La liste des sites bloqués en Chine.

La liste des sites bloqués en Chine.

La liste des sites bloqués en Chine n’est pas une liste exhaustive. Comme beaucoup d’entres vous le savent, le gouvernement Chinois, avec l’aide de ce que l’on appelle “le grand firewall” interdit l’utilisation de nombreux sites web sur son territoire, actuellement plus de 3000 sites et domaines sont concernés.

Pour des raisons de protection intérieur des données, mais également pour des mesures plus protectionnistes de préservations de leur propre espace internet intérieur. Tous les grands sites disposent par contre de leur équivalent en Chine, en version chinoise, dont la naissance est parfois antérieur au site globalisé.

La liste des principaux sites bloqués en Chine.

Blog et Media social.

Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, Snapchat, Picasa, WordPress.com, Blogspot, Blogger, Flickr, SoundCloud, Google+, Google Hangouts, Hootsuite, FC2, …

Alternative chinoise : Sina Weibo.

Applications.

Google Play, Line, Kakao Talk.

Alternative chinoise : We Chat

Moteur de recherche.

Google, Duck duck go, Yahoo, la plupart des moteurs de recherche étranger.

Alternative chinoise : Baidu

Médias.

The New York Times, The Wall Street Journal, The Economist Bloomberg, Reuters, Le Monde, Google News, Wikileaks, de nombreuses pages de wikipedia sont égalements interdites.

Il est a noté que le gouvernement chinois interdit la lecture de l’équipe qui n’est pas contrairement aux autres bannis un média politique. Seul un magazine de sport français “bénéficie” de cette restriction.

Vidéos en ligne.

Netflix, Youtube, Vimeo, Daily Motion.

Alternative chinoise : Youku

Outils de travail.

Google Drive, Google Docs, Gmail, Google Calendar, Dropbox, ShutterStock, iStockPhotos, WayBackMachine, Scribd, Xing, Android, de nombreux sites de VPN ( voir plus bas).

Pornographie.

Tous les sites pornographiques sont bloqués sans exception. La pornographie étant interdite en Chine.

Vérifier si un site est bloqué.

Cette liste a été établi sur des critères généraux, cependant elle est mouvante, et ces interdications peuvent changer du jour au lendemain. pour savoir si un site est banni en Chine à l’heure où vous lisez ces lignes, vous pouvez faire la recherche sur blocked in China une requête sera alors envoyé de différents serveurs en Chine pour connaître l’accessibilité du moment.

Comment s’en prémunir ?

De manière général la manière la plus simple de passer outre ces réglementations est d’utiliser un VPN – Virtual Private Network. De cette manière, l’adresse de votre ordinateur est considéré comme à l’extérieur du territoire chinois et vous pouvez normalement utilisé ces services. L’utilisation d’un VPN est payante, un abonnement mensuel est demandé dans la plupart des cas, le cas de leur légalité sur le territoire chinois est en revanche complexe.

Le mieux, si vous deviez vivre en Chine, sera pour vous d’être capable de faire abstraction de ces grands sites et d’utiliser leur équivalent chinois.

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.