Covid19 – se rendre à Taïwan

Covid19 – se rendre à Taïwan. Depuis le début de la crise du Covid-19, Taïwan a fermé ses frontières aux touristes étrangers. Au travers de cet article, nous rendons compte de la situation pour tous ceux et celles qui souhaitent se rendre à Taïwan, pour y voyager, pour y vivre ou pour y faire des affaires.

Dernières nouvelles – Depuis mai 2021, et les mesures de resserrement entreprise, il n’est pas possible de se rendre à Taïwan sa VISA qui s’adresse qu’à une très petite catégorie de personne. Il est possible d’obtenir un visa professionel dûment justifié qui vous obligera à faire une quarantaine draconienne. 

Les autorités taïwanaises ont rétabli l’obligation de visa à l’entrée sur leur territoire. A ce stade, seuls peuvent donc entrer dans l’île les ressortissants taïwanais, leurs conjoints et enfants mineurs ainsi que les détenteurs d’un titre de résidence (ARC, APRC, carte diplomatique) ou d’un visa délivré pour motif professionnel ou humanitaire dûment justifié, dont le caractère exceptionnel a été resserré en mai 2021 dans un contexte de recrudescence des contaminations locales. Dans l’attente de la reprise de leur délivrance, il est recommandé de prendre l’attache du Bureau de représentation de Taipei en France avant tout déplacement à Taïwan.

Les voyageurs autorisés à entrer sur le territoire taïwanais en vertu de ces exceptions devront toujours fournir, au moment de l’embarquement :

  • un certificat en chinois ou anglais de test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins de trois jours ouvrés avant le départ,
  • ainsi que la preuve de la réservation (pour chaque personne de plus de 11 ans) d’une chambre dans un hôtel habilité ou un centre gouvernemental (locations touristiques exclues), pour y effectuer une quarantaine stricte de 14 jours (décomptés à partir du lendemain de l’arrivée) qui leur est imposée (cette quarantaine est aux frais des voyageurs : l’effectuer dans son propre appartement personnel n’est plus possible à ce stade).

Chaque arrivant doit en outre réaliser trois tests de dépistage (en plus de celui préalable au départ) une fois parvenu sur le sol taïwanais : un test PCR salivaire à l’arrivée à l’aéroport, un auto-test antigénique au 10ème jour de quarantaine et un test PCR à l’issue de l’isolement.

En application de ces diverses mesures, les visiteurs se voient demander à leur passage en douane de remplir un formulaire sur leur état de santé et leur historique de voyage au cours des 14 jours précédant leur arrivée : dissimuler ces informations ou se soustraire aux mesures de quarantaine imposées est passible de très lourdes amendes (jusqu’à 1 million NTD, env. 30 000 EUR) et de poursuites judiciaires.

Les conséquences de ces mesures et d’autres décisions similaires prises ailleurs dans la région sur les flux de voyageurs ont amené les compagnies hôtelières ou de transport à refuser des réservations et annuler de nombreux vols. Il est fortement conseillé de se renseigner auprès de son transporteur et de son établissement d’hébergement avant tout déplacement.

Se rendre sur le site de l’ambassade de France

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.