Chine

Article relatif à la Chine.

Documentaire Chine : points de vue sur l’Empire du Milieu

Documentaire Chine : points de vue sur l’Empire du Milieu. Vous trouverez des documentaires intéressant en libre visionnage portant sur l' »Empire du Milieu ».

Actuellement un documentaire portant sur les nouvelles routes de la soie et la « guerre » géopolitique entre ce pays continent et les Etats occidentaux. Cet article est renouvelé chaque semaine, n’hésitez pas à le marquer en favori si vous vous intéressez à la Chine.

Documentaire Chine : Actualité et politique

Avis de lecture : attention, ces documentaires peuvent être approximatifs ou biaisé dans leur point de vue même s’il reste instructif. ARTE restant notre référence documentaire, vous pouvez trouver des documents sur la chaîne.

La nouvelle route de la soie : poker chinois disponible jusqu’au 18/08/2022.

Documentaire Chine de Marcus Goldeck (Allemagne, 2019, 1h30mn) 

Titanesque projet d’infrastructures dédié au transport de marchandises de la Chine vers l’Europe, les « nouvelles routes de la soie », initiées par Xi Jinping, bousculent le leadership américain et font planer l’ombre d’un conflit mondial.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les yeux sont rivés sur les puissances de l’Est, notamment sur la Chine, qui s’est gardée de commenter l’invasion russe. Dans ce contexte de tensions géopolitiques, le monde menace de se diviser à nouveau en deux blocs, avec d’un côté l’Europe et les États-Unis, et de l’autre, la Chine et la Russie. Les « nouvelles routes de la soie » – qui font référence à l’ancien réseau de voies commerciales reliant l’Empire du Milieu, le Moyen-Orient et l’Europe – voulues par le président Xi Jinping sont-elles en passe de rebattre les cartes des relations internationales ? Consacrant la fulgurante ascension économique et géopolitique de Pékin, ce projet colossal représente un danger pour les États-Unis, dont l’hégémonie héritée de la fin de la guerre froide tend à vaciller. Cette lutte d’influence, exacerbée par l’actualité ukrainienne, pourrait-elle déboucher sur un affrontement militaire ?

Poudrières
De Taïwan au détroit de Malacca en passant par l’Afghanistan, ce documentaire examine les zones de tension du continent asiatique, susceptibles de mettre le feu aux poudres, avec le concours de nombreux experts. Mareike Ohlberg, sinologue allemande, Huang Renwei, professeur de chinois et directeur du Fudan Institute of Belt and Road & Global Governance, Sayed Jalal Shajjan, journaliste indépendant afghan, ou encore James Rickards, avocat américain spécialiste des marchés financiers, interrogent les motivations chinoises derrière les « nouvelles routes de la soie » et débattent des risques potentiels d’une nouvelle guerre.

Asie-Pacifique : la nouvelle poudrière, disponible jusqu’au 06/11/2022.

Documentaire Chine de d’Anne Loussouarn (France, 2021, 53mn) 

Porté par un nationalisme victimaire et disposant d’une force navale surpuissante, le président chinois Xi Jinping mène une politique d’annexion dans le Pacifique. Une escalade alarmante racontée dans ce documentaire riche en analyses d’experts.

Depuis son accession au pouvoir en 2012, Xi Jinping n’a cessé de le marteler : la Chine doit « reprendre le flambeau de l’histoire » et « atteindre la grande renaissance ». En clair, le secrétaire général du Parti communiste chinois et président de la République populaire de Chine depuis 2013 veut restaurer une grandeur impériale évanouie au XIXe siècle, après des décennies de territoires perdus et d’humiliations imposées par les puissances étrangères. Une posture victimaire qui lui sert d’alibi pour imposer à son peuple une stratégie agressive axée sur l’expansion territoriale. Dans cette quête, le contrôle des océans est devenu un enjeu crucial, et l’Amérique, un obstacle. Disposant d’une flotte militaire plus imposante que celle de l’US Navy, l’Empire du Milieu mène en mer de Chine du Sud une politique du fait accompli. Comptant sur sa force de dissuasion et sur la prudence excessive des États-Unis, il s’approprie des zones maritimes, tels certains atolls philippins. Ses milices, composées de pêcheurs civils rompus aux techniques paramilitaires, s’incrustent chaque jour un peu plus dans les eaux territoriales étrangères et font reculer les frontières. Quant à la démocratie exemplaire de Taïwan, Xi Jinping fait peser sur elle de sombres nuages, menaçant de l’envahir. Une véritable poudrière…

Collision redoutée
Des annexions d’îlots agrandis artificiellement, des pistes d’atterrissage qui en émergent, des patrouilles agressives de gardes-côtes… La large palette des offensives chinoises pose un défi existentiel aux États-Unis et au voisin australien. Ce documentaire riche en cartes éclairantes et en archives décrit par le menu la spirale de méfiance et d’incompréhension qui place ces superpuissances sur la trajectoire d’une collision redoutée. Des consultants en stratégie et un directeur du renseignement américain, un universitaire australien, un dissident chinois, un sénateur philippin, un colonel chinois ou un vice-amiral français démêlent l’écheveau des enjeux et témoignent des risques d’escalade. Tandis qu’au nom d’une certaine vision du passé Pékin entraîne la région dans une course folle, le spectre de la guerre en Ukraine plane sur le Pacifique.

Documentaire Chine : Histoire

Comment la Chine a-t-elle été réunifiée ? La très belle chaîne : Épisodes d’Histoire a essayé de répondre à la question.

Cet article est renouvelé chaque semaine, n’hésitez pas à le marquer en favori si vous vous intéressez à la Chine.

Documentaire Chine : Voyage

Au cœur de la cité interdite (disponible jusqu’au 29 août 2022)

 

Documentaire de Ian Bremner (Royaume-Uni, 2017, 1h31mn)

Édifiée à l’aube du XVe siècle par l’empereur Yongle, la Cité interdite, plus grand complexe de palais au monde, témoigne du génie architectural chinois. Ce documentaire dévoile les secrets de cette extraordinaire structure en bois.

Prouesse architecturale s’étendant sur 72 hectares, la Cité interdite, labyrinthe de palais, temples, ponts de marbre et jardins symétriques, a été bâtie entre 1406 et 1420 à l’initiative de l’empereur Yongle. Soucieux d’asseoir son autorité, cet usurpateur de la toute jeune dynastie Ming entreprend d’unifier la Chine et de recentrer les pouvoirs politique, économique et militaire vers le nord. Il déménage la capitale de Nankin à Pékin et fait construire la Cité interdite, ce gigantesque complexe pourpre, où administration pléthorique de l’empire, concubines et eunuques cohabiteront pendant cinq siècles. Des arbres géants abattus pour les colonnes de soutien aux tonnes de pierre extraites des carrières en passant par le transport des matériaux sur le Grand Canal, le chantier, titanesque, mobilise des centaines de milliers d’ouvriers réduits en esclavage.

Résistance aux séismes
Explorant, en compagnie d’architectes, d’historiens, d’ingénieurs et d’artisans, les trésors de ce somptueux dédale, le documentaire montre comment les techniques les plus sophistiquées ont été associées aux arts les plus raffinés pour sa construction : charpentes aux joints flexibles, tuiles vernissées, décoration à la feuille d’or… Alors que la restauration de l’édifice se poursuivait, en vue de la célébration, en 2020, de ses six siècles d’existence, ce documentaire révèle les secrets de son extraordinaire résistance aux séismes dans une région très exposée. Entre reconstitutions de la Cité interdite au XVe siècle et images de synthèse, une savante visite guidée au cœur de ses mystères.

© France 3 – 2018

Savez-vous quelle est la boisson la plus consommée au monde après l’eau ? C’est le thé. Il s’en consommerait plus de 15 000 tasses par seconde sur la planète !
Philippe Gougler nous emmène en Chine, sur la mythique Route du Thé, au Yunnan. Un périple le long d’anciens sentiers muletiers qui, jadis, desservaient les capitales impériales ou le Tibet, sur près de 2 500 km. Suivre cette route, c’est découvrir le thé le plus prestigieux au monde : le Pu’er. Il se négocie à prix d’or dans le monde entier. Des montagnes à thé aux villes étapes incroyablement préservées de cette route ancestrale, Philippe Gougler nous invite à le suivre dans la Chine éternelle, où vit encore plus de la moitié des ethnies du pays.
Tout commence à Mangjing, dans les montagnes à thé au sud du Yunnan, où Philippe Gougler va nous faire découvrir ce qui fait la particularité du thé Pu’er: il pousse sur des arbres millénaires, savamment entretenus par les familles qui veillent sur ce véritable coffre-fort. Car ce thé est le plus cher du monde…

Puis il nous emmènera sur les anciennes pistes de cette Route du Thé, en compagnie d’un guide hors-pair, Jean-Yves Tollu, qui connaît les lieux comme sa poche. Avec lui, nous sillonnerons les ruelles de Shaxi, qui a conservé le charme et l’ambiance de l’époque où les caravanes de marchands y faisaient étape, avec leurs chevaux ou leurs mules, pour y commercer et se reposer.

Le voyage de Philippe s’achèvera à Jinghong, au sud du Yunnan, à l’occasion du Nouvel An Daï qui réunit toutes les ethnies de la région dans un tourbillon d’activités colorées et hautes en couleur !

Retrouver plus d’articles liés à la Chine.

 

Covid19 – se rendre en Chine

Covid19 – se rendre en Chine. Depuis le début de la crise du Covid-19, la Chine a fermé ses frontières aux touristes étrangers. Au travers de cet article, nous rendons compte de la situation pour tous ceux et celles qui souhaitent se rendre en Chine, pour y voyager, pour y vivre ou pour y faire des affaires.

Dernières nouvelles – Il est impossible de faire du tourisme, et depuis novembre 2020, les étrangers même muni de Visa ne peuvent pas entrer en Chine. Des Visas spéciaux peuvent être délivré à l’appréciation des consulats et ambassades, postérieur à cette date, mais qui n’exemptent pas d’une mise en quarantaine à l’arrivée ( 14 ou 21 jours) dans un établissement spécial désigné par les autorités chinoises. De plus, les voyages interprovinces sont soumis à restriction, et potentiellement à un nouveau confinement.

Suspension temporaire de l’entrée des ressortissants étrangers en Chine continentale

Compte tenu de la situation sanitaire internationale, les autorités chinoises ont annoncé le 5 novembre 2020 la suspension temporaire de l’entrée en Chine en provenance de la France des ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour en cours de validité (site de l’ambassade de Chine en France).

L’entrée des étrangers avec un visa diplomatique de type W, un visa de service de type W, un visa de courtoisie, ou un visa de type C (membres d’équipage d’aéronef), n’est pas affectée, de même que les détenteurs de visas délivrés après le 3 novembre 2020 par les ambassades ou consulats chinois. Les étrangers devant se rendre en Chine pour une raison urgente peuvent présenter des demandes de visas auprès des ambassades et consulats de Chine dont ils relèvent. La délivrance d’un visa pour la Chine relevant de la seule appréciation des autorités chinoises, il vous appartient de vous rapprocher des consulats de Chine afin de savoir si sa situation relève des exceptions permettant la délivrance d’un visa.

Les personnes autorisées à rentrer en en Chine par les autorités chinoises seront toujours soumises aux mesures sanitaires en vigueur (double test : PCR et sérologique IgM dans les deux jours précédant le départ, quarantaine stricte à l’arrivée).

Sont suspendus de façon temporaire les dispositifs de dispense de visa (séjours de transit inférieurs à 24, 72 ou 144 heures, séjours inférieurs à 30 jours sur l’île de Hainan, l’entrée sans visa aux ports de Shanghai des groupes de touristes étrangers par croisière pour 15 jours, l’entrée sans visa de 144 heures dans le Guangdong des groupes d’étrangers venant de Hong Kong et de Macao, l’entrée sans visa dans le Guangxi des groupes de touristes venant des pays de l’ASEAN). Il en est de même pour les personnes de nationalité étrangère titulaires d’une carte de voyage d’affaires de l’APEC.

Conditions spécifiques applicables aux voyageurs en provenance de France

Depuis le 6 novembre 2020, tous les voyageurs désirant se rendre en Chine depuis la France (y compris pour les voyageurs en correspondance en provenance d’un pays tiers) doivent présenter un résultat négatif au test virologique (RT-PCR) et au test sérologique (détection d’anticorps IgM) selon les modalités extraites de la notice disponible sur le site de l’ambassade de Chine en France. Ces deux tests doivent être effectués, dans les 48 heures précédant l’embarquement en France, dans un des laboratoires agréés par l’ambassade de Chine en France, le consulat général de Chine à Marseille, le consulat général de Chine à Lyon, le consulat général de Chine à Saint-Denis de la Réunion et le consulat général de Chine à Strasbourg. En Polynésie française, les tests peuvent être réalisés dans un des laboratoires agréés par le ministère français de la Santé (santé.fr).

Les résultats négatifs aux deux tests, ainsi que les titres de séjour justifiant la résidence en France ou les visas, doivent être envoyés à l’ambassade ou au consulat de Chine via ce site internet afin de recevoir électroniquement un code QR de santé de couleur verte avec la marque « HDC », qui doit être présenté à l’embarquement. 

Les conjoints chinois de ressortissants français doivent mettre en ligne leurs résultats négatifs via l’application WeChat dédiée afin d’obtenir le QR code santé de couleur verte avec la marque HS, conformément aux indications figurant dans la notice disponible sur le site de l’ambassade de Chine en France.

A défaut de présentation du résultat des deux tests RT-PCR et sérologiques négatifs réalisés conformément aux indications ci-dessus, l’embarquement sera refusé.

Mesures en vigueur

Depuis la fin mars 2020, l’administration de l’aviation civile chinoise a considérablement réduit les fréquences de vol et les lignes opérées par les compagnies aériennes entre la Chine continentale et l’étranger. Une compagnie chinoise ne peut désormais plus effectuer qu’une seule liaison hebdomadaire depuis la Chine vers un pays tiers. Ces derniers mois, plusieurs compagnies européennes ont été autorisées à reprendre progressivement leur programme de vols vers la Chine continentale multipliant ainsi les possibilités de liaisons entre la France et la Chine, en vol direct ou avec une escale dans une ville européenne. Il est impératif de se rapprocher de sa compagnie aérienne ou de son agence de voyages afin de vérifier si le vol envisagé est affecté par ces nouvelles règles.

Pour les déplacements interprovinces, un contrôle est effectué sur la base du code QR d’une application de santé. Si le code santé est vert, aucune quarantaine n’est à effectuer lors de l’arrivée dans une province ou une municipalité. En fonction de l’évolution de la situation, des mesures de restriction peuvent toutefois être remises en vigueur dans quelques zones où le risque épidémiologique reste élevé.

Il convient enfin de noter qu’il reste très difficile de faire du tourisme en Chine actuellement et même impossible pour tout voyageur se trouvant hors de Chine en raison de la fermeture des frontières. Par ailleurs, toute arrivée en provenance de l’étranger fait l’objet d’une mise en quarantaine pour une période de 14 ou 21 jours selon les villes, dans un lieu désigné par les autorités locales.

Toutes les mesures particulières prises localement par les provinces, les municipalités et les régions administratives spéciales sont référencées sur les sites suivants :

Se rendre sur le site de l’ambassade de France

Se connecter à Beijing

Comment se connecter à Beijing? Afin de faciliter vos premiers pas dans la ville, que ce soit pour des affaires, ou un travail, le businessman en Asie à chercher un ensemble de solution pour vous aider.

Beijing | En bref.

Aussi connue sous le nom Pékin, Beijing est la capitale de la République Populaire de Chine. Située au Nord, la ville concentre de nombreux aspects politiques, culturels du pays tel que la Cité Interdite, la Grande Muraille, le Temple du Ciel ou encore la place Tian’anmen. Avec 17 millions d’habitants, la Capitale fait partie des mégalopoles les plus importantes du pays et se concentre en particulier sur l’industrie tertiaire et la finance. Aujourd’hui, la ville accueille 26 des entreprises du Fortune Global 500, soit le troisième résultat derrière Paris et Tokyo.

La communauté française à Beijing.

Un peu plus de 6000 français vivent à Beijing.

Liste des associations françaises (non exhaustive) à Beijing.

Le web utile et les forums.

On privilégie les sites en Anglais. 

eChinaCities – Shanghai. Un des meilleurs sites en anglais pour trouver du travail. Avec un panorama important de métier. C’est également un site de news relié à toute la Chine.

51 job – Un site pour trouver du travail particulièrement intéressant si vous avez de bonnes notions de chinois.

Creative Hunt – Un site de « chasseur de tête » focalisé sur les creative designer.

China smack – Un site-blog de news underground souvent non reporté officiellement en anglais.

Sherpa – Livraison à domicile en Chine ( alimentaire )

Spider – pour connaître les films en ville.

D’autres sites et forums en français peuvent être intéressants.

bonjourchine

expat.com

Sur Facebook: https://www.facebook.com/groups/139876419413617/?fref=ts

https://www.facebook.com/groups/2260126211/?fref=ts

Applications intéressantes.

We Chat – Communication, messagerie, et beaucoup plus via le système de vente en ligne ou d’échange de monnaie sans frais mis en place par Tencent ( la compagnie derrière WeChat).

Pleco – Traduction

Waygo – Traduction des signes et des menus.

Beijing on a Budget – Pour les touristes ou les personnes moins familières avec la ville de Beijing. Cette application présente de nombreux endroits de la ville (bars, restaurants, hôtels, parcs, attractions, etc.) divisés en catégories et triés par rapports aux prix et aux informations données par d’autres visiteurs.

Metro Beijing Subway – Un plan complet du système de métro à Beijing.

Baidu Maps – L’équivalent de Google Map en Chine.

Bon App – critique de restaurant en Anglais

1haodian – Alimentation en ligne, livraison.

KuaiDi Dache – Un Uber-like moins cher. Uber existe aussi.

Airpocalypse – Pour tout savoir de la qualité de l’air et le temps qu’il fera.

Personnes à contacter.

Se connecter à Shanghai

Comment se connecter à Shanghai ? Afin de faciliter vos premiers pas dans la ville, que ce soit pour des affaires, ou un travail, le businessman en Asie à chercher un ensemble de solution pour vous aider.

Shanghai | En bref.

Plus grande mégalopole chinoise avec 23 millions d’habitants, la ville de Shanghai est située sur la côte est dans la région de Canton et représente l’un des pôles industriels et économiques les plus importants du pays et du monde. Surnommée en Occident comme la Perle de l’Orient, la ville de Shanghai est coupée par la rivière Huangpu et présente en son centre la célèbre Avenue de Nankin longue de 5 kilomètres et ancienne grande artère dite de la concession étrangère.

La communauté française à Shanghai.

12.000 Français et leur famille sont officiellement inscrit sur les registres du consulat Français de Shanghai, alors que le consulat lui-même considère qu’il y aurait au total autour de 20000 Français vivant à Shanghai.

Liste des associations ( Non exhaustives ) autour de la communauté française. 

Le web utile et les forums.

On privilégie les sites en Anglais. 

eChinaCities – Shanghai. Un des meilleurs sites en anglais pour trouver du travail. Avec un panorama important de métier. C’est également un site de news relié à toute la Chine.

ShanghaiExpat – Un site populaire dans lequel il est également possible de trouver une large liste d’emploi. Un forum et des news, très populaire parmi la population étrangère.

51 job – Un site pour trouver du travail particulièrement intéressant si vous avez de bonnes notions de chinois.

Creative Hunt – Un site de « chasseur de tête » focalisé sur les creative designer.

Shanghai.edushi  – Une carte de Shanghai en 3D extrêmement détaillé où l’on trouve les métros.

China smack – Un site-blog de news underground souvent non reporté officiellement en anglais.

Sherpa – Livraison à domicile en Chine ( alimentaire )

Spider – pour connaître les films en ville.

Quelques Applications à utiliser.

We Chat – Communication, messagerie, et beaucoup plus via le système de vente en ligne ou d’échange de monnaie sans frais mis en place par Tencent ( la compagnie derrière WeChat).

Pleco – Traduction

Waygo – Traduction des signes et des menus.

ExploreShanghai – Carte des métros.

Baidu maps – Carte pour ceux qui comprennent le chinois.

SmartShanghai – Evènement / Soirée. Egalement des articles et des reviews.

Bon App – critique de restaurant en Anglais

1haodian – Alimentation en ligne, livraison.

KuaiDi Dache – Un Uber-like moins cher. Uber existe aussi.

Airpocalypse – Pour tout savoir de la qualité de l’air et le temps qu’il fera.

Personnes à contacter.

Les personnes à contacter à Shanghai sont toutes liées au businessman en Asie, si vous correspondez à leur prospect, n’hésitez pas à les contacter.

Forum Chine

Les clubs de football Chinois doivent arrêter de « brûler l’argent ».

Les clubs de football Chinois doivent arrêter de « brûler l’argent » selon le gouvernement chinois qui le demande aux clubs de football de Chine au travers de l’éditorial du journal d’état.

Le journal d’Etat Chinois, the People’s Daily présentait lundi un nouvel éditorial avertissant la super league chinoise si elle ne stoppait pas ses dépenses extravagantes, montrant ainsi que le gouvernement chinois commençait à sérieusement se préoccuper des dépenses en transfert et en salaire de joueurs étrangers.

Les club chinois ont en effet choqué le monde du football en dépensant durant l’année des sommes faramineuses afin d’engager des joueurs et ces sommes ont encore une fois augmentés ce mois-ci maintenant que la période de transfert a ré-ouverte.

L’international Argentin Carlos Tevez sera payé environ 800 000 EUR par semaine après avoir signé pour le club de Shanghai Shenhua tandis que le Brésilien Oscar touchera un salaire de 500 000 EUR par semaine chez le club SIPG de Shanghai à la suite de son transfert à 60 million d’euros pour quitter Chelsea. La Chine a ainsi écrasé le record de transfert pour un pays asiatique pour la 6ème fois consécutive en moins d’un an.

Et des super stars comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont été approché avec des offres à peine crédible de la part des clubs chinois s’élevant à plus de 300 millions d’euros pour leurs services.

Mais ces dernières semaines, de nombreux signes ont montré que les autorités étaient déterminées à maîtriser cette folie dépensière.

En décembre, le People’s Daily (considéré comme le porte parole de l’opinion gouvernementale) a averti les clubs de ne pas « hypothéquer leur futur ». Ces clubs ont depuis été informé d’un plan de restriction sur le nombre de joueurs étrangers pendant que l’Administration Générale du Sport expliquait la semaine dernière que le gouvernement souhaitait « réguler et restreindre la signature des contrats à gros budget et à mettre en place des freins à la montée extrême des salaires.

Ce lundi, le journal d’état les avertissait que « flamber l’argent » n’était pas la meilleure façon d’améliorer le football dans le pays tout comme il s’insurgeait contre une course au transfert que l’on pourrait qualifié de « course à l’armement » et affirmait que les équipes étaient plus concernées par la renommée de leur propre nom que par l’aide au développement du football chinois.

« Une introduction modérée de joueur étranger… est bonne » affirmait l’éditorial, « il est bon d’augmenter les investissements de façon modérée afin d’améliorer l’image des clubs et du marché du football ». Mais les dépenses « folles » vont amener les gens à se demander « si elles sont là pour augmenter délibérément leur célébrité ou véritablement développer le football ».

Si les clubs « ne savent que dépenser l’argent sans en faire, s’appuyant seulement sur un mode de dépense extravagant afin de maintenir leurs opérations, comment comptent-ils devenir des clubs centenaires?

Ces paroles font écho aux commentaires d’un porte-parole anonyme publiés sur le site internet de l’Administration Générale du Sport chinois vendredi dernier.
« Le Président chinois Xi Jinping a exigé que le pays devienne une puissance du football mondial, alors que l’économie nationale du sport  a été « prévu » d’augmenter massivement au cours de ces 10 prochaines années, afin de provoquer d’importants investissements dans le football et le sport auprès d’entreprises non liées. »
Pendant ce temps, l’entraîneur du Shanghai SIPG, Andre Villas-Boas ripostait aux critiques  suggérant qu’Oscar, à 25 ans, perdait les meilleures années de sa carrière en se déplaçant en Chine. Le manager de la Première League britannique Arsène Wenger et l’ancien supérieur d’Oscar à Chelsea, Antonio Conte, faisaient partie de ceux qui exprimaient ce point de vue lors de la confirmation de son transfert.

« Chacun a son propre travail à prendre en considération » expliquait l’ancien manager de Chelsea et de Tottenham, Villas-Boas Sina. « Pour ces deux coachs, il veulent aussi protéger leurs joueurs, ne veulent pas perdre leurs joueurs, parce que nous voyons le marché du football chinois devenir plus fort et attractif pour les joueurs européens de premier ordre. »

Wenger expliquait que les dépenses exorbitantes de la Chine, amplifiées par le contrat d’Oscar, était une distorsion. Tandis que Conte affirmait que la Chine était « un danger » pour chaque équipe dans le monde.

Villas-Boas déclarait que la croissance du marché du football chinois rendait « les deux coachs un peu inquiets, pour qu’ils publient de telles remarques. Je respecte leurs préoccupations, elles sont normales ».

« Pour un joueur de 25 ans comme Oscar si talentueux, venir à la Super League devrait être considérée comme une très bonne chose, il s’agit d’une confirmation pour le football chinoisC’est un âge d’or de talentueux joueurs venant directement en Chine et le football chinois dois être plein de gratitude. »

Un pays de 1,3 milliard d’habitant se réveillant au football, avec les moyens de la première puissance économique au monde, voilà qui en fait déjà une belle perspective pour les déçus du football Européen …

Source South China Morning Post.

VPN en Chine

VPN en Chine. Nous savons que la Chine bloque de nombreux sites internet d’utilisation courante dans d’autres pays, comme  gmail ou facebook, c’est la raison pour laquelle de nombreux étrangers vivant en Chine choisissent de se servir d’un VPN, ou Virtual Private Network.

Qu’est qu’un Virtual Private Network ?

En résumé, Un VPN est un tunnel reliant un émetteur et un destinataire à l’aide de données cryptées dont seul les utilisateurs possèdent la clef. En pratique, le récepteur se sert d’un logiciel qui lira cette clef et permettra au destinataire de disposer des données sans que ces dernières puissent être interceptées par le « grand firewall » comme il est coutume de nommer la prévention sécuritaire chinoise au sujet d’internet.

Une explication détaillée se trouve sur le site culture informatique.

Pour utiliser un VPN, il vous sera demander de souscrire à un abonnement mensuel chez un de ces nombreux émetteursque nous vous listons et qui semblent faire l’unanimité auprès de ceux qui ont besoin de leurs services.

 

  • MonVPN
  • ExpressVPN
  • PureVPN
  • SwitchVPN
  • VyprVPN
  • IPVanish

Attention, il n’est pas dit que l’accès à ces fournisseurs ne soit arrêté d’un moment à l’autre, par conséquent, nous vous conseillons de ne prendre que des abonnements que vous êtes en mesure de stopper à tout moment, si nécessaire.

 

Le site Chine information fait un listing complet.

Proverbe Chinois

Proverbe chinois. Les proverbes sont un excellent moyen d’adhésion et de compréhension d’une culture. Les proverbes d’Asie, ici, les proverbes venus de la Chine aiguilleront les pensées de certains. Parmi les plus grands penseurs Confucius et Lao Tsu, de l’histoire de la chine, ces derniers se verront consacrer un article de citations.

欲速则不达
Plus on est pressé, moins on est rapide.

爱不是占有,是欣赏
(ài bú shì zhàn yǒu, ér shì xīn shǎng)
L’amour n’est pas possession, mais appréciation.

« 您先请 »是礼貌
(« nín xiān qǐng » shì lǐ mào)
« Après vous » est une bonne manière.

萝卜青菜,各有所爱
(luó bo qīng cài , gè yǒu suǒ ài)
Chaque homme a son cheval de bois.

广交友,无深交
(guǎng jiāo yǒu,wú shēn jiāo)
L’ami de tout le monde n’est l’ami de personne.

一见钟情
(yí jiàn zhōng qíng)
L’amour au premier regard.

山雨欲来风满楼
(shān yǔ yù lái fēng mǎn lóu),
Les événements à venir montrent leurs ombres avant eux.

书是随时携带的花园
[shū shì suí shí xié dài de huā yuán]
Un livre est un jardin que l’on garde dans la poche.

机不可失,时不再来
[jī bù kě shī, shí bú zài lái]
La chance ne frappe qu’une fois à la porte.

一言既出,驷马难追
[yì yán jì chū, sì mǎ nán zhuī]
Mot dit ne peut être repris.

好记性不如烂笔头
[hǎo jì xìng bù rú làn bǐ tóu]
L’encre la plus pâle est meilleur que la meilleure des mémoires.

近水知鱼性, 近山识鸟音
[jìn shuǐ zhī yú xìng, jìn shān shí niǎo yīn]
Près de la rivière, on reconnaît les poissons, près de la montagne on reconnaît le chant des oiseaux.

愿得一人心,白首不相离
[yuàn dé yī rén xīn, bái shǒu bù xiāng lí]
Attrape le cœur de quelqu’un, ne t’en sépare jamais.

人心齐,泰山移
[rén xīn qí, tài shān yí]
Quand les gens travaillent d’un seul esprit, ils peuvent même retirer le Mont Taishan.

Note : Le mont Tai ou taishan, est une des cinq montagnes sacrées de Chine. Les pèlerins s’y rendent depuis 3000 ans.

明人不用细说,响鼓不用重捶
[míng rén bú yòng xì shuō, xiǎng gǔ bú yòng zhòng chuí]
Les gens de bon sens ou les experts ont seulement besoin d’un soupçon pour comprendre un problème.

花有重开日,人无再少年
[huā yǒu chóng kāi rì, rén wú zài shào nián]
Les fleurs peuvent bien refleurir, mais une personne n’a jamais la chance d’être à nouveau jeune.

顾左右而言他
[gù zuǒ yòu ér yán tā]
Tourner autour et changer le sujet.

几家欢喜几家愁
[jǐ jiā huān xǐ jǐ jiā chóu]
Certains sont heureux, d’autres sont inquiets.

人无完人,金无足赤
[rén wú wán rén, jīn wú zú chì ]
Il est impossible de trouver un homme parfait, comme il est impossible de trouver de l’or pure à 100%.

有借有还,再借不难
yǒu jiè yǒu hái, zài jiè bù nán
Rendre un prêt à temps rend plus facile l’obtention d’un second.

失败是成功之母 /
Shībài shì chénggōng zhī mǔ
L’échec est la mère du succès.

人过留名,雁过留声
[rén guò liú míng, yàn guò liú shēng]
Une personne laisse une réputation, bonne ou mauvaise, où il a travaillé ou où il est resté.

万事俱备,只欠东风
wàn shì jù bèi, zhǐ qiàn dōng fēng
Tout est prêt sauf le vent de l’est.

Note : le vent de l’est représente ce qu’il y a de plus important.

常将有日思无日,莫将无时想有时
cháng jiāng yǒu rì sī wú rì, mò jiāng wú shí xiǎng yǒu shí
Si tu es riche, pense à la pauvreté, mais ne pense pas à la richesse si tu es pauvre.

塞翁失马, 焉知非福
sài wēng shī mǎ, yān zhī fēi fú
Une mauvaise chose peut en devenir une bonne.
 source : Huainanzi 

学而不思则罔,思而不学则殆
xué ér bù sī zé wǎng, sī ér bù xué zé dài
Apprendre sans penser est un travail perdu, penser sans apprendre est périlleux.

书到用时方恨少
shū dào yòng shí fāng hèn shǎo
C’est lorsqu’on utilise ce qu’il y écrit dans les livres que nous souhaiterions avoir plus lu.

千军易得, 一将难求
[qiān jūn yì dé, yī jiang nán qiú]
Il est facile de trouver des milliers de soldats, mais difficile de trouver un bon général.

小洞不补,大洞吃苦
[xiǎo dòng bù bǔ, dà dòng chī kǔ]
Un petit trou pas réparé à temps deviendra un grand trou beaucoup plus difficile à réparer.

读书须用意,一字值千金
[dú shū xū yòng yì, yī zì zhí qiān jīn]
Quand tu lis ne laisse pas échapper un mot; celui-ci pourrait valoir un millier de pièces d’or.

有理走遍天下, 无理寸步难行
[yǒu lǐ zǒu biàn tiān xià, wú lǐ cùn bù nán xíng]
Avec la justice à tes côtés, tu peux aller partout, sans elle, tu ne peux pas faire un pas.

麻雀虽小,五脏俱全
[ má què suī xiǎo, wǔ zàng jù quán]
Aussi petit soit-il, le moineau a tous les organes vitaux.

听君一席话,胜读十年书
[Tīng jūn yīxíhuà, shèng yīng jiāng qí yì wèi shí nián shū]
Ecouter des conseils est mieux que de lire pendant dix ans.

万事开头难
[wàn shì kāi tóu nán]
Toute chose est difficile avant d’être facile.

活到老,学到老
[huó dào lǎo, xué dào lǎo]
Un homme n’est jamais trop vieux pour apprendre.

身正不怕影子斜
[shēn zhèng bú pà yǐng zi xié]
Un pied droit n’a pas peur d’une chaussure tordue.

爱屋及乌
[ài wū jí wū]
Aime moi, aime mon chien

好书如挚友
[hǎo shū rú zhì yǒu]
Un bon livre est un bon ami.

一寸光阴一寸金, 寸金难买寸光阴
[yí cùn guāng yīn yí cùn jīn, cùn jīn nán mǎi cùn guāng yīn]
Le temps c’est de l’argent, mais l’argent n’achète pas le temps.

路遥知马力,日久见人心
[lù yáo zhī mǎ lì, rì jiǔ jiàn rén xīn]
Comme les tests de résistance d’un cheval, seul le temps révèle la vraie nature des personnes.

灯不拨不亮,理不辩不明
[dēng bù bō bù liàng, lǐ bù biàn bù míng]
Comme une lampe à huile brille plus après avoir été rechargé, une vérité s’éclaircit après avoir été discuté.

凡人不可貌相, 海水不可斗量
[fán rén bù kě mào xiàng, hǎi shuǐ bù kě dòu liàng]
Autant que la mer puisse être mise dans une gourde, un homme ne peut être connu par son apparence.

桂林山水甲天下
[Guìlín shānshuǐ jiǎ tiānxià]
La montagne de Guilin, et les paysage d’eau sont les meilleurs sous le paradis.

三人一条心,黄土变成金
[sān rén yì tiáo xīn, huáng tǔ biàn chéng jīn]
Si 3 personnes vont en un cœur, même la terre jaune peut devenir de l’or.
L’union fait la force

当局者迷,旁观者清
[dāng jú zhě mí, páng guān zhě qīng]
Les spectateurs voient plus le jeu que les joueurs.

大处着想,小处着手
[dà chù zhuó xiǎng, xiǎo chù zhuó shǒu]
Garde l’objectif final en vue lorsque tu exécutes les tâches quotidiennes.

吃一堑,长一智
[chī yī qiàn, zhǎng yí zhì]
Un plongeon dans la fosse, un gain dans l’esprit.

不能一口吃成胖子
[Bù néng yīkǒu chī chéng gè pàngzi]
Tu ne peux pas grossir avec une seule bouchée.

Pour apprendre quelque chose il est nécessaire de persévérer. 

风无常顺,兵无常胜
[fēng wú cháng shùn, bīng wú cháng shèng]
Un bateau ne peut pas toujours voguer avec le vent, une armée ne peut pas gagner toutes les batailles.

水满则溢
[shuǐ mǎn zé yì]
L’eau déborde seulement lorsque c’est plein.

Lorsqu’elles atteignent leur extrême les choses tournent dans le sens opposé.

有缘千里来相会
[yǒu yuán qiān lǐ lái xiāng huì]
Le destin mène les gens ensemble peu importe l’éloignement.

哑巴吃饺子,心里有数
[yǎ ba chī jiǎo zi, xīn lǐ yǒu shù]
Quand un muet mange des Jiaozi ( 饺子 jiaozi – dumplings ( sorte de boulette garnies)), il sait combien il en a mangé, même s’il ne dit rien.
Utilisé pour exprimer l’idée d’une personne connaissant parfaitement une situation mais ne disant pas un mot à ce propos. 

只要功夫深,铁杵磨成针
[zhǐ yào gōng fū shēn, tiě chǔ mó chéng zhēn]
Si tu travailles assez pour cela, tu peux transformer une barre de fer en une aiguille.

种瓜得瓜, 种豆得豆
[zhòng guā dé guā, zhòng dòu dé dòu]
Un homme qui sème, récolte.

善有善报
[shàn yǒu shàn bào]
Faire bien et recevoir bien.

人逢喜事精神爽
[rén féng xǐ shì jīng shén shuǎng]
Un cœur joyeux fait un visage joyeux.

水滴石穿, 绳锯木断
[shuǐ dī shí chuān, shéng jù mù duàn]
Des gouttes d’eau transpercent la pierre, Une scie de corde coupe le bois.

Patience et Persévérance viennent à bout de toutes choses. 

一日之计在于晨
[yī rì zhī jì zài yú chén]
Le planning du jour est fait le matin.

月到中秋分外明, 每逢佳节倍思亲
[yuè dào zhōng qiū fèn wài míng, měi féng jiā jié bèi sī qīn]
A la mi-automne, là où la lune est la plus brillante, la nostalgie de la maison deviendra plus forte. (durant le festival de la mi automne – 中秋节 [Zhōngqiū Jié] – le nouvel an Chinois)

读万卷书不如行万里路
[dú wàn juàn shū bù rú xíng wàn lǐ lù]
Mieux vaut voyager 10000 kilomètres que lire 10000 livres.

静以修身
[jìng yǐ xiū shēn]
De calmes pensées réparent le corps.

强龙难压地头蛇
[qiáng lóng nán yā dìtóu shé]
Même un dragon trouve difficile de contrôler un serpent dans son repaire.

Même une personne puissante (le dragon) doit faire attention aux personnes hostiles (le serpent) lorsqu’ils sont « chez eux ».

一步一个脚印儿
[ yī bù yī gè jiǎo yìnr]
Chaque pas laisse une empreinte.

一个萝卜一个坑儿
[yī gè luó bo yī gè kēng er]
Un radis, un trou.

Chacun a un rôle, et chacun est indispensable.

冰冻三尺,非一日之寒
[bīng dòng sān chǐ, fēi yī rì zhī hán]
Pour geler une rivière sur 3 pieds, il faut plus qu’un jour de froid.

Renvoie au proverbe « Rome ne s’est pas construite en un jour » et à la notion de travailler sur le long terme avec endurance pour parvenir à des résultats. 

三个和尚没水喝
[sān gè héshàng méi shuǐ hē]
3 moines n’ont pas d’eau à boire.

Si trop de personne font la même chose, il ne sert à rien.

一人难称百人心/众口难调
[yī rén nán chèn bǎi rén xīn / zhòng kǒu nán tiáo]
C’est dure de plaire à tout le monde.

难得糊涂
[nan dé hú tu]
Là où l’ignorance est félicité, c’est folie que d’être sage.

千里之行,始于足下
[qiān lǐ zhī xíng, shǐ yú zú xià]
Un voyage de 1000 -li [unité de mesure chinoise] commence par un premier pas.

国以民为本,民以食为天
[guó yǐ mín wéi běn, mín yǐ shí wéi tiān]
Le peuple est la racine du pays, la nourriture est la première nécessité du peuple.

儿行千里母担忧
[ér xíng qiān lǐ mǔ dān yōu]
Quand un enfant voyage loin de chez lui, sa mère ne cesse jamais de s’inquiéter.

没有规矩不成方圆
[méi yǒu guī ju bù chéng fāng yuán]
Rien ne peut être accomplit sans norme, ni standard.

否极泰来
[pǐ jí tài lái]
Les choses, au pire, se répareront.

前怕狼,后怕虎 [qián pà láng,hòu pà hǔ]
Craint le loup en face, et le tigre derrière.

Lorsque l’on entreprend quelque chose il faut avancer prudemment.

青出于蓝而胜于蓝
[qīng chū yú lán ér shèng yú lán]
Bien que le bleu indigo soit obtenu à partir de la plante, sa couleur est plus bleu encore que celle-ci.

L’élève a dépassé le maître.

老骥伏枥,志在千里
[lǎo jì fú lì, zhì zài qiān lǐ]
Un vieux cheval de guerre dans l’écurie aspire toujours à galoper des milliers de kilomètres.

Sens : L’âge n’a pas d’importance pour celui qui conserve des projets. 

十年树木,百年树人
[shí nián shù mù, bǎi nián shù rén]
Il est besoin de 10 ans pour élever un arbre, mais 100 ans pour élever des gens.

兵不厌诈
[bīng bù yàn zhà]
Rien n’est trop décevant en guerre.

木已成舟
[mù yǐ chéng zhōu]
Le bois a déjà été changé en bateau.

生米煮成熟饭
[shēng mǐ zhǔ chéng shú fàn]
Le riz a déjà été cuisiné.

Sens : les carottes sont cuites. Ce qui a déjà été fait ne peut être défait.

身体力行
[shēn tǐ lì xíng]
Fais ce que tu prêches.

惩前毖后
[chéng qián bì hòu]
Apprend des erreurs du passé pour éviter les futures.

一石二鸟[yī shí èr niǎo]
Tuer deux oiseaux avec une pierre.

Sens : d’une pierre, deux coups.

如坐针毡 (rú zuò zhēn zhān)
S’asseoir sur un tapis d’aiguille.

Sens : Se sentir mal

星星之火,可以燎原
[xīng xīng zhī huǒ, kě yǐ liáo yuán]
Une simple étincelle peut déclencher un incendie.

逆来顺受
[nì lái shùn shòu]
Prendre les choses comme elles viennent.

化干戈为玉帛
[huà gān gē wéi yù bó]
Enterrer les haches et travailler pour la paix.

此地无银三百两
[cǐ dì wú yín sān bǎi liǎng]
N’essaie pas de prouver ce dont personne ne doute.

严师出高徒
[yán shī chū gāo tú]
Les bons élèves sont élevés par des enseignants strictes.

三思而后行
[sān sī ér hòu xíng]
Réfléchir avant d’agir.

哀兵必胜
[āi bīng bì shèng]
Une armée oppressée combattant avec courage est sûre de gagner.

吃得苦中苦,方为人上人
[chī dé kǔ zhōng kǔ, fāng wéi rén shàng rén]
On doit souffrir pour s’élever.

Pas de gain, sans souffrance.

先到先得
[xiān dào xiān dé]
Premier arrivé, premier servi.

留得青山在,不怕没柴烧
[liú dé qīng shān zài, bú pà méi chái shāo]
Où il y a de la vie, il y a de l’espoir.

祸从口出
[huò cóng kǒu chū]
Des désastres émanent d’une conversation sans prudence.

一笑解千愁
[yī xiào jiě qiān chóu]
Un sourire peut effacer un million de doutes.

笑一笑,十年少
[xiào yī xiào,shí nián shào]
Un sourire rend quelqu’un 10 ans plus jeune.

Être heureux est la meilleure cosmétique. 

美名胜过美貌
[měi míng shèng guò měi mào]
Une bonne réputation est meilleure qu’un jolie visage.

入乡随俗
[rù xiāng suí sú]
A Rome, fait comme les romains.

大智若愚
[dà zhì ruò yú]
Celui qui dit le moins, sait le plus.

捷足先登
[jié zú xiān dēng]
Premier arrivé, premier servi.

守得云开见月明
[shǒu dé yún kāi jiàn yuè míng]
Chaque nuage a une ligne d’argent.

患难见真情
[huàn nàn jiàn zhēn qíng]
Un ami dans le besoin est en effet un ami.

凡事都应量力而行[fán shì dōu yìng liàng lì ér xíng]
Un homme peut faire plus que ce qu’il peut.

心旷神怡,事事顺利
[xīn kuàng shén yí, shì shì shùn lì]
Un cœur joyeux va partout.

良药苦口
[liáng yào kǔ kǒu]
Une bonne médecine a un goût amère.

静以修身
[jìng yǐ xiū shēn]
Un cœur lumineux vit longtemps.

知音难觅
[zhī yīn nán mì]
Un ami sincère est dure à trouver.

逆境出人才
[nì jìng chū rén cái]
L’adversité rend un homme sage, pas riche.

事实胜于雄辩
[shì shí shèng yú xióng biàn]
Les actions parlent plus que les mots.

蜡烛照亮别人,却毁灭了自己
[là zhú zhào liàng bié rén, què huǐ miè le zì jǐ]
Une bougie éclaire les autres et se consume elle-même.

吹牛与说谎本是同宗
[chuī niú yǔ shuō huǎng běn shì tóng zōng]
Un vantard et un menteur sont cousins germains.

一鸟在手胜过双鸟在林
[yī niǎo zài shǒu shèng guò shuāng niǎo zài lín]
Un oiseau dans la main vaut mieux que deux dans la brousse.

不会撑船怪河弯
[bú huì chēng chuán guài hé wān]
Un mauvais travailleur blâme toujours ses outils.

不善始者不善终
[bú shàn shǐ zhě bù shàn zhōng]
Un mauvais début fait une mauvaise fin.

La liste des sites bloqués en Chine.

La liste des sites bloqués en Chine n’est pas une liste exhaustive. Comme beaucoup d’entres vous le savent, le gouvernement Chinois, avec l’aide de ce que l’on appelle « le grand firewall » interdit l’utilisation de nombreux sites web sur son territoire, actuellement plus de 3000 sites et domaines sont concernés.

Pour des raisons de protection intérieur des données, mais également pour des mesures plus protectionnistes de préservations de leur propre espace internet intérieur. Tous les grands sites disposent par contre de leur équivalent en Chine, en version chinoise, dont la naissance est parfois antérieur au site globalisé.

La liste des principaux sites bloqués en Chine.

Blog et Media social.

Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, Snapchat, Picasa, WordPress.com, Blogspot, Blogger, Flickr, SoundCloud, Google+, Google Hangouts, Hootsuite, FC2, …

Alternative chinoise : Sina Weibo.

Applications.

Google Play, Line, Kakao Talk.

Alternative chinoise : We Chat

Moteur de recherche.

Google, Duck duck go, Yahoo, la plupart des moteurs de recherche étranger.

Alternative chinoise : Baidu

Médias.

The New York Times, The Wall Street Journal, The Economist Bloomberg, Reuters, Le Monde, Google News, Wikileaks, de nombreuses pages de wikipedia sont égalements interdites.

Il est a noté que le gouvernement chinois interdit la lecture de l’équipe qui n’est pas contrairement aux autres bannis un média politique. Seul un magazine de sport français « bénéficie » de cette restriction.

Vidéos en ligne.

Netflix, Youtube, Vimeo, Daily Motion.

Alternative chinoise : Youku

Outils de travail.

Google Drive, Google Docs, Gmail, Google Calendar, Dropbox, ShutterStock, iStockPhotos, WayBackMachine, Scribd, Xing, Android, de nombreux sites de VPN ( voir plus bas).

Pornographie.

Tous les sites pornographiques sont bloqués sans exception. La pornographie étant interdite en Chine.

Vérifier si un site est bloqué.

Cette liste a été établi sur des critères généraux, cependant elle est mouvante, et ces interdications peuvent changer du jour au lendemain. pour savoir si un site est banni en Chine à l’heure où vous lisez ces lignes, vous pouvez faire la recherche sur blocked in China une requête sera alors envoyé de différents serveurs en Chine pour connaître l’accessibilité du moment.

Comment s’en prémunir ?

De manière général la manière la plus simple de passer outre ces réglementations est d’utiliser un VPN – Virtual Private Network. De cette manière, l’adresse de votre ordinateur est considéré comme à l’extérieur du territoire chinois et vous pouvez normalement utilisé ces services. L’utilisation d’un VPN est payante, un abonnement mensuel est demandé dans la plupart des cas, le cas de leur légalité sur le territoire chinois est en revanche complexe.

Le mieux, si vous deviez vivre en Chine, sera pour vous d’être capable de faire abstraction de ces grands sites et d’utiliser leur équivalent chinois.

Acheter sur Alibaba

Alibaba est devenu un des sites les plus importants de vente en gros dans le monde. Le groupe s’est développé en devenant un important retailer également, développant la première plateforme de e-commerce en Chine, appelé Tao bao, et créant pour l’international Ali-express.

Nous parlerons de ces derniers dans d’autres articles, ici je vais donner quelques conseils pour pouvoir « bien acheter » sur alibaba.

Alibaba_group-logo

Qu’est ce qu’Alibaba ?

Alibaba est un annuaire d’entreprise.

D’abord focalisé sur les produits fabriqués en Chine, le service s’est internationalisée au fur et à mesure de son succès. Il est donc possible d’y sourcer les produits venant des entreprises chinoises, clef de voûte du succès d’Alibaba, mais également les entreprises venues du monde entier.

La présentation que je fais ici concerne plus particulièrement les entreprises chinoises même si la plupart des schémas se retrouvent pour des entreprises venues d’ailleurs.

Pourquoi se rendre sur Alibaba ?

Alibaba vous permet de trouver les entreprises en Chine, et ailleurs dans le monde, susceptibles de vous fournir les produits que vous désirez. Quelque soit leur fiabilité, toutes les entreprises sont susceptibles de se rendre sur le site pour proposer leur produit. Vous aurez donc accès à un diaporama complet. Conséquence de cette exhaustivité, rechercher sur Alibaba peut très vite ressembler à chercher « une aiguille dans une botte de foin », et il vous faudra également procéder à vérifier la fiabilité des entreprises par la suite.

Les difficultés.

Service B to B.

Alibaba met en relation des entreprises avec d’autres entreprises. Il est toujours possible de consulter et de contacter en qualité de personne individuelle, puisqu’il est simple d’y ouvrir un compte. En revanche, les minimum de quantité exigé par les entreprises réfrèneront largement vos possibilités d’importation si vous n’avez pas d’entreprise à réception.

Anglais ou chinois.

Ne pensez pas vous servir du français pour contacter des entreprises via alibaba, bien que certaines, très peu, disposent de personnel pouvant utiliser la langue. La langue privilégiée sera l’anglais. Même si il faut être conscient que le niveau d’anglais de votre interlocuteur sera rarement très élevé, les anglicistes en Chine ayant une position supérieur à celle du staff mis à votre disposition sur alibaba. Pour cela et afin d’éviter les confusions qui peuvent être nombreuses, soyez précis dans vos demandes, ou utilisez le chinois.

Vérifier les produits.

Bien que parfois cher d’obtenir un sample, les entreprises qui ne vous connaissent pas appliqueront des frais de création supplémentaire déductible de la commande finale pour des biens personnalisés, n’hésitez pas à juger le produit sur pièce afin d’éviter les mauvaises surprises.

Vocabulaire du commerce international.

Si les mots FOB ou CIF ne vous disent rien, ne pénétrez pas l’univers d’alibaba avant de savoir ce que sont les incoterms, et les termes de paiement.

De manière général vous allez utiliser 2 incoterms :

FOB – Free on board, qui signifie que l’entreprise créera le produit et la transportera jusqu’au port. Vous devez alors contacter un transporteur pour mener la marchandise jusqu’à son point de destination. La partie administrative sera pris en charge par le transporteur et vous devrez vous acquitter des frais de douanes, et de la TVA afin de récupérer votre marchandise.

CIF – Cost insurance and Freight, qui signifie que l’entreprise expédiera la marchandise jusqu’au port de destination ( par exemple : CIF Marseille) , vous devrez vous acquitter des frais de douanes, et de la TVA afin de récupérer votre marchandise.

Note : il est mieux de choisir CIF, l’entreprise ayant généralement plus d’expérience que vous dans la sélection des transporteurs, et plus de possibilités de travailler avec, elle obtient généralement de bien meilleure prix.

Frais de douane.

Pour connaître les frais de douanes s’appliquant au produit, veuillez consulter les ressources du TARIC.

Quantité.

Sur alibaba, vous serez normalement contraint à un minimum de commande relativement élevé lorsque vous traiterez avec des fournisseurs. Dans cette idée là et afin de rendre la commande plus légère vous pouvez être mener à traiter avec des traders ou des grossistes. N’oubliez jamais le coût de transport à venir, il se rentabilise grâce à la quantité que vous commandez, en cas de faible commande il peut être beaucoup plus rentable de trouver le grossiste le plus proche de chez vous, vous pouvez le connaître en demandant à l’entreprise si ils ont un acheteur vers chez vous qui est en capacité de vous revendre une partie de la marchandise.

Qualité de l’entreprise.

Il a été facile de créer un compte Alibaba pour votre propre besoin. Il est tout aussi facile pour quelqu’un en Chine d’en faire de même. Par conséquent, vous risquez de tomber sur nombre de revendeur qui ne produisent rien. Assurez vous que vous traitez avec une entreprise productrice pour avoir les meilleurs prix ou un trader de qualité qui disposera d’un catalogue large et précis. Privilégiez les membres confirmés qui ont une expérience visible sur alibaba, et dans tous les cas ne traitez qu’avec des entreprises confirmées, ils ont transmit leur situation et les données de l’entreprise pour pouvoir l’être. J’ajouterai le nombre d’année d’existence sur alibaba comme facteur important mais je ne le ferai pas car il vous serait possible d’obtenir de meilleurs prix et conditions avec de nouvelles entreprises venues désireuses d’acquérir des part de marché, ou des entreprises qui ne travaillaient pas directement en export avec des petits revendeurs ( vous ) et qui s’y mettent petit à petit.

Entreprise exportatrice.

A moins que vous ayez l’expérience du sujet, ne traitez qu’avec des entreprises qui vendent déjà sur votre marché. Bien que vous perdez le rôle de pionnier, que vous recherchiez peut-être dans les domaines électroniques, vous vous assurez ainsi d’être en présence d’un produit qui a des possibilités sur votre marché ( norme, qualité, clientèle déjà présente … ).

Le faux producteur.

Il est facile d’ouvrir un compte sur Alibaba. Par conséquent, beaucoup d’entreprise à l’intérieur du service ne sont pas des entreprises productrices. Attention, les traders ne sont pas forcément un problème. Les plus grandes entreprises de trade vous proposeront un prix pouvant être meilleur que l’entreprise productrice du fait de leur capacité à commander des grandes quantités et ils vérifieront eux-même la qualité. De plus leur expérience en logistique peut être précieuse et finalement un gain financier.

Les clefs du succès.

1. Être précis.

Présentez vous sobrement et rapidement, écrivez vos besoins de manière claire et précise. Pourquoi ? Comme je vous le disais précédemment le staff auquel vous serez probablement confronté n’a qu’une connaissance écrite et limité de l’anglais. Je suppose que vous ne parlez pas chinois en disant cela. Si vous parlez chinois vous serez confronté à d’autres problématiques plus informelles du type justifié qui vous êtes « en mode chinois » et pour qui vous travaillez. Dans l’idéal, commencez en anglais pour poursuivre en chinois.

Exemple: I am the owner of a business online in France and i would like to buy some jackets from your company. How much would it cost for 100 pieces, CIF France ? Regards. 

Link of the website : 

Link of the company :

Essayer d’être le plus facilement vérifiable.

2. Ne pas se disperser.

Traiter vos besoins produit par produit, en étant précis. Lorsque vous établissez un contact qui vous semble porteur, demandez le catalogue de l’entreprise. Avec un peu de chance plusieurs de leurs produits peuvent vous intéresser et cela facilitera la question du transport final et de la gestion de la commande.

3. Poser les bonnes questions.

Renseignez vous sur l’entreprise et sur ses capacités export, n’hésitez pas à demander le nom de ses clients sur votre marché pour vous assurez de la fiabilité du produit à l’export.

4. Définir les bons prospects.

Les arnaques à éviter. Éviter les traders sans expérience qui se sont dit hier qu’ils pouvaient vendre parce qu’ils connaissaient une paire d’entreprise via leur précédent job, ils auront du mal à assurer votre commande derrière. Éviter les scams, ils font en général pas long feu mais ils peuvent nuire à votre porte feuille. Comme dit précédemment, les entreprises non enregistrées sont à bannir de vos prospect.

5. Soyez logique.

C’est bête à dire mais porté par le désir de réaliser des profits vous serez peut-être tenter de croire que l’Iphone X que l’on vous propose à 200€ est un vrai. Ne cherchez pas plus loin, ce n’est strictement pas le cas. Idem pour le sac Louis Vuitton. Vous risquez une grosse amende si vous les importez, la privation de liberté est dans la loi mais elle n’est que rarement appliqué dans ce type de cas.

Logistique

De manière générale, vous demanderez à l’entreprise exportatrice de préparer le transport pour vous. Le principale problème vient du surcoût que cela entraîne. En effet, l’entreprise n’hésitera pas à marger sur le coût de transport, ce qui augmentera en conséquence le coût global de la commande.

Conseil : Négociez le coût du transport après son obtention lorsqu’il est à la charge de l’entreprise exportatrice.

Vous pouvez également travailler avec un prestataire qui se chargera de stocker vos achats, et de les placer en container, vous permettant de multiplier les entreprises de sourcing et les produits, tout en diminuant le coût global des transports.

 

Pour vous aider :

Faîtes appel à une entreprise de sourcing.

Des entreprises de sourcing, spécialisé dans la recherche de produit, peuvent vous aidez à définir vos besoins et à valider les entreprises susceptibles de vous proposer le bon produit. Leur coût varie. Vous pouvez également avoir accès au service via le businessman en Asie.

Ces entreprises recherchent également les fournisseurs via Alibaba, dans un premier temps, puis elles ajustent leurs recherches sur le terrain. Afin de confirmer la qualité des produits, et la fiabilité de l’entreprise exportatrice.

J’espère que cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à demander des précisions via commentaires ou en nous contactant directement : contact@lebusinessman.fr.

Acheter en Chine.

Acheter en Chine et toutes les questions relatives fait l’objet d’une demande assez forte dans le monde auprès des entrepreneurs. Trouver le produit idéal, avec une marge importante, semblant souvent être le dénominateur commun de cette demande.

Le marché de la production chinoise a cependant fortement évolué ces 10 dernières années. Tout d’abord, en augmentant exponentiellement la qualité de ses productions rendant le produit moins accessible mais de meilleur standing. Ainsi, alors que le marché chinois était souvent défendu par des vendeurs de « vrac » et d’électronique bas de gamme ( pour faire cliché et un peu démago ) , il est aujourd’hui le marché d’achat et de fabrication des plus grandes entreprises au monde dont Apple, pour ne citer qu’eux.

Le marché chinois est également devenu un marché de l’innovation avec pour premier produit à échelle mondialisé la cigarette électronique, qu’il a poursuivi avec la « lance à selfie » bien que l’idée vienne de Taïwan.

Nous allons voir quelques moyens d’acheter en Chine et de comprendre le marché chinois dans la suite de cet article,

Si vous êtes intéressé par des produits, je vous invite à souscrire à la newsletter ci-dessous, au travers de cette newsletter le businessman en Asie vous transmettra les offres intéressantes de produit qu’il a à travers l’Asie.

[wysija_form id= »1″]

1/ Visu.

Rendez vous en Chine. Vous allez avoir besoin d’un visa mais si vous vous en sentez le courage, n’hésitez surtout pas. Par contre, je vous conseille de vous rendre au préalable à un salon professionnel pour avoir quelques rendez vous précis. Certaines zones industrielles ont des tailles gigantesques, pour exemple, le Zhongguancun Science Park de Beijing fait 232 km2.

Faîte tout de même attention.

Dans tous les cas faites attention avant d’acheter. Il y a quelques scammeurs, et revendeurs qui ne sont pas de confiance, ou potentiellement des entreprises prête à mettre la clef sous la porte qui accepte votre commande. De manière général, fiez vous aux années d’ancienneté de l’entreprise, ou contactez un de leur client pour avoir confirmation de leur « honnêteté ». Sinon, la Chine a l’habitude de faire du business avec le reste du monde. Par voie de conséquence son service après vente et son suivi de commande s’est grandement amélioré. Autre conseil, ne payez jamais 100% de la commande en pré production, les acomptes sont de l’ordre de 30% du montant de la commande.

Achat direct

Vous pouvez directement vous rendre en Chine sur les marchés et autres grandes surfaces. De manière générale, vous trouverez des malls où les exposants disposent de petites surfaces, ils assurent la vente de détail, et celle de wholesale.

Par exemple le marché de Yiwu mis en lumière dans le monde et concernant les produits à destination de l’Afrique et du moyen-Orient. Pour acheter directement en Chine auprès de petits négociants en revanche il est très très fortement conseillé d’être capable de parler Chinois, ou d’être accompagné de quelqu’un capable de parler Chinois. Vous avez très peu de chance de trouver quelqu’un parlant anglais, et aucune de trouver un francophone.

En cherchant un peu sur internet, ici-chine.com propose 10 règles à respecter pour acheter en Chine. Vous pouvez aller y jeter un coup d’œil mais je réédite mes propres explications à partir de certaines de leurs constations.

Trouver le juste prix.

La meilleure manière de procéder reste d’observer un client chinois qui achète le même produit. Si cela ne suffit pas, ou n’arrive pas, vous pouvez aller chercher la référence du produit sur internet, taobao est les plus grand site de vente online en Chine, ou alors vous armez de patience et faire le tour de tous les marchands qui proposent le produit afin d’obtenir un aperçu, et de procéder ainsi jusqu’à obtenir un prix final plausible.

Quelques conseils :

Parler chinois sera précieux, ou vous faire accompagner par quelqu’un de confiance qui en est capable.

Ne laissez personne vous guidez si vous ne connaissez pas préalablement cette personne. Dans la plupart des marchés d’Asie, et donc de Chine, il existe des rabatteurs qui vous mèneront vers les magasins avec qui ils sont en deal. Ces personnes obtiendront une commission sur vos achats dont le prix augmentera d’au moins son montant.

Ne sortez jamais votre moyen de paiement avant d’être sûre d’effectuer l’achat final. Une technique de vente statistique dit que si le client montre sa carte de crédit, ou son moyen de paiement, l’achat est à moitié effectué. Par conséquent certains vendeurs peut scrupuleux vous pousseront à montrer votre moyen de paiement. une fois cela fait, ils vous mettront sous pression, en général plusieurs personnes viennent autour de vous avec des explications diverses visant à vous troublez, pour que l’achat soit effectué.

Soyez sûr de vous. Gardez le sourire en toute circonstance pour montrer que vous êtes sûre de vos achats, et surtout que vous avez l’habitude d’en faire. Vous vous assurerez la « bienveillance des bienveillants ».

Évitez les marchés trop touristiques. Vous pouvez être sûre de ne pas trouver le meilleur prix.

L’argument « vente en gros » marche pas. Imaginez juste le nombre d’étranger qui sont déjà venu en Chine pour acheter des produits et ont espéré obtenir le meilleur prix en avançant l’argument « vente en gros si … « . 

Ne sous-estimez jamais les vendeurs. Ne prenez jamais les vendeurs de haut en pensant qu’ils sont pauvre et prêt à tout pour réaliser leur vente. Dans la plupart des cas, surtout lorsque le marché a pignon sur rue, ce sont souvent des familles qui font du business à beaucoup plus grande échelle que le shop que vous avez sous les yeux.

2/ Foire de Canton.

Canton-Fair-Complex

2 fois par an, la foire de Canton investit le centre de convention de Canton ( en chinois phonétique Guanghzou ) au printemps et à l’automne. La foire de Canton est le plus grand rassemblement d’entreprise de Chine. Multi secteurs, elle se décompose en 3 phases. En vous y rendant, vous pourrez directement contacté les entreprises productrices et voir si certains de leurs produits peuvent vous intéressez.

Si vous êtes spécialisé cependant il est nécessaire de se rendre dans un autre salon couvrant uniquement les produits de votre secteur.

3/ Salons spécialisés.

En marge de la foire de Canton, il existe un nombre conséquent de salons spécialisés dans lesquels vous serez susceptibles de trouver le produit que vous désirez.

4/ Alibaba.

Alibaba_group-logo

Sans se déplacer, alibaba représente le site le plus ambitieux. Regroupant la majorité des entreprises chinoises lié à l’export. Rechercher vos produits en Chine ne sera jamais aussi facile, tout comme il sera aussi facile d’entrer en contact avec les entreprises. Reste à savoir faire le tri dans la globalité des informations que vous aurez à traiter, et à arranger les transports et les coûts. Anglais indispensable, et chinois très conseillé tout de même. Très utile pour analyser le marché et avec un système payant pour les entreprises vous pouvez trouver vos partenaires de confiance.

Alibaba est également l’histoire d’une réussite personnelle exceptionnelle, celle de son fondateur Ma Yun, dit Jack Ma.

5/ Trader.

Les entreprises de trading, non productrice, spécialisé dans l’achat / vente, ont des réseaux importants en Chine et seront les meilleurs vendeurs de semi-wholesale. Les entreprises productrices ayant souvent un MOQ ( Minimum de produits commandés ) très élevées, les entreprises de trading sont légions, et de nombreux étrangers, installé le plus souvent à Shenzen, ou même à Hong Kong, permettent de s’offrir le produit avec une base de commande faible. Idéal pour tester un produit sur son marché avant de commander en très grande quantité. Ces entreprises se trouvent également sur alibaba pour la plupart, et ont parfois leur bureaux en Europe.

6/ Entreprise de sourcing.

Pour trouver vos produits, il est toujours intéressant de passer par une entreprise apte à sourcer les produits. Chercher un produit en Chine, malgré les biais présents, demeurent une entreprise longue et ambitieuse compte tenu de la très forte disparités des entreprises entre elle ( en terme de capacité et de qualité, surtout) et du nombre important de fournisseur potentiel. Laisser un expert déblayer le marché et les possibilités pour vous , vous n’aurez par la suite plus qu’à valider les transactions.

Nous proposons le service via notre antenne sourcing chez PADEA.

7/ Acheter sur des plate-forme de vente en ligne.

Il y a désormais des plateformes de vente en ligne qui propose des produits en semi-gros. La plus connu d’entre elles, émergence d’Alibaba se nomme Aliexpress où vous pouvez trouver de nombreux produits.

Aliexpress.

De base, la plate-forme faisait de la vente de semi-gros en vente flash mais elle devient petit à petit une boutique de retail. Je la présente quand même pour que vous puissiez vous faire une idée de certains prix.

Mon grossiste chinois.

Site français d’un revendeur de semi-gros de produit de Chine. Intéressant pour avoir une idée des prix et pouvoir commander des produits à quantité modéré.

Enfin et surtout, toutes les entreprises ne parlent pas Anglais, et les services commerciaux ont souvent un anglais « brouillon ». Travailler en chinois dès que vous le pouvez.

[wysija_form id= »1″]