HoiAn

La ville de HoiAn, située au sud de Danang, représente l’un des centres touristiques les plus importants du pays. Elle doit sa réputation à un héritage historique important qu’elle a su conserver malgré la modernisation du pays. En effet, ancien port de commerce, la ville a su garder son architecture et sa beauté tout en limitant les effets néfastes du 21ème siècle tel que le trafic important et la pollution.

La ville de HoiAn a su garder sa beauté provinciale et sa vielle ville historique, inscrite au patrimoine de l’UNESCO, grâce au maintien de la rivière Thu Bon, permettant ainsi aux bateaux de continuer à circuler au milieu des docks. A cela s’ajoute dans les années 1990 une explosion du tourisme favorisant l’économie locale et permettant aux autorités de préserver les lieux. En effet les maisons marchandes du style japonais, les anciens temples chinois ainsi que les nombreuses maisons de thé ont pu être gardées intacts et la disparition graduelle des champs de riz et des certaines vieilles résidences ont permis la mise en place d’un milieu touristique avec des bars, des restaurants, des agences de voyage ou encore des échoppes de tailleurs. C’est désormais un important mélange de cultures et de touristes qui viennent déambuler dans les rues de la ville et qui permettent à celle-ci de garder le statut d’une des villes les plus prospères du pays, un centre de la gastronomie et l’un des centres touristiques les plus importants du Vietnam.

  • Les lieux importants.
  1. La vieille ville
  2. La rivière de Hoian
  3. Le pont couvert japonais
  4. Les plages Cua Dai et An Bang
  5. Les pagodes Van Duc et Chuc Thanh
  6. Le musé d’Histoire et de la Culture
  7. La salle de l’Assemblée pour la congrégation chinoise de Fujian
  8. Le musé de la céramique
  9. Le jardin Tra Que
  10. L’île de Cham
  11. Le marché central
  12. Le sanctuaire My Son
  13. Le restaurant Bale Well
  • Carnet de voyage.