population et l’île de Hong Kong où les britanniques vivaient lorsque l’île leur appartenait. Le territoire de Hong Kong rassemble 7,5 millions de personnes auxquelles viennent s’ajouter le flot des touristes d’affaire et de loisir : autour des 33 millions par an.

Alors que l’île de Hong Kong rassemble en une très petite surface toute l’ambition et reste le centre historique du développement avec ses quartiers d’affaire,

Wan Chai, quartier d'affaire.
Wan Chai, quartier d’affaire.

Kowloon, plus chinois, se développe à vitesse grand V, les possibilités de développement de l’île étant limité à son aggrandissement.

Enfin, les territoires du Nord, plus sauvages et à la frontière de la Chine permettent d’envisager une qualité de vie différente à un loyer plus modéré que dans le centre.

Hong Kong étant connu à travers le monde pour le coût de ses loyers, et pire encore, le prix de son immobilier à l’achat.

Ce qu’il faut savoir sur Hong Kong.

Propriété du Royaume-uni pendant 155 ans, jusqu’à sa rétrocession à la Chine en 1997, le territoire conserve son « indépendance » économique et politique jusqu’en 2047 selon un plan qui vise à lui faire intégrer la Chine continentale par étape. Très libéral, Hong Kong est considérée comme un paradis pour entrepreneurs, principalement ceux qui visent la Chine sans les contraintes politiques.

Pourquoi s’y rendre ?

Situé au milieu de l’Asie Pacifique, bénéficiant d’un hub aéroportuaire, et d’un hub portuaire, Hong Kong draine un flot continu d’hommes d’affaires asiatiques et européens qui viennent pour ses grands salons internationaux, ainsi qu’une masse non moins importante d’acheteurs venus de Chine.

Sa politique entrepreneuriale, avec une facilité à créer une entreprise et à ouvrir un compte en banque en plus d’une politique de soutien aux entrepreneurs avec l’apparition de nombreuses couveuses et site gouvernementaux s’orientant dans ce sens fait de Hong Kong une place de premier choix, moins cher que Singapour, pour créer sa première entreprise en Asie.

Hong Kong a également un marché interne très développé et malgré la limite de taille de la ville, elle peut compter sur la venue de millions de touriste venu faire leurs achats depuis la Chine. Cependant, conséquence de l’agressivité qu’ont récemment montré les hong kongais à l’encontre de leurs « frères » ou « cousins », c’est selon, venus de Chine continentale, la ville a connu une baisse conséquente de sa fréquentation qui profite à Taïwan, et au Japon.

10 raisons d’aller à Hong Kong.

  • Sa place centrale en Asie Pacifique.
  • Une économie très développée.
  • Une qualité de vie proche des standards des plus grandes métropoles.
  • Ouvrir une agence de trading avec la Chine.
  • Créé une entreprise en Asie.
  • Profiter d’un hub aéroportuaire et portuaire.
  • Être présent en Asie.
  • La porte d’entrée vers la Chine.
  • Des facilités en terme de Visa.
  • Toutes les activités possibles dans un espace réduit.

Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins sur Hong Kong, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

Item-acheter

Acheter à Hong Kong ne devrait pas poser de problème. La majorité de vos interlocuteurs seront capable de s’exprimer dans un bon anglais. Pour trouver vos fournisseurs, vous pouvez utiliser Alibaba, ou HKTDC qui est spécifique à Hong Kong. La grande qualité de Hong Kong concerne sa logistique. Grand port de commerce, les tarifs pratiqués sont bas pour le transport de container, également, la poste hongkongaise et chinoise propose de bon tarifs sur l’envoi des petits colis, facilitant les activités de drop-shipping.

Item-titre-exporter

Le réseau de distribution de Hong Kong se situe principalement dans les malls, omniprésents tout autour de la ville. En général très luxueux, ces malls portent la plupart des marques de luxe et du haut de gamme. La stratégie des malls est également basée sur le fait qu’Hong Kong est un lieu d’achat privilégié pour les chinois de Chine continental très friand de produits de luxe difficile à obtenir sur leur territoire.

Parmi ces malls, on retrouve : Time Square, IFC , APM, Pacific Place, Hysan, Sogo, Lane Crawford, Seibu, …

Certaines chaînes de magasins positionnées haut de gamme disposent également de nombreux points de ventes dans la ville, Joyce Beauty et IT apparel, pour principaux.

Le commerce de proximité est également très développé, surtout par la présence de Seven / Eleven  et celle de circle K, vendant principalement des produits alimentaires et des boissons.

Les produits de consommation courante sont portés par des chaînes de supermarché dispersées sur tout le territoire :  Park’n shop et Wellcome sont les principaux mais nous y trouvons également Wing on, Sincere et Jusco.

Enfin deux chaînes principales s’occupent des produits de beauté, milieu de gamme, Manning’s et Watson.

Item-implanter-une-entreprise

Implanter son entreprise, que ce soit la maison mère ou une succursale visant le marché asiatique ne présente pas de difficultés pour un étranger. Il suffit de pouvoir justifier de l’effectivité de son business pour pouvoir créer un compte en banque, et de contacter une des nombreuses agences qui vous aideront à créer une société offshore, ou une société locale. [créer une entreprise à Hong Kong]

Item-expatrier

Toutes les informations concernant les multiples possibilités de VISA se trouvent sur la page d’information de l’immigration à Hong Kong. Une politique particulièrement accueillante s’applique pour les start-ups. D’une expatriation principalement liée aux domaines de la finance, la communauté française se diversifie avec la venue de plus en plus d’entrepreneurs. Le français conserve une très bonne côte dans le territoire de Hong Kong. Bien implanté à Sheung Wan / Central.


forum_logo

Vous êtes à Hong Kong, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.


Voyager à partir du Vietnam avec une compagnie low cost

Voyager à partir du Vietnam avec une compagnie low cost peut devenir un avantage considérable tant par les prix réduits que par la qualité des services qui sont désormais proposés. Cependant, il n’est pas nécessairement facile de choisir quelle compagnie prendre. Certaines proposent différentes destinations, d’autres se focalisent sur une région du globe. Voici donc une liste des compagnies low cost en Asie ayant une activité au Vietnam afin de vous aider dans votre recherche.

Voyager à partir du Vietnam avec une compagnie low cost: Liste des compagnies.

Compagnies Chinoises

  • Hong Kong Express

Cette compagnie aérienne basée à Hong Kong dessert 16 destinations au cœur de la Chine ainsi que 19 autres au sein des pays d’Asie dont le Vietnam.

Vols internationaux à partir du Vietnam: seulement Hanoï.

Site Internet: hongkongairlines

Compagnies Indonésiennes

  • Lion Air

C’est la plus importante compagnie aérienne d’Indonésie en terme d’appareils et elle est basée à Jakarta. Elle dessert 72 villes réparties en Indonésie, à Singapour, en Chine, en Malaisie, au Vietnam et en Arabie Saoudite.

Vols internationaux à partir du Vietnam: Hanoï et Ho Chi Minh City.

Site Internet: lionair

Compagnies Philippines

  • Cebu Pacific

Il est possible de voyager à partir du Vietnam avec une compagnie low cost tel que Cebu Pacific Air. Basée à Manille, elle dessert 52 destinations en Asie dont Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Sud, Honk Hong, Indonésie, Japon, Macao, Malaisie, Philippines, Singapour, Taïwan et la Thaïlande

Vols internationaux à partir du Vietnam: Hanoï et Ho Chi Minh City.

Site Internet: cebupacificair

Compagnies Sud Coréennes

  • Jeju Air

Basée à Jeju, cette compagnie aérienne dessert 6 destinations en Corée du Sud, 7 destinations en Chine (en comptant Hong Kong et Macao) ainsi que 6 destinations au Japon. Pour le reste, elle dessert à Taïwai, en Thailande, aux Philippines, en Océanie et en Malaisie.

Vols internationaux à partir du Vietnam: Hanoï et Danang.

Site Internet: jejuair

Compagnies Malaysiennes

  • Air Asia

Plus grande compagnie aérienne low cost en Asie et première en chiffre d’affaire, Air Asia est basée à Kuala Lumpur. Elle dessert 79 destinations en Asie mais aussi en Océanie (Australie) et en Europe (Royaume-Uni).

Vols internationaux à partir du Vietnam: Hanoï, Danang et Ho Chi Minh City.

Site Internet: airasia

Compagnies Singapouriennes

  • Jetstar Asia Airways

Jetstar Asia Airways est une filiale asiatique de la compagnie australienne Quantas Jetstar Airways. Elle dessert bien évidemment l’Australie, les îles Fidji, Hawaï et la Nouvelle-Zélande pour ce qui est de l’Océanie. De plus, elle dessert en Asie: Cambodge, Chine, Indonésie, Japon, Macao, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Taïwan, le Vietnam.

Vols internationaux à partir du Vietnam: Buon Ma Thuot, Chu Lai, Da Lat, Danang, Dong Hoi, Hai Phong, Hanoi, Ho Chi Minh City, Hue, Nha Trang, Phu Quoc, Pleiku, Quy Nhon, Thanh Hoa, Tuy Hoa et Vinh.

Remarque: A l’exception de Ho Chi Minh City et Hanoï, beaucoup de ces villes ne proposent pas de vols réguliers.

Site Internet: jetstar

 

  • Tiger Airways

Elle dessert 43 destinations dans les pays suivants : Australie, Bangladesh, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Macao, Malaisie, Philippines, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Taïwan et le Vietnam.

Vols internationaux à partir du Vietnam: Hanoï et Ho Chi Minh City.

Site Internet: tigerair

Compagnies Vietnamiennes

  • Jetstar Pacific

Jetstar Pacific est une coentreprise entre la compagnie australienne Quantas Jetstar Airways et Vietnam Airlines. Elle dessert 7 destinations au Vietnam. De plus, elle partage le même site que Jetstar Asia Airways.

Site Internet: jetstar

 

  • Vietjet Air

Basée à Hanoi, Vietjet Air dessert de nombreuses destinations d’Asie tel que: la Corée du Sud, Singapour, Taiwan, Hong Kong, la Chine ou encore la Malaisie.

Vols internationaux à partir du Vietnam: Ho Chi Minh City, Hanoï, Danang, Nha Trang, Hai Phong, Vinh, Hue, Da Lat, Phu Quoc.

Remarque: A l’exception de Ho Chi Minh City et Hanoï, beaucoup de ces villes ne proposent pas de vols réguliers.

Site Internet: vietjetair

Créer une entreprise en Asie

Créer une entreprise en Asie, vous demandera un investissement important si vous souhaitez jouir d’une situation légale. De manière générale et presqu’indistincte en fonction des territoires, ce sont vos capacités d’investissement qui vous permettront d’obtenir un visa investisseur. Cette demande doit être soutenu par un business plan prouvant que votre entreprise embauchera localement, entre 3 et 5 ans de prévisionnel. Chaque pays à ses propres législations.

Création d’entreprise facile.

  • Hong Kong
  • Singapour

Création d’entreprise medium.

  • Taiwan
  • Japon
  • Corée du sud
  • Vietnam

Création d’entreprise difficile.

  • Thaïlande
  • Chine

Attention. Créer une entreprise ne vous garanti pas un visa sur le territoire.

Créer une entreprise en Asie : Méthode d’implantation : Créer une maison mère dans un environnement facile, créer une succursale par la suite.

En première pratique, pour les freelances, qui ne souhaitent pas embaucher localement la meilleure façon de procéder est de créer une structure dans un environnement facile d’accès, soit Hong Kong et Singapour.

Après 1 an, et avec justification de vos activités, vous obtiendrez le droit de créer une succursale dans le pays de votre choix, vous pourrez à partir de cette succursale entamé les démarches nécessaires à votre implantation personnelle.

Une succursale ne vous permet pas revendre vos marchandises sur le marché local, bien qu’en pratique vous travaillerez toujours à partir de la structure de base, financièrement, et qu’au travers de celle-ci vous aurez des possibilités de travailler localement sur du service. Créer une succursale vous demandera d’adjoindre un représentant, local, en dirigeant.

Créer une entreprise en Asie : Méthode d’implantation locale.

Si la création de votre entreprise nécessite une revente de biens sur le marché local, vous avez besoin de créer votre structure localement.

Avant de vous lancez, vous devez être particulièrement vigilant.

Vous devez faire extrêmement attention à votre cadre légal et aux personnes que vous employez pour vous aider dans votre création. N’oubliez pas que vous êtes une manne financière et que les intermédiaires auxquelles vous allez faire appel peuvent parfois se révéler peu scrupuleux, surtout en Asie du sud-est, où j’ai de nombreux retours de mauvaises expériences. C’est pour cette raison que j’ai parlé en premier de la méthode d’implantation qui consiste à s’implanter dans un pays ou votre argent est « protégé ».

Créer son entreprise à Hong Kong

Le plus simple pour un expatrié reste de commencer à créer une entreprise à Hong Kong. Votre seule obligation légale étant d’avoir un secrétariat basé sur le territoire. Des entreprises prennent en charge ce secrétariat et incorpore votre société. Les prix varient entre 1500USD et 2500USD par an.

Toutes les étapes pour créer une entreprise apparaissent dans cet article officiel, détaillé en anglais.

Créer son entreprise à Taïwan

Taïwan peut se révéler une excellente alternative pour créer son entreprise. Il n’y a pas de capital de départ demandé mais quelques besoins en investissement si vous désirez demander un visa pour vous même de l’ordre de NTD$1000,000 ( Taiwan dollars ).  (30000USD).

Pour établir une branche office, les compagnies locales demandent 4500USD pour vous aidez à la créer.

Créer son entreprise en Corée du sud

La Corée du sud s’ouvre de plus en plus aux investissements d’étranger du fait des accords bilatéraux avec l’union européenne et d’autres zones du monde. Les types d’entreprise en Corée du sud. Le capital nécessaire pour ouvrir une compagnie si vous ne disposez ni de maison mère, ni de visa est aux alentours de 100000 usd.

Créer son entreprise au Japon

(à venir)

Créer son entreprise au Vietnam

Au Vietnam il est désormais possible de créer son entreprise en investissant la somme d’entrepreneur exigé, différente en fonction des secteurs d’activité, et en obtenant une licence d’exploitation à la charge du ministère vietnamien qu’il l’accepte ou la refuse.

Créer son entreprise en Thaïlande

( à venir )

Créer son entreprise en Chine

(à venir )