Trouver des freelances

Trouver des freelances peut être un besoin inévitable pour le développement de votre entreprise. Les sites pour engager et trouver des freelances ou pour se faire connaître en tant que tel sont légions, je tâche de les répertorier. La majorité d’entres eux sont en langue anglaise.

Localsolo

Recrutement à partir d’un réseau de plus de 20000 freelanceurs locaux basés à Singapour. (advertising)

Lien: localsolo.com

Upwork

Les professionnels et entreprises intéressées pour l’emploi d’un freelanceurs ont trois possibilités de forfait. Le gratuit qui permet chercher un freelanceur et de le payer, avec le deuxième forfait s’ajoute une aide de la part de Upwork qui va vous recommander certains freelanceurs qualifiés. Le dernier forfait vous apporte les freelanceurs les mieux notés et qualifiés inscrits sur le site. Les deux derniers forfaits sont payants.

Lien: upwork.com

Fiverr

Un site de freelance organisé et complet proposant des offres d’emploi dans de nombreuses catégories: les classiques business, programme et technologie, graphiques et logos. D’autres plus inhabituelles comme musique et audio, vidéos et images ou encore marketing digital.

lien: fiverr.com

Freelancer

Développement de sites internet, Design, Marketing SEO, Création d’application mobile, Création d’article, business card et logo.

Lien: freelancer.com

Envato Studio

Site de réseau freelance mais Envato apporte aussi une section d’apprentissage, de téléchargements de designs et une section de création de site internet.

Lien: envato.com

99designs

Spécialisé dans le design: Couverture de livre, logos, Sites internet, Packaging et Identité de marque.

Lien: 99designs.com

Peopleperhour

Peopleperhour est là pour mettre à disposition des freelanceurs spécialisés dans la création de site internet (Design, Développement, Contenu et Publicité).

Lien: Peopleperhour.com

Seoclerks

Comme son nom l’indique optimisation SEO pour site web.

Lien: seoclerks.com

Guru

Site généraliste.

Sécurité de paiement: vous ne payez que lorsque vous êtes pleinement satisfait du résultat, à ce moment là vous payer Guru qui se charge de payer le freelanceur.

Lien: guru.com

Proz

Traduction, interprétariat.

Lien: proz.com

Toptal

Développement de logiciel.

Lien: toptal.com

Designcrowd

Design.

Lien: designcrowd.com

Flexjobs

Télécommunications.

Lien: flexjobs.com

Topcoder

Programmation, développement, graphique design, statistiques.

Lien: topcoder.com 

Taskrabbit

Service à la personne et dons.

Lien: taskrabbit.com

Mediabistro

Ecriture, édition, graphique design, publication. Ce site est payant pour les freelanceurs.

Lien: mediabistro.com

Crowdspring

Ce site se spécialise dans le design (avec environ 200 000 créatifs inscrits): de logo, de site internet, pour le packaging de produits, et publicité.

Lien: crowdspring.com

Clickworker

Possède une force de 800 000 clickworkers spécialisés dans le marketing online, le e-commerce, le contenu SEO, la traduction, recherche web…

Lien: clickworker.com

Freelancewriting

Comme son nom l’indique, ce site est une plateforme de freelanceurs « écrivains » (confection d’article, traduction, correction, etc.).

Lien: freelancewriting.com

Freelance

Site en français et en anglais référençant plus de 300 000 freelances inscrits. Les principaux domaines: Rédaction/Traduction, Support administratif, Design/Art et Multimédia et la Communication/Marketing/Commerce.

Lien: freelance.com

Workmarket

Entreprise américaine. Domaine général.

Lien: workmarket.com

Fieldnation

Site de freelance centralisé au Etats-Unis.

Lien: fieldnation.com

Journalismjobs

Média, magazine, newsletter, publication, etc…

Lien: journalismjobs.com

Staff

Général.

Lien: staff.com

Authenticjobs

Professionnels créatifs: design, front end développement, back end développement, application, stratégie.

Lien: authenticjobs.com

Scribendi

Travail dans l’édition.

Lien: scribendi.com

Trabajofreelance

Espagnol, payant pour les employeurs.

Lien: trabajofreelance.com

Trouver des freelances suite.

Freelance-info

Français, payant pour les employeurs. Site de freelance sur les technologies de l’informations et du web.

Lien: freelance-info.fr

Writerbay

Ecriture et traduction. Les futurs freelanceurs doivent passer un examen écrit afin d’être engagé. Ensuite, il est possible d’être rémunéré jusqu’à $20 la page.

Lien: writerbay.com

Ifreelance

Payant pour freelanceurs. Art, photographie, graphique design, etc.

Lien: ifreelance.com

Freelancewrittinggigs

Ecriture

Lien: freelancewrittinggigs.com

Taskcity

Programmation web.

Lien: taskcity.com

Weworkremotely

Programmation, design, service client, copywright

Lien: weworkremotely.com

Cloudpeeps

Site généraliste.

Lien: cloudpeeps.com

Awesomeweb

Graphique design, logo, page de vente, e-commerce, couverture, bannière, wordpress, maintenance, application mobile, vitesse de page, etc.

Lien: awesomeweb.com

Xplace

Site généraliste, celui-ci est payant pour les freelanceurs.

Lien: xplace.com

Hoofdkraan

Freelance au Pays bas. Le site est intégralement dans la langue du pays.

Lien: hoofdkraan.nl

Translatorsbase

Service de traduction pour tout type de documents (exemple: CV, Certificat de naissance, document d’adoption, brochure, lettre, diplome, etc.).

Lien: translatorsbase.com

Freelanceindia

Freelance d’inde.

Lien: freelanceindia.com

Freelancers

Site généraliste.

Lien: freelancers.net

Speedlancer

Les propositions d’emploi les plus populaires sur ce site sont liés au design et à l’écriture.

Lien: speedlancer.com

Taskarmy

Assistance virtuelle, entrée de données, SEO, création de logo et design. Le paiement se fait lorsque le résultat est approuvé.

Lien: taskarmy.com

Yunojuno

Site général.

Lien: yunojuno.com

Genuinejobs

Spécialisé dans la télécommunication.

Lien: genuinejobs.com

Governmentbids

Site généraliste.

Lien: governmentbids.com

Freelancesuccess

Se concentre sur l’emploi d’écrivains.

Lien: freelancesuccess.com

Freelance-informatique

En Français, payant pour les employeurs avec des frais d’intermédiaire. Nouvelles technologies, Direction de projets, Exploitation ERP et Progiciels spécifiques, Bases de données, Systèmes et réseaux, Graphiste.

Lien: freelance-informatique.fr

Greatlance

Général.

Lien: greatlance.com

freelancedesigners

Design graphique, photo, programmation, video, publicité, etc.

Lien: freelancedesigners.com

Studentfreelance

Site américain mis en place spécialement pour les étudiants.

Lien: studentfreelance.com

Weliketowork

Site britannique généraliste.

Lien: weliketowork.com

Golance

Gestion, administration, service client, IT, design, etc …

Lien: golance.com

Freelanceauction

Design et programmation.

Lien: freelanceauction.com

Hexidesign

Design de logos, posters, bannières et création de websites.

Lien: hexidesign.com

Helpcove

Site généraliste.

Lien: helpcove.com

Network-freelance

Site britannique général.

Lien: network-freelance.co.uk

Coroflot

Design et concept art.

Lien: coroflot.com

Behance

Site français présentant des offres d’emploi dans le domaine créatif.

Lien: behance.net

Geniuzz

Site en espagnol.

Lien: geniuzz.com

Gigbucks

Site d’embauche dans le domaine du marketing digital, de la créativité, etc. pour un salaire compris entre $5 et $50.

Lien: gigbucks.com

Fourerr

Administration, publicité, écriture, technologie, vidéos et photos.

Lien: fourerr.com

Rapidworkers

Présente des freelances là pour aider les professionnels à créer des publicités, des campagnes marketing dans le but d’augmenter les ventes et les profits.

Lien: rapidworkers.com

Taskr

Site Indien. Design graphique, Marketing online, Production de catalogue, Photographie, Programmation et technologie.

Lien: taskr.in

Zeerk

Micro jobs et services freelances compris entre $3 et $100. Des frais de commission sont appliqués sur la personne ou l’entreprise proposant un travail sur le site (commission de 18% pour le compte de l’entreprise Zeerk).

Lien: zeerk.com

Minijobz

Site général.

Lien: minijobz.com

Damongo

Des salaires compris entre $5 et $50. Des projets comprenant: Business, Marketing digital, Graphiques et designs, Programmation et technologie ainsi que vidéo, audio, musique et animation.

Lien: damongo.com

Gigbux

Site spécialisé dans la création de projets (ex: écriture d’articles) pour $5, $10 ou $20. Une personne est engagée pour faire un simple travail qu’une autre n’a pas le temps de faire.

Lien: gigbux.com

Gigblasters

Publicité, business, e-mail marketing, Services Facebook, Graphiques, Musique et audio.

Lien0: gigblasters.com

Translationcloud

Ce site payant est un site de traduction où un individu télécharge sont texte à faire traduire, un ordinateur le fait et ensuite une personne vérifie l’exactitude de la traduction. Ce site propose aux traducteurs professionnel de s’inscrire  via facebook pour travailler en tant que freelance.

Lien: translationcloud.net

Gigdollars

Site d’annonce pour emplois freelance. Tous les prix sont possibles et toutes les catégories sont proposées.

Lien: gigdollars.com

Findeavor

Site tenu en plusieurs langues (anglais, français, espagnol, portugais et thai). Ce site propose tout aussi bien des annonces pour des postes de freelance (plus de $100) que ce que l’on peut appeler des micro-contrats (Salaire compris entre $5 et $35).

Lien: findeavor.com

Trouver des freelances – Plateformes de freelance françaises.

5 euros

Le site français qui reprend le principe de Fiveer.
https://5euros.com/

Malt

https://www.malt.fr/

Creads

Plateforme spécialisé en graphisme, rédaction et vidéo, comme indiqué sur leur page d’acceuil.

https://www.creads.fr/

Creme de la creme

Freelance haut de gamme.

https://cremedelacreme.io/fr

Jungless

Un site récent de recensement des emplois en télétravail disponible en France.
https://jungless.com/

Consultation entrepreneur

Notre consultation entrepreneur s’adresse aux entrepreneurs individuels, expérimentés ou nouveau venu, et elle a pour but de vous aiguillez et de vous aidez à réussir dans votre entreprise.

Principalement spécialisé en vente en ligne, elle va – peut être très intéressante pour vous si vous désirez vendre en ligne, et que vous ne savez pas comment, ou même si vous ne savez pas encore quoi ( auquel cas nous pouvons vous intégrez à nos groupes d’idée ).

Consultation à titre individuel, et en nombre limité.  :

  • Motivation, travaillez sur votre motivation et vos envies pour dégager des routes possibles pour vous, dans la limite des expériences qui m’entourent.
  • Réseau de distribution
  • Réseau de vente en ligne
  • Création web
  • Production en Asie
  • Vente en Asie
  • Achat en Asie

Si vous avez des idées précises, elle a aussi pour but de déterminer vos besoins, achat et vente. 

     

    Ouvrir un compte en banque d’entreprise à Hong Kong.

    Ouvrir un compte en banque d’entreprise à Hong Kong s’est complexifié ces deux dernières années, notamment du fait des accusations dont certaines banques ont du faire face, concernant le blanchiment d’argent. Si vous n’êtes pas concerné, il vous sera possible d’ouvrir un compte en banque à Hong Kong en qualité d’étranger et sans avoir besoin de justifier de votre résidence sur place.

    Conséquence, depuis 2015, il est toujours aussi aisé de créer son entreprise à Hong Kong mais il est devenu beaucoup plus difficile d’ouvrir le compte en banque local relié à cette dernière, les banques demandant parfois des garanties plus importantes que par le passé.

    Très lié aux demandes américaines, les banques à Hong Kong vous demanderont des justificatifs spéciaux si vous travaillez avec les Etats-Unis, et des documents de référence pour prouver votre appartenance au métier que vous souhaitez exercer et être sûre qu’il y aura des profits.

    Si ce n’est pas le cas, une fois votre compte ouvert, pas d’inquiétude, il le restera très longtemps

    Si vous êtes à Hong Kong ? 

    Vous avez besoin d’être à Hong Kong pour ouvrir un compte en banque (ce n’était pas le cas quelques années auparavant ) en propre. Vous demandez directement rendez-vous à l’agence, foreigner-friendly de préférence à moins que vous bénéficiez d’une aide local qui parle cantonais.

    Quelques conseils pour vous aidez, relever dans divers forums : 

    Évitez d’ouvrir votre compte dans les banques principales, préférez les succursales dans des lieux un peu plus isolé du territoire hong-kongais à moins que vous ayez déjà travaillé à Hong Kong préalablement.

    Si vous n’êtes pas à Hong Kong ?

    Il est désormais possible d’avoir les capacités d’un compte en banque d’entreprise à Hong Kong sans être sur le territoire par l’intermédiaire d’un agent que nous utilisons dans le cas où un déplacement n’est pas utile, pas prévu. Nous utilisons la compagnie NEAT, puisque je connais personnellement un de ses patrons, qui travaille bien et qui est – très fiable.

    Pour ouvrir un compte d’entreprise : http://business.neat.hk?kid=Q8YQ4

    La compagnie travaille en partenariat avec la banque chinoise : ISBC qui lui a permit de fragmenter son compte en banque afin d’en faire le votre. Pleinement intégré avec les réalités du business d’aujourd’hui, elle vous permet de disposer de Mastercard pour votre entreprise, pour vous et pour vos employés ( afin de faciliter les paiements de salaire ). C’est la méthode, en dehors des circuits fastidieux traditionnels que je conseille.

    Faire des affaires à Hong Kong

    Faire des affaires à Hong Kong, le territoire indépendant de la Chine à sa porte, est opportuniste. Il est à la fois aisé d’y traiter avec les locaux qu’avec les administrations locales.

    hong-kong-map

    Territoire indépendant au sud de la Chine de 1100km2, le territoire de Hong Kong se décompose ainsi : les territoires du Nord en bordure de frontière chinoise et à proximité de la ville nouvelle de Shenzen, Kowloon qui concentre désormais la plus grande partie de la population et l’île de Hong Kong où les britanniques vivaient lorsque l’île leur appartenait. Le territoire de Hong Kong rassemble 7,5 millions de personnes auxquelles viennent s’ajouter le flot des touristes d’affaire et de loisir : autour des 33 millions par an.

    Alors que l’île de Hong Kong rassemble en une très petite surface toute l’ambition et reste le centre historique du développement avec ses quartiers d’affaire,

    Wan Chai, quartier d'affaire.
    Wan Chai, quartier d’affaire.

    Kowloon, plus chinois, se développe à vitesse grand V, les possibilités de développement de l’île étant limité à son aggrandissement.

    Enfin, les territoires du Nord, plus sauvages et à la frontière de la Chine permettent d’envisager une qualité de vie différente à un loyer plus modéré que dans le centre.

    Hong Kong étant connu à travers le monde pour le coût de ses loyers, et pire encore, le prix de son immobilier à l’achat.

    Ce qu’il faut savoir sur Hong Kong.

    Propriété du Royaume-uni pendant 155 ans, jusqu’à sa rétrocession à la Chine en 1997, le territoire conserve son « indépendance » économique et politique jusqu’en 2047 selon un plan qui vise à lui faire intégrer la Chine continentale par étape. Très libéral, Hong Kong est considérée comme un paradis pour entrepreneurs, principalement ceux qui visent la Chine sans les contraintes politiques.

    Pourquoi s’y rendre ?

    Situé au milieu de l’Asie Pacifique, bénéficiant d’un hub aéroportuaire, et d’un hub portuaire, Hong Kong draine un flot continu d’hommes d’affaires asiatiques et européens qui viennent pour ses grands salons internationaux, ainsi qu’une masse non moins importante d’acheteurs venus de Chine.

    Sa politique entrepreneuriale, avec une facilité à créer une entreprise et à ouvrir un compte en banque en plus d’une politique de soutien aux entrepreneurs avec l’apparition de nombreuses couveuses et site gouvernementaux s’orientant dans ce sens fait de Hong Kong une place de premier choix, moins cher que Singapour, pour créer sa première entreprise en Asie.

    Hong Kong a également un marché interne très développé et malgré la limite de taille de la ville, elle peut compter sur la venue de millions de touriste venu faire leurs achats depuis la Chine. Cependant, conséquence de l’agressivité qu’ont récemment montré les hong kongais à l’encontre de leurs « frères » ou « cousins », c’est selon, venus de Chine continentale, la ville a connu une baisse conséquente de sa fréquentation qui profite à Taïwan, et au Japon.

    10 raisons d’aller à Hong Kong.

    • Sa place centrale en Asie Pacifique.
    • Une économie très développée.
    • Une qualité de vie proche des standards des plus grandes métropoles.
    • Ouvrir une agence de trading avec la Chine.
    • Créé une entreprise en Asie.
    • Profiter d’un hub aéroportuaire et portuaire.
    • Être présent en Asie.
    • La porte d’entrée vers la Chine.
    • Des facilités en terme de Visa.
    • Toutes les activités possibles dans un espace réduit.

    Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins sur Hong Kong, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

    Item-acheter

    Acheter à Hong Kong ne devrait pas poser de problème. La majorité de vos interlocuteurs seront capable de s’exprimer dans un bon anglais. Pour trouver vos fournisseurs, vous pouvez utiliser Alibaba, ou HKTDC qui est spécifique à Hong Kong. La grande qualité de Hong Kong concerne sa logistique. Grand port de commerce, les tarifs pratiqués sont bas pour le transport de container, également, la poste hongkongaise et chinoise propose de bon tarifs sur l’envoi des petits colis, facilitant les activités de drop-shipping.

    Item-titre-exporter

    Le réseau de distribution de Hong Kong se situe principalement dans les malls, omniprésents tout autour de la ville. En général très luxueux, ces malls portent la plupart des marques de luxe et du haut de gamme. La stratégie des malls est également basée sur le fait qu’Hong Kong est un lieu d’achat privilégié pour les chinois de Chine continental très friand de produits de luxe difficile à obtenir sur leur territoire.

    Parmi ces malls, on retrouve : Time Square, IFC , APM, Pacific Place, Hysan, Sogo, Lane Crawford, Seibu, …

    Certaines chaînes de magasins positionnées haut de gamme disposent également de nombreux points de ventes dans la ville, Joyce Beauty et IT apparel, pour principaux.

    Le commerce de proximité est également très développé, surtout par la présence de Seven / Eleven  et celle de circle K, vendant principalement des produits alimentaires et des boissons.

    Les produits de consommation courante sont portés par des chaînes de supermarché dispersées sur tout le territoire :  Park’n shop et Wellcome sont les principaux mais nous y trouvons également Wing on, Sincere et Jusco.

    Enfin deux chaînes principales s’occupent des produits de beauté, milieu de gamme, Manning’s et Watson.

    Item-implanter-une-entreprise

    Implanter son entreprise, que ce soit la maison mère ou une succursale visant le marché asiatique ne présente pas de difficultés pour un étranger. Il suffit de pouvoir justifier de l’effectivité de son business pour pouvoir créer un compte en banque, et de contacter une des nombreuses agences qui vous aideront à créer une société offshore, ou une société locale. [créer une entreprise à Hong Kong]

    Item-expatrier

    Toutes les informations concernant les multiples possibilités de VISA se trouvent sur la page d’information de l’immigration à Hong Kong. Une politique particulièrement accueillante s’applique pour les start-ups. D’une expatriation principalement liée aux domaines de la finance, la communauté française se diversifie avec la venue de plus en plus d’entrepreneurs. Le français conserve une très bonne côte dans le territoire de Hong Kong. Bien implanté à Sheung Wan / Central.


    forum_logo

    Vous êtes à Hong Kong, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.


    Faire des affaires au Vietnam.

    Faire des affaires au Vietnam pourrait se révéler une stratégie payante à l’avenir si l’Etat continue sa croissance. Le pays, sous régime communiste, a ouvert son économie depuis les réformes de Dong Moi de 1986. Cette ouverture se poursuit désormais, offrant bons nombres de possibilités dans un marché composé de près de 90 millions d’habitants.

    Vietnam-villes

    Le pays présente un profil étiré avec 3 pôles d’implantation majeure. Au nord, la région de Hanoï (incluant la capitale) est considérée comme le centre administratif du pays. Elle se développe cependant aussi à l’industrie autour du port de Hai Phong et possède un capital touristique sans équivalent dans le reste du pays, notamment grâce à la baie de Halong, classée au patrimoine de l’UNESCO.

    Halong Bay par guido da rozze

    Le centre se développe très rapidement autour de la ville moyenne de Danang, connue pour être un centre majeur d’investissement venu de Chine. Au Vietnam, la zone a la réputation d’avoir une population très forte puisque vivant dans une zone connue pour ces typhons et autres catastrophes naturelles au contraire du reste du pays.

    Cu De River, Danang par Christopher Crouzet

    Au sud, la rugissante mégalopole de Ho Chi Minh City, toujours appelée Saïgon dans les faits, avec une agglomération de près de 14 millions d’habitants. C’est le centre d’implantation privilégié des entreprises étrangères. Du fait de son passé coloniale ainsi que de la mentalité de ses habitants considérés comme « beaucoup plus capitaliste qu’au nord », la ville est un lieu naturel pour créer une usine au Vietnam.  Elles se regroupent dans les zones économiques spéciales qui ont été créé à ce propos. C’est aussi la capitale économique du Vietnam, et le rendez vous de l’agriculture du Mékong.

    HCMC Vietnam (12)

    En dehors de ces villes « principales » il existe d’autres lieux de villégiature tel que Can Tho, Bien Hoa, Nha Trang et Haiphong par exemple. A cela s’ajoute d’autres sites à l’intérêt touristique non négligeable comme Hoian, Muine, Hue, Halong, Dalat et Sapa, pour ne citer qu’eux.

    Pourquoi le Vietnam ?

    La décision d’aller au Vietnam est souvent vectrice d’aventure pour les expatriés non liés au pays, ou de « retour au source » pour les Viet kieu, les descendants d’émigrés vietnamiens. Émigrer au Vietnam reste cependant une décision forte qui nécessite une première expérience. La vie au Vietnam est rythmée par « la danse des motos », ses 4 saisons au nord et son climat tropical au sud. Le mode de vie reste celui d’un pays émergent et il faudra faire avec la mentalité et le régime politique communiste très fortement marqué au nord (celui-ci reste cependant beaucoup plus souple dans le sud).

    HCMC Vietnam (16)

    Que faire au Vietnam ?

    Beaucoup de choses. Importer au Vietnam offre de nombreuses possibilités d’insertion dans un marché de 90 millions d’habitants et à l’évolution économique rapide. Bien que celle-ci soit fortement dépendante du contexte international. Le Vietnam a prouvé qu’il voulait évoluer encore en 2015 en ouvrant pour la première fois son pays aux touristes venus d’Europe qui peuvent désormais s’y rendre sans VISA, pour une période de 15 jours. Le pays est surtout en passe de signer un accord de libre échange avec l’Union Européenne, qui sera progressif sur 5 ans.

    Aquaculture.

    Pays fortement agricole, la pisciculture, notamment la culture de la crevette, mais également celle plus contraignante du thon en mer est un des secteurs d’activité qui a connu la hausse la plus significative ces 20 dernières années. A cela s’ajoute celle rentable du tilapia ( la demande est supérieur à l’offre) remplaçant la mal-fameuse culture du poisson chat,

    Business : la rencontre d’un homme d’affaire américano-vietnamien qui vendait des portions de fermes aquacoles à des investisseurs Américain producteurs de crevette. Ces derniers remboursant leur investissement à chaque récolte, la qualité des produits issus de la mer, et le faible coût de la main d’oeuvre leur garantissant un taux de retour relativement élevé.

    Sylviculture.

    Plus récemment, c’est dans la sylviculture et dans ses dérivés que le Vietnam se démarque. L’utilisation des bois domestiques permet au pays de rester extrêmement compétitif dans les secteurs qui demandent la matière première. Ils vont du meuble à l’extrait d’huile essentielle dont l’essence d’oud, est très convoitée au Moyen-Orient.

    Industrie du meuble.

    Créer ses meubles au Vietnam.

    Joaillerie.

    Créer sa collection de bijou au Vietnam.

    Vêtements.

    Créer sa marque de vêtement au Vietnam.

    Créer sa marque de chaussures au Vietnam.

    HCMC Vietnam (10)

    Le Vietnam, grand producteur de fruits, reste le 2nd exportateur de café au monde et le premier de noix de cajou.

    Si vous êtes intéressé par les matières premières du Vietnam, vous pouvez nous contacter pour être aiguillé. 

    Dans un rapport compétence / coût le Vietnam peut s’avérer extrêmement intéressant. La main d’oeuvre tend à être plus qualifiée, la nouvelle génération plus éduquée et la lente progression des salaires permet de répondre aux besoins d’entreprises moyennes.

    10 raisons de se rendre au Vietnam.

    • Une croissance supérieure à 7%/an.
    • Des pôles économiques rassemblant les activités.
    • Un accord de libre échange avec l’Union Européenne en cours de signature.
    • Un marché de 90 millions d’habitants.
    • Un marché en devenir.
    • Une compétition moins forte que dans un pays développé.
    • Une main d’œuvre bon marché avec un excellent rapport qualité/prix.
    • Un pays en voie de développement.
    • Une qualité de vie.
    • Des sites au patrimoine mondial de l’UNESCO disséminé dans le pays.

    Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins au Vietnam, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

    Item-acheter

    Acheter au Vietnam peut se faire par le biais d’Alibaba. Cependant, compte tenu de la faible maîtrise d’anglais sur place, nos services de sourcing présent peuvent se rendre à la source pour vous aider à échantillonner vos besoins, et surtout, à vérifier la qualité des produits que vous désirez acquérir. Le principal problème de l’achat au Vietnam réside dans la qualité des finitions, il est conseillé de vérifier la qualité de vos marchandises avant leur départ.

    Item-titre-exporter

    Exporter au Vietnam repose principalement sur deux facteurs, la qualité des intermédiaires locaux ainsi que le positionnement de vos produits. Le dépassement du facteur douane, bien que ce dernier au regard des accords de commerce tend à être moins important est aussi à prendre en compte.

    Le marché dispose de quelques supermarchés dont Big C du groupe Casino, Maximark, Coop Saigon, etc …

    Depuis peu les Family mart, commerce de proximité ouvert 24/24h, étendent leurs positions pour devenir jumeau de ses voisins asiatiques. La chaîne circle K est également bien développée. A moindre échelle B’s mart , shop & go, et la vietnamienne Vinnmart sont autant de détaillants.

    Il existe surtout des distributeurs en charge de distribuer le marché de détail, celui des hôtels et des restaurants comme le groupe Amman à Saigon.

    Item-implanter-une-entreprise

    Créer une entreprise au Vietnam demande un minimum d’investissement afin que vous en soyez le seul propriétaire. La réussite de cette implantation est soumise à l’accord du ministère compétent qui vous délivrera une licence d’exploitation.

    Un secteur fort d’implantations étrangères reste la création de restaurant et/ou de bar. Cependant, ces activités sont souvent fortement dépendantes du loyer à payer. Si le lieu choisit est nouveau, ce dernier sera souvent bas. Malheureusement, en fonction du succès de votre activité, le renouvellement du bail se fera à d’autres niveaux tarifaires. Ceci conduit dans la plupart des cas les propriétaires du lieu à fermer boutique. Le même problème arrive souvent à Hong Kong.

    Item-titre-service

    • Aide à la création d’entreprise (succursale et bureau de représentation).
    • Sourcing, contrôle qualité.
    • Création internet, et réseaux sociaux.
    • Traduction document du français au vietnamien.

    item-contact

    Si vous êtes lié au Vietnam, vous y travaillez, ou y avez construit votre entreprise, contactez nous via le formulaire de contact ou directement à l’adresse contact@lebusinessman.fr. Nous pourrons vous trouver des partenaires, ou vous transmettre des affaires.

    Si vous êtes intéressé par le Vietnam, vous pouvez également demander une consultation gratuite ( 15 minutes ), afin de vous faire connaître, ou une consultation payante, afin d’être conseillé.

    Forum

    forum_logoVous êtes au Vietnam, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.

    Faire des affaires au Japon.

    Faire des affaires au Japon requiert de l’expertise et de la patience. C’est aussi un des pays où les relations interentreprises sont les plus saines et pérennes, une fois le mur, ou tatemae, traversé.

    Japon-villes

    Le Japon est un archipel. Bien que composé de plusieurs milliers d’îles, il y a 4 îles principales qui concentrent la quasi-totalité de la population. A savoir Hokkaido au nord, Honshu, l’île principale, le Kyushu au sud et le Shikoku, au « sud-est », auxquelles on ajoute le plus souvent l’archipel d’Okinawa.

    Honshu est par nature l’île principale du Japon où se situe la mégalopole japonaise qui s’étend du Kanto, la région de Tokyo, jusqu’à Hiroshima dans l’extrême ouest de l’île comprenant au passage de grandes agglomérations dont celle formé par Osaka-Kobe-Kyoto dans le Kansai et celle de Nagoya.

    Si la population se concentre sur cette bande, c’est une conséquence du caractère géologique du Japon. Cible naturelle de la nature, le Japon est traversé par des typhons, des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. Un de ses symboles à travers le monde du pays est d’ailleurs un volcan : le mont Fuji.

    Mont Fuji

    Seul pays au monde à jamais avoir reçu la bombe atomique sur son sol, le pays reste traumatisé par l’événement . Jusqu’à très récemment sa constitution incluait un article sur la non militarisation du pays dont la remise en cause avait conduit à d’importantes manifestations dans un pays où elles sont rares. Cette voie est notamment motivé par les provocations Nord Coréenne sur le pays, et par le développement des armées qui entoure le pays, dont celle de la Chine.

    Le Japon reste un empire, cantonné à son archipel, et a abandonné ses volontés d’expansion qui sous l’ère Meiji, 1881-1945, l’avait conduit à coloniser l’Asie jusqu’à Singapour. Le reste de l’Asie garde des traces de cette période comme il est constaté à chaque recueillement sur le mémorial Yasukuni à Tokyo où sont célébrés les morts du Japon, incluant quelques criminels de guerre.

    Souvent peu connu ou ignoré, bien que le Japon entretienne d’excellente relation économique avec ses voisins, ce n’est pas le cas sur un plan diplomatique.

    Il est en conflit avec la Chine au sujet de la commémoration des criminels de guerre, qui ont notamment participé à ce qui est appelé « le massacre de Nankin ».

    Avec la Chine, encore, et Taïwan, un peu moins, il est en conflit concernant la territorialité des îles Senkaku, un petit groupe d’îlots situé au large de Taïwan.

    Plus grave et plus intense, le conflit concernant l’appartenance des rochers Liancourt, appelé Dokdo en Corée du sud, et Takeshima au Japon, dont les deux pays revendiquent la possession.

    Enfin, le Japon se dispute avec la Russie au sujet de la souveraineté de certaines des îles Kouriles au nord de Hokkaido.

    Aussi, 

    Compte tenu de sa situation, de son manque de ressource, de son territoire hostile, on parle souvent de « miracle japonais » pour décrire le haut degré de développement du pays. 3e puissance économique mondial malgré un territoire qui fait à peine deux tiers de la France, dont 70% est inhabitable, et avec une population de 128 millions d’habitants qui a commencé sa phase de décroissance.

    Hayaku: A Time Lapse Journey Through Japan from Brad Kremer on Vimeo.

    Les villes du Japon.

    Tokyo

    Première ville en PIB au monde, Tokyo compte 35 millions d’habitants avec son agglomération. Il est évidemment le centre économique du Japon, et une des premières plate forme financière mondiale. Dans l’agglomération de Tokyo, nous trouvons des villes de premier plan tel Yokohama, ou Chiba.

    Nagoya

    La ville de Toyota doit son importante agglomération, plus de 10 millions d’habitants à cette entreprise et à son caractère historique. Située sur la route du Tokaido, qui faisait le chemin entre Edo, ancien nom de Tokyo, et le Kansai, berceau de l’histoire du Japon. Elle est aujourd’hui réputée pour sa nourriture mais reste un lieu touristique mineur bien que son château soit réputé.

    Kyoto

    Ancienne capitale du Japon, et ville des empereurs et du centre du pouvoir, Kyoto, ville d’un peu plus d’un million d’habitant, est avant tout une carte postale de premier plan. Agréable à vivre, touristique, la ville aux plus de mille temples, est celle de la vie dans l’ancien Japon, dont elle garde un caractère prestigieux.

    Osaka

    Grande ville du Kansaï, on parle de la métropole d’Ôsaka pour décrire celle du Kansai, elle est le siège de nombreuses sociétés japonaises. Historiquement, elle fut le dernier bastion précédent l’unification du Japon sous la bannière du shogunat Tokugawa. Actuellement, elle est considérée comme une ville méridionale du Japon, où il fait meilleur vivre qu’à Tokyo, et où l’on parle avec le dialecte locale dit le « kansaiben ».

    Kobe

    Incluse dans l’agglomération d’Osaka, alors que la ville dépasse les 5 millions d’habitants, Kobe est un siège administratif pour de nombreuses compagnies. Elle jouit néanmoins d’une réputation plus sulfureuse que les autres villes puisqu’elle serait le siège des activités pérennisés des mafias japonaises. Kobe reste une ville réputé pour les affaires.

    Hiroshima

    Fameuse de part le monde, conséquence de son bombardement à la fin de la 2e guerre mondiale, Hiroshima est la dernière ville du Honshu en partant vers l’ouest, avant d’atteindre le Kyushu.

    Fukuoka

    Une des deux grandes villes du Kyushu, avec Kita-kyushu, Fukuoka jouit d’un climat plus méridional qui donne une certaine qualité de vie à ses habitants. Revendiquée par de nombreux « bloggueurs Japon » comme une ville où il est facile et agréable de vivre.

    Kita-Kyushu, plus que Kobe, est considérée comme la capitale de la mafia japonaise au Japon, on trouve par conséquent peu de personnes qui sont partis y vivre et peu d’affaires à y conclure. A ce titre, je n’y reviendrais probablement pas sur le blog du businessman en Asie, ayant jusqu’à présent entendu qu’il valait mieux évité.

    Sapporo

    Enfin Sapporo, la grande ville de l’île de Hokkaido, à l’hiver très froid. Une ville que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter et ceux qui y vivent m’en ont dit le plus grand bien.

    Ce qu’il faut savoir sur le Japon ?

    Le Japon a une culture propre. Définit comme une culture japonaise en exclusion d’une culture sino-asiatique qui viserait à s’étendre sur l’ensemble de l’Asie pacifique. Bien qu’inclus pleinement dans le processus de globalisation, le Japon reste une île et son insularité l’a conduit à adopter des modèles qui lui sont propres. Par exemple, le pays arrive à survivre et à se maintenir à un haut degré de développement malgré une stagnation de presque 25 ans et avec une dette qui représente presque 300% de son PIB.

    Elle résiste au surendettement du au fait que ses créanciers sont principalement japonais ou de grandes entreprises japonaises qui n’ont aucun intérêt, ni économique, ni morale, de laisser se détruire la société japonaise.

    Aussi, l’économie est entre les mains des « zaibatsus » de grand conglomérat qui garantissaient dans une période économique plus faste le modèle de l’emploi en vie. Le haut degré de culture propre dont dispose le Japon l’a mené par la force des choses à devenir le deuxième exportateur de biens culturels au monde avec des communautés fan de Japon ou fan de mangas, dans le sens de la pop-culture japonaise, ce qui a donné au pays une image appréciable et apprécié à travers le monde.

    Le Japon reste le pays dont la technologie est louée. Après avoir été longtemps l’exportateur de biens électroniques, domaine où la Chine lui a succédé, le Japon est aujourd’hui le meneur d’une « révolution robotique » contrainte par le vieillissement de sa population, il reste également un pionnier en haute technologie.

    Malgré la catastrophe de Fukushima, un incident nucléaire survenu le 11 mars 2011 à Fukushima, à la suite d’un tremblement de terre qui avait créé un tsunami frappant les côtes de Fukushima et par conséquent sa centrale, le Japon ne semble pas souffrir de cette image comme cela avait été par exemple le cas de Tchernobyl en son temps malgré l’existence d’une zone d’interdiction de vie dans un périmètre autour de la centrale ( de 30 kilomètres, ce périmètre a été restreint puis ménagé sur demande ).

    C’est au contraire l’image de la terre des « geishas » et des « samouraïs » qui demeurent, ce qui donne au Japon, encore et toujours, un fort capital d’attraction émotionnel et relationnel à travers le monde.

    Pourquoi le Japon ?

    Le Japon est un pays élitiste aux règles de vie bien définies. La criminalité est quasi-nulle restant le monopole des groupes de Yakuza, mafia japonaise. Se rendre au Japon se fait souvent dans un processus culturel. De culture propre le Japon a longtemps montré au monde ses arts, estampes, origami, kirikami, son savoir-vivre, cérémonie du thé, etc…, son savoir-faire et son originalité. Ses designers sont loués à travers le monde et son luxe est à la fois un marché d’importation de premier plan qu’un marché d’exportation avec peu d’équivalent au monde, sinon la France. Miyake, Kenzo, fer de lance du haut de gamme avant que des marques mainstream s’attache à se présenter au monde « Comme des garçons ». Le succès d’Uniqlo , ou encore de Muji, montre le savoir faire japonais jusqu’à l’intérieur du mass market.

    2e exportateur de bien culturel au monde, le Japon s’est construit une image de marque internationale comme peu de pays d’Asie en sont capables, même si la Corée du sud essaie d’en prendre le chemin. De Dragon Ball au Mont Fuji, tout le monde a déjà eu affaire à la culture japonaise dans le monde.

    10 raisons d’aller au Japon :

    • La richesse de sa pop-culture.
    • La richesse de sa culture.
    • Les artistes et les architectes y sont particulièrement bienvenue pour les possibilités d’expression.
    • Un pays très vieillissant qui a besoin de remplacement.
    • La richesse de son art de vivre.
    • L’intérêt du Japon pour la France.
    • Sa sécurité.
    • Ses activités technologiques.
    • Vivre dans un archipel.
    • Apprendre le japonais.

    Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins au Japon, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

    Lien utiles :

    Ambassade de France au Japon.

    Catastrophe de Fukushima wikipédia / le site du Japon

    JETRO – Japan External Trade Organisation

    Le JETRO est l’entreprise d’état japonaise qui aide les entreprises à s’implanter au Japon, comme elle aide les entreprises japonaises à s’implanter à l’extérieur du Japon. Le JETRO fournit des documents statistiques, des informations, des forums, afin de vous aidez à mieux connaître le marché japonais et afin de vous aidez à travailler avec le Japon.

    Liste des chambres de commerces japonaises au Japon.

    Item-acheter

    Alibaba a un taux de pénétration important au Japon, vous pouvez vous en servir pour trouver vos fournisseurs.

    Quelques annuaires qui peuvent être utile : All.biz – Japan // eBizFinder // International Business Opportunities //Japan Yellow Pages

    En cas de petits colis, vous pouvez calculer vos frais de transport via le site shipping.jp.

    Item-titre-exporter

    Toutes les procédures d’importation sont clarifiées sur le site des douanes japonaises. Si vous n’avez pas d’entreprise au Japon, il vous faudra trouver un importateur ou un partenaire prêt à prendre les procédures à sa charge. Vous pouvez faire une déclaration d’import qui vous permettra de faire entrer sur le territoire japonais la marchandise à l’arrivée du cargo, ou pour les commandes inférieurs à 100.000Yens, faire une déclaration simplifié. ( expliquer en Anglais dans les liens ).

    Les droits de douanes au Japon sont parmi les plus bas du monde 3%. Certains produits bénéficient de taxes particulières. Surtout concernant l’alimentaire et les produits du cuir. Une petite fiche de l’OMC les recensent. Le Japon a conclu des accords de commerce spéciaux avec certains pays rendant les droits de douanes encore moins élevé. C’est le cas des pays de L’ASEAN, par exemple. Pour voir la liste.

    Vous pouvez également voir l’association des entreprises japonaises

    Item-distribuer

    Le réseau de distribution au Japon est très développé au Japon. Dans les centres villes, les grands magasins dominent la majorité des quartiers et proposent autant de boutiques de chaînes, que d’espace privé, de plus en plus rare compte tenu des prix de location d’un espace. Les hypermarchés et supermarchés prennent le pas en périphérie, pendant que l’ensemble du pays est abreuvé de convenient store, dit « Kombini » 7 eleven en tête.

    Les grands magasins.

    • Mitsukoshi
    • Isetan
    • Marui 101
    • Sogo
    • Takashiyama
    • Daimaru

    Supermarché et hypermarché.

    Magasin de proximité, ou « convenient store » ou « kombini » :

    Magasins discount :

    Magasin à 100Yens.
    Les magasins à 100yens permettent d’acheter différents types de produit au prix unique de 100yens.

    Des grands magasins de décoration, jardinage, et mobilier.

    Les coopératives dont plus de 80% des produits sont liés à l’alimentaire.

    Les magasins de parapharmacie, cosmétique, etc …

    Les magasins spécialisés :
    Vêtements : Aoyama Syouji, Aoki International, Haruyama Shoji
    Vêtements femmes et enfants : Shimamura, Five Foxes, Akachan
    Vêtements décontractés : Fast retailing (Uniqlo), Right On, Mac House
    Chaussures : Chiyoda, Nustep
    Alcool : Yamada Denki, Yodobashi Camera, Kojima

    Vendre en ligne.

    Le E-commerce au Japon propose un trio qui s’accapare plus de 50% du marché, Rakuten, le numéro 1, suivi de l’américain Amazon, dans sa version nippone, puis de Yahoo shopping. A noter que Yahoo Japon est une entité totalement indépendante de Yahoo USA. Pour connaître les principaux sites et les clefs du secteur au Japon, je vous invite à vous rendre sur l’article dédié.

    Item-implanter-une-entreprise

    Les formes d’entreprises au Japon :

    Kabushiki Kaisha (KK), Société à responsabilité limitée publique.
    Nombre d’associé : au moins 400 pour rester inscrit à la bourse de Tokyo.
    Responsabilité : limité à l’apport en capital.

    Yugen Kaisha, Société à responsabilité limitée.
    Nombre d’associé : au moins 1.
    Responsabilité : limité à l’apport en capital.

    Goshi Kaisha, Partenariat limité.
    Nombre d’associé : au moins 2, divisé entre partenaire actif et partenaire passif.
    Responsabilité : limité à l’apport en capital pour les partenaires passifs, illimité pour les partenaires actifs.

    Gomei Kaisha, Partenariat général.
    Nombre d’associé : au moins 2.
    Responsabilité : illimité.

    Le bureau de représentation.
    Permet de pratiquer des activités de prospection sur le marché tout en restant lié à une maison mère basé à l’étranger.

    La succursale.
    Permet d’effectuer des opérations commerciales tout en restant lié à une maison mère basé à l’étranger.

    Item-faire-un-stage

    Le stage n’est pas strictement reconnu au Japon, cependant, des entreprises étrangères, ou des entreprises japonaises auxquelles vous auriez expliqué les besoins peuvent vous permettre d’en effectuer un. Si vous cherchez un stage transmettez votre demande sur le forum.

    Item-titre-travailler

    Pour les demandes d’emploi, n’hésitez pas à procéder de la même façon, transmettez votre demande sur le forum, en indiquant votre adresse mail, nous pourrons directement vous transmettre les offres d’emploi que nous recevons. Au delà, je vous envoie vers l’article très complet d’un gaijin au Japon pour vous aidez dans cette démarche. 頑張って!

    item-contact

    Si vous êtes lié au Japon, vous y travaillez, ou y avez construit votre entreprise, contactez nous. Nous pourrions vous trouver des partenaires, vous transmettre des affaires, ou écrire un article sur vous.

    Forum

    forum_logoVous êtes au Japon, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.

    Faire des affaires en Thaïlande.

    Faire des affaires en Thaïlande, y travailler et surtout y vivre pour ceux qui ont eu la chance de voir les plages de Phuket a traversé l’esprit à de nombreuses personnes « tombées amoureuses » de la Thaïlande.

    Thailande-villes

    La Thaïlande est un pays à peine plus petit que la France, 514 000km2, à la population à peu près équivalente. A tort, la Thaïlande est souvent présenté comme un pays pauvre. Il est pourtant un des « tigres asiatiques », et sa capitale, Bangkok, sinon son interminable embouteillage ferait pâlir d’envie bien d’autres capitales.

    Cependant, en oubliant « la carte postale pour touriste » qui fait partie intégrante du pays, il existe de fait 2 Thaïlandes : Bangkok, moderne, artistique, monumentale et le reste du pays, très agricole, riziculteur et pauvre à l’exception de certains espaces touristiques.

    Si vous voulez vous investir en Thaïlande et y demeurer, dans plus de 90% des cas vous allez être obligé de rester proche de Bangkok.

    Bangkok

    Bangkok Paragon
    Célébration de l’année de la chèvre au Siam Paragon.

    Capitale de la Thaïlande, 14 millions d’habitants comptabilisés, le double selon « la rumeur urbaine ». Bangkok est une ville moderne, qui bat au cœur de ses nombreux quartiers d’affaire. La zone touristique autour de Khao San road où se concentre la majorité des grands temples de la ville est à l’extérieure du « centre ». Il n’existe pas réellement de centre à proprement parler à Bangkok bien que beaucoup considère qu’il s’agit de la très grande zone commerciale de la ville autour du Siam center, Siam square et Siam Paragon.

    Bangkoko river
    Vue de bangkok à partir du bateau de transport sur la Chao Praya.

    Bangkok est embouteillé. Bien que disposant d’un système de métro et d’une ligne de train aérienne, la ville dans son ensemble n’est pas couverte par le réseau. Traverser la ville se révèle être alors un véritable parcours du combattant, voir impossible en fonction de l’heure de la journée en dressant un tableau un peu noir mais réaliste. Néanmoins très agréable à vivre, elle est le centre culturel, politique et économique du pays et une ville majeure dans la région sud-est asiatique.

    Chiang Mai

    La grande ville du Nord, Chiang Mai, offre un intérêt touristique de plus en plus important. Située dans les montagnes du nord et sur l’ancienne route de la soie, à 800km de Bangkok, la ville dispose d’un ensemble de temples anciens. Proche de la Birmanie qui  se développe à vitesse grand V, la ville semble offrir une alternative intéressante à Bangkok. Beaucoup plus rurale, et au rythme de vie beaucoup plus lent, malgré sa modernisation rapide et son approche du million d’habitant avec son agglomération. C’est aussi la ville artisanale de la Thaïlande où l’on trouve tout l’artisanat ancien. Idéal pour les revendeurs de produits ethniques.

    bangkok rire de statue

    La carte postal.

    Pattaya

    Au sud de Bangkok, Pattaya a une réputation sulfureuse. La ville des jeux, de la mafia et de la prostitution.

    île de Phuket

    S’étendant sur près de 50 kilomètres de long et sur 20 kilomètres de large, l’île de Phuket a fait la renommée de la Thaïlande. Sur la plage de Patong s’est construit un centre touristique de premier plan mêlant sable, plongée, et activités nocturnes. En parallèle, ses 70% montagneuses permettent des trecks et de trouver des points de vue inoubliables. La ville de Phuket compte 75.000 habitants, elle est une destination de premier choix pour ceux qui souhaitent s’investir dans le tourisme en Thaïlande bien qu’il faille faire très attention à y trouver les bons partenaires.

    île de Koh Samui

    Grande de 25km sur 21km, l’île de Koh Samui est la seconde île de Thaïlande. Surnommé « la perle de la mer de Chine », l’île a grâce à son développement tardif réussit à conserver le charme naturel que les communautés hippies des années 70 lui donnaient. Au delà de son charme touristique, l’île s’est donné d’autres perspectives en proposant un accès haut débit stable pour attirer des freelance nomades et des entreprises informatiques.

    Quelques points sur la Thaïlande.

    Comme on le disait, la Thaïlande est un pays à peine plus petit que la France à population équivalente. Politiquement, il s’agit d’un royaume. Le visage du roi apparaît sur les billets comme dans les rues et magasins des villes. Cependant, le contrôle du pays revient à l’armée depuis le coup d’état de mars 2014. La Thaïlande n’en souffre que peu puisqu’il s’agit du 18e coup d’état, tenté ou réussi par l’armée, depuis l’ année 1932, date à laquelle le royaume de Siam est devenu une monarchie constitutionnelle.

    La Thaïlande est un pays puissant en Asie du Sud, et dans le monde. Connue et reconnue en Asie pour ses soins et ses talents de chirurgie, le pays est énergétiquement autarcique grâce à ses réserves de pétrole. Bangkok est une capitale dynamique et vivante qui draine de plus en plus d’attention notamment de la communauté japonaise établit en nombre dans la ville.

    La Thaïlande est un pays profondément bouddhiste. Si bien que sa population en âge d’accomplir le service militaire obligatoire peut choisir la vie en monastère. Ce service militaire considéré comme difficile se déroule pendant deux ans, et concerne les personnes sans anomalies. Les transsexuels, nombreux dans le pays, sont exemptés. Il concerne Plus de 500.000 personnes entre 21 et 30 ans parmi lesquels seuls 100.000 auront obligation. Un tirage au sort désignant ceux qui partiront.

    Pourquoi la Thaïlande ?

    La Thaïlande est un pays qui jouit d’un tourisme bien organisé et est disponible depuis longtemps  dans les agences de voyage européenne. Par conséquent, il devient souvent le premier pas en Asie « touristique ». (Ensuite viendra Bali). Certains de ces touristes tombent amoureux du pays, ou d’une habitante, et décide de s’y installer, le plus souvent après plusieurs voyages.

    La Thaïlande est un des rares pays de la région qui n’a jamais été colonisé et bien qu’il existe une forte communauté sino-thailandaise, réputé pour leur réussite, les Thaïlandais n’utilisent par exemple pas de baguette.

    Pour celui qui connaît l’Asie du Sud-est et qui apprécie y vivre, la Thaïlande apparaît comme un parfait compromis entre la modernité de sa capitale, et la vie tropicale au rythme de l’Asie du sud Est. Aussi Bangkok est considérée comme une destination de premier plan pour ceux qui créent une entreprise travaillant sur l’ensemble de l’Asie du sud-est.

    La Thaïlande a depuis peu un nouveau monarque, et les craintes quand à l’immobilisme du pays après la mort de leur souverain, les thaïlandais faisant de longues périodes de deuil, semble petit à petit s’estomper bien que le crime de lèse majesté est un acte très grave dans le pays.

    Que faire ?

    Activité touristique ou entreprise de service travaillant dans l’ensemble de l’Asie du Sud Est. Bangkok reste friant du savoir faire occidental en matière de design, d’intérieur design, d’architecture, etc … Les activités de revente de savoir-faire Thaïlandais peuvent constituer un potentiel de « survit », les thaïlandais ayant un vrai savoir faire en terme d’urban-culture à prix réduit, leurs tee-shirts sont populaires pour leur prix, leur qualité et leur design.

    Le visa ?

    Il est difficile d’obtenir un visa en Thaïlande. Le Visa touristique pour avoir un premier aperçu du pays ne dure qu’un mois, et est renouvelable une fois. Une année en arrière il était aisé de s’inscrire dans une école de langue qui fournissait un passe droit étudiant et permettait aux étrangers de s’installer avant de se stabiliser dans une situation de Visa travail, mais la politique s’est très fortement durcît depuis l’arrivée de l’armée au pouvoir.

    La Thaïlande a décidé de faire la chasse aux « Farangs », étrangers, poussant ces derniers à légaliser leur situation professionnelle, ou à épouser leurs compagnes thaïlandaises, ou à quitter le pays. Quoiqu’il en soit, il sera, à priori, de plus en plus difficile d’obtenir un visa de longue durée en Thaïlande.

    10 raisons d’aller en Thaïlande :

    • Un pays à fort potentiel.
    • Un climat tropical, chaud à l’année sauf dans le nord.
    • Un pays moderne.
    • Une bonne compréhension de l’anglais.
    • Bangkok, au centre de l’Asie du sud-est.
    • Des îles de sables fins.
    • Une culture urbaine propre.
    • Un design à la thaïlandaise novateur.
    • Un tourisme rural  à développer.

    Liens utiles.

    Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins en Thaïlande, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

    Item-titre-quelques-sites

    Ambassade de France en Thaïlande

    Item-titre-exporter

    La Thaïlande est un des pays les plus contraignant au niveau des douanes. Très protecteur, le marché de l’importation de produit est principalement géré par des familles Thaïlandaises d’origine chinoise qui servent de relais d’implantation. Il est très important de consulter le site des douanes thaïlandaises avant d’envisager de vendre sur le marché et consulter les droits de douanes.

    Item-distribuer

    D’une structure de type petit commerce de détail familial proposant la majorité des produits de consommation courante, les magasins, supermarchés, et chaîne de petits magasins ouvert 24/24h tendent à s’imposer et représente déjà plus de 50% du commerce de détail dans le pays.

    Les grands magasins :

    • Central
    • Yahoan
    • Robinson

    Supermarchés :

    • Foodland
    • Big C (groupe casino)

    Magasins de proximité :

    • Seven Eleven

    item-contact

    Si vous êtes lié à la Thaïlande, vous y travaillez, ou y avez construit votre entreprise, vous pouvez en parler sur le forum.

    Forum

    forum_logoVous êtes en Thaïlande, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.

    Faire des affaires en Corée du Sud.

    Faire des affaires en Corée du sud présente les facilités d’un pays très ouvert sur le commerce, moins sur les cultures. Les coréens sont des affairistes. Très capitaliste, le pays pousse la jeunesse à s’intégrer à des « chaebols » afin de poursuivre sa croissance. La Corée du sud a vu sa médiatisation en France croître dans la précédente décennie notamment du fait de sa pop-music, la K-pop, qui fut incarnée par le très visionné Gangnam Style de Psy, premier clip youtube a atteindre le milliard de vue.

    Corée-du-sud-villes-fleuves

    Il y a un temps, pas si ancien, ou Taïwan et la Corée du sud était en concurrence. En ce temps, Les nouveaux dragons étaient en plus des susnommés, Hong Kong et Singapour. Depuis la Corée du sud et ses 50 millions d’habitants dans une surface d’à peine 100.000km2 a pris la mesure de l’économie mondialisée pour devenir une entreprise puissante, avide de nouveaux marchés commerciaux. Sa pop culture se diffuse à travers l’Asie et les jeunesses des autres pays d’Asie se tourne de plus en plus vers son modèle pour se revendiquer « moderne » à l’image de ce que représentait, et représente toujours, le Japon.

    Séoul en image. Timelapse par Pierre Ogeron.

    [TIMELAPSE] Seoul 2012 : A Living Experience from Pierre OGERON on Vimeo.

    Ce qui faut savoir de la Corée du Sud.

    Un « faux » pays insulaire.

    La Corée du sud est quasiment un pays insulaire du fait de la fermeture totale de sa seule frontière avec la Corée du Nord. Il y est par conséquent impossible d’y pénétrer par voie routière. Cette fausse insularité se traduit dans les faits par une organisation quasi-insulaire. Contrôle des frontières facilités, et une forme d’ethnocentricité patriotique.

    Un pays moderne.

    La Corée du Sud est un pays urbain qui s’est développé très rapidement et qui continue de se développer à un rythme de 3,5% par an.

    Séoul (4)
    Musée d’histoire de la Corée.

    La religion en Corée, une exception asiatique.

    Contrairement aux autres pays d’Asie, la Corée du Sud, très influencé par les Etats-Unis, comprend une grande proportion de chrétiens, majoritairement protestants. Le tiers de sa population, un cinquième se définit bouddhiste et fait rarissime en Asie, le reste se déclare athée.

    Le pays du super-capitalisme.

    La Corée du sud est le pays capitaliste de la zone Asie. Dominé par ses chaebols, des conglomérats qui couvrent une grande partie de son PIB, les coréens ont l’âme d’entreprendre, et aider par les capitaux, l’âme d’entreprendre vite.

    Dans les faits, cela se traduit par une recherche d’affaire permanente. Toute critique gardé à l’égard du peuple coréen, faire des affaires en Corée va très vite devenir « garder son affaire » tant la pression des industrielles prompt à reprendre les idées, aider de super capitaux, vont tenter de venir vous concurrencer sur le secteur qui pourrait s’avérer « porteur ».

    Un exemple marquant, d’une personne avec qui je travaille, qui a eu le nez de ramener de l’anguille de Tunisie et de le vendre à des coréens. Immédiatement derrière ces mêmes acheteurs ont envoyé des employés vivre en Tunisie pour revendre eux-même le produit. Rapide et efficace.

    Un conflit avec le nord persistant.

    La Corée du sud est officiellement en guerre avec la Corée du Nord. Depuis la « fin » de la guerre de Corée en 1953 qui a décidé de deux états. La Corée du Nord, communiste, est quasi impénétrable. [guerre de corée – wikipédia ]. Dans les faits, cela se traduit par un service militaire de deux ans obligatoires pour chaque homme coréen, une présence de l’armée américaine sur le sol coréen, en plein cœur de Séoul, et une mobilisation permanente à la frontière entre les deux Corées où les armées se font face. Egalement, les stations de métro de Séoul ont été pensé comme de véritable bunker afin d’abriter la population en cas d’attaque. Il y a cependant des efforts de réconciliation fragile qui sont maintenus, comme la création d’une zone industrielle spéciale en Corée du Nord que peuvent exploiter les industrielles sud coréens.

    Séoul (20)
    Présence de l’armée américaine à Itaewon.

    Les analystes coréens prédisent une Corée rassemblée dans les 30 prochaines années, pour les moins optimistes, et bien qu’un certain dédain envers les population nord coréenne persiste parmi la jeunesse sud coréenne reprochant aux nord coréens, qui ont réussi à traverser la frontière leur manque d’adaptabilité à la vie moderne.

    Des tensions avec le Japon.

    La Corée et le Japon entretiennent les vieilles rancœurs autour des rochers de Liancourt dont les deux pays se proclament la possession. Pour la Corée, Dokdo, pour le Japon, Takeshima. Des rancœurs plus profondes persistent du temps de la colonisation de la Corée du Sud par le Japon dans la première partie du 20e siècle. D’un autre côté les japonais reprochent aux coréens vivant au Japon d’appartenir à des mafias. Lorsque la Corée du sud était encore un pays pauvre, une forte partie de la population a émigré au Japon.

    Séoul (9)
    Message vu en face du palais impérial.

    les villes de Corée.

    Séoul

    Capitale politique et économique, Séoul est le centre de vie de la Corée du sud. Un peu plus de 10 millions d’habitants y vivent en son sein, et 25 millions de coréens si l’on compte son agglomération. Né en -18 avant Jésus Christ, devenue la capitale du sud au XIe siècle, Séoul catalyse l’innovation et la modernité coréenne avec ses modes coréennes et son ouverture sur le monde. La ville où se rencontre la communauté expatrié.

    Séoul (3)

    Incheon

    Dans l’agglomération de Séoul se trouve Incheon, fameux pour son aéroport et plus encore pour son port. Bien qu’habité depuis plusieurs millénaires, le port de pécheur qui constituait Incheon ne comptait que 5000 habitants en 1883. Aujourd’hui la ville en compte presque 3 millions.

    Daegu

    Ancien centre politique majeur des états du Sud, Daegu est aujourd’hui une ville de 2 millions et demi d’habitants dont l’industrie est renommée dans toute la Corée, notamment pour son textile et la construction de machine. Ses pommes ont également l’affection de l’ensemble de l’Asie. A quand la « Tarte aux pommes de Daegu » pour plaire aux touristes coréens à Paris ?

    Busan

    La grande ville du sud de la Corée du sud, Busan, et ses 4 millions d’habitants fameux pour leur « gentillesse » et leur joie de vivre est un centre d’affaire de premier plan au niveau régional. Il est le dixième port du monde en terme de trafic, et a été classé 3e port du monde en terme de taille et de qualité de ses infrastructures. Il est possible de rejoindre le Japon, Fukuoka, en ferry depuis Busan.

    île de Jeju

    Au sud de la Corée du sud se trouve l’île de Jeju. Aimée des touristes durant l’été.

    Facilité d’entreprendre.

    Pays capitaliste. La Corée du sud facilite l’entrepreneuriat pour ses propres concitoyens mais également pour les étrangers. De plus, les accords de libre échange signés entre le pays et l’Union Européenne permettent de facilité grandement les échanges.

    Esthétique.

    La Corée du sud est le pays de la chirurgie esthétique. 25% des femmes y ont déjà eu recours. Côté soins, la Corée du sud est le premier marché masculin au monde pour les cosmétiques.

    Luxe et haut de gamme, image de la France.

    La France tient une place de cœur en Corée et auprès de ses habitants. Les marques coréennes elles-mêmes utilisent des noms français pour se faire connaître. Les chaînes de boulangerie coréennes « Bonjour! » ou encore « Paris baguette » présentent dans toute l’asie utilisent les codes « français » pour asseoir leur popularité, tout en s’adaptant au goût des asiatiques.

    La mode coréenne.

    Bien qu’encore peu fameuse en Europe, contrairement à la mode japonaise, la mode coréenne est devenue, sous l’impulsion de la Kpop et des diasporas coréennes, un acteur de tout premier plan sur le marché Asiatique. Aux formes épurées généralement de blanc et de noir, et aux création futuristes, Séoul en est un des plus fervents acteurs.

    Perspectives.

    Bien qu’aujourd’hui territorialement cadenassée du fait du conflit avec la Corée du Nord, les analystes prédisent un rapprochement entre les deux territoires dans les années à venir (du plus optimiste 5 ans, au plus pessimiste 30 ans). Déjà, une zone économique spéciale permet aux entreprises sud coréennes de produire en Corée du nord. Lorsque ces deux territoires seront à nouveau liés, la Corée disposera alors d’un pays d’une superficie de 220 000 km2 et de 76 millions d’habitants avec des possibilités importantes de développement en interne, et une capacité à traiter les matières premières du nord avec efficacité.

    10 raisons d’aller en Corée du sud :

    • la pop culture.
    • Être dans un marché développé et en croissance.
    • La culture coréenne.
    • La facilité à entreprendre.
    • Une ville-mégalopole Séoul.
    • La technologie coréenne.
    • La mode coréenne.
    • La sécurité.
    • La facilité à lier des relations éphémères.
    • un marché de présent et d’avenir.

    Capable de gérer pour vous, chaque aspect de vos besoins en Corée du Sud, et au delà, vous pouvez contacter PADEA.

    Item-expatrier

    Indice des salaires en Corée du sud.

    Item-implanter-une-entreprise

    Pour créer une entreprise en Corée en tant qu’étranger, il est nécessaire de disposer de fonds suffisants à l’obtention de ce droit. Ces fonds s’élèvent à 100000 dollars dont vous pouvez par la suite disposer. Voir l’article créer une entreprise en Corée du sud.

    Item-titre-exporter

    La Corée du sud a signé des accords de commerce avec les pays de l’OTAN, Europe et Etats-Unis, qui garantissent un droit de douane bas. Pour certains types de produits, habituellement restreint, l’OMC a dressé les droits de douanes exigés. Pour tout renseignement, rendez-vous sur le site des douanes coréennes. 

    Item-distribuer

    Le marché de la distribution en Corée du sud est marqué par la présence d’émanation issus des grandes chaebol coréennes

    Séoul (15)

    Les grands magasins coréens :

    Supermarchés : ( le plus souvent alimentaires)

    Magasin de proximité ouvert 24/24h

    Pharmacie et parapharmacie :

    Magasin discount tout à 1000Korean Won : Shop 1000

    Très capitaliste, la Corée dispose de quantité de distributeurs dans des domaines très variés. Les principaux, sont tous des émanations de chaebol :

    item-contact

    Si vous êtes lié à la Corée du sud, vous y travaillez, ou y avez construit votre entreprise, contactez nous. Nous pourrions vous trouver des partenaires, vous transmettre des affaires ou écrire un article sur vous.

    Si vous êtes intéressé par la Corée du sud, vous pouvez demander une consultation gratuite ( 15 minutes ), ou une consultation payante, afin de pouvoir vous conseiller.

    Lien utiles :

    KOTRA – Korean Trade and Investment Promotion Agency

    La KOTRA est l’agence d’état qui vise à promouvoir les échanges de commerce avec la Corée du sud. En complément de quoi de nombreux points y sont détaillés et expliqués. De plus, la Kotra a mis en place un site web à destination de la France.

    Forum

    forum_logoVous êtes en Corée du sud, prévoyez de vous y rendre ou vous avez une attraction pour le lieu ? Présentez vous, et présentez votre activité ou votre recherche sur le forum dédié.

    Ichihan

    ICHIHAN

    Tout le monde sait, ou presque, ou bientôt, qu’Arjutu se passionne pour découvrir de nouvelles marques, originales, « cute » , design, pure, ou luxueuse, partout dans le monde, et particulièrement en Asie, où ils opèrent. Ichihan est une de celle que nous brûlions d’envie de vous faire découvrir.

    Car sous couvert d’apparente simplicité, se cache une marque de grande qualité.

    En une poignée de phrase, Ichihan c’est :

    • Un exquis magasin à Taïpei.
    • Une valeur fondamental : le plus simple possible et des produits de bonnes qualités.
    • Le travail de deux designers : Ichi & Han qui ont débuté la marque en 2010.
    • C’est en 2013 qu’ils décident d’utiliser le bois pour leur travail, afin de montrer l’authenticité de leur objectif.
    • Avoir plus d’opportunité de collaborer avec d’autres marques.

     

    Leur produits :

    EGG COLLECTIONS :

    Une collections d’œufs en bois, style de ceux que l’on trouve à Paques, entouré d’un ruban précieux, le nom de la marque y est gravé. C’est le produit qui a attiré mon attention d’une certaine manière par son non conformisme.

    Eggs in wood

    BlACK PENCIL :

    Que dire de ces stylos ? Déjà le doré sur le noir a toujours marché et marchera toujours mais la nuance des couleurs est plus douce, l’espacé de la gravit donne de la profondeur et les pointes uniques en leur genre transfigure le genre. Si vous avez un cadeau à me faire, je penche pour ce crayon.

    STORAGE BOX

    Des boites en bois ronde, simple, efficace. Pas mon produit favori de leur gamme, mais une idée assez culotté à ce niveau de qualité qui méritait d’être vu.

    Pourquoi Arjutu les aiment ?

    La qualité des produits, la beauté des designs ( dingues des crayons ), la simplicité, le bois. Un jolie cadeau.

    Et vous, vous aimez ?

    Leur site et leur page Facebook.

    WB : 

    FB :

    10 illustrateurs vietnamiens à connaître

    10 illustrateurs vietnamiens que vous devez connaître introduit des illustrateurs du Vietnam, principalement du sud Vietnam. Arjutu a sélectionné spécialement pour cet article 10 d’entres eux qui sont à connaître, pour leur art ou/et pour leur personne. Une occasion de lancer un coup d’œil vers ce pays.

    Pays émergent, le Vietnam, fort de ses 95 millions d’habitants et de sa diaspora dispatchée partout dans le monde a en effet de nombreuses choses à montrer et une nouvelle génération prête aux défis de la mondialisation.

    Khoa Le

    Khoa Le, diplômée de l’université de fine arts de Ho chi minh city, connu sous le nom de moonywolf, est une extrêmement talentueuse freelance illustratrice, peintre, artiste digitale, basée à Saigon, Ho Chi Minh City, Vietnam.

    Son travail inclus de nombreuses expositions. Elle exprime dans ses créations des caractères féminins uniques intégrant des éléments de fantaisie, des ombres mystérieuses tout en jouant sur une palette de couleur importante.  Elle sera sans doute l’objet d’un article en propre.

    « Ao Dai »

    khoa-le-arjutu

    http://moonywolf.deviantart.com/

    https://www.behance.net/moonyk

    Le Thu

    Illustrateur, artiste de sketch et bande dessinée du studio Sundog à Ho Chi Minh City, Vietnam où il est basé.

    le-thu-arjutu

    https://www.behance.net/Le_Thi_Anh_Thu

    http://lengocanhthu.deviantart.com/

    Tran Nguyen

    Né au Vietnam, il a grandit aux Etats-Unis. Tran Nguyen est le gagnant de nombreux prix et a été plusieurs fois exposé.

    tran-nguyen-arjutu

    Khanh « Tahypuka » Tran

    Khanh Tran est freelance pour le studio Tahypuka basé à Ho Chi Minh City, Vietnam. Son travail focus essentiellement sur la peinture, l’illustration, le design industriel et le graphic design.

     

    khanh-tran-arjutu

    http://tahypuka.deviantart.com/gallery/

    https://www.behance.net/tahypuka

    Tampyu

    Connue sous le nom de Thai My Phuong, Tampyu est une artiste et illustratrice freelance.

    tampyu-arjutu

    http://tamypu.deviantart.com/

    https://www.behance.net/tamypu

    Dung Ho

    Le game designer de la bande, Dung Ho est basé à Ho Chi Minh City, Vietnam, où il pratique l’illustration.

    dung-ho-arjutu

    https://www.behance.net/Hanhdung

    Shishi Nguyen

    On parle plus longuement de Shishi Nguyen dans un autre article. L’onirisme de ses illustrations, et la candeur de ses paysages lui ont déjà apporté un grand nombre de reconnaissance. Elle est particulièrement connue à Ho Chi Minh City, Vietnam, où elle vit pour ses carnets de note illustrés, qu’elle vend.

    shishi-nguyen

    Lai N Nguyen

    Nguyen Nhut Aka « Lai » est un artiste de Hanoï qui vit et travaille à Ho Chi Minh City, Vietnam, travaillant principalement dans l’univers du graphic design, de l’ilustration, des peintures et du média digital. Diplômé d’art industriel, il est connu localement pour ses brandings et pour ses portraits surréalistes.

    is a 28 years old Hanoi artist  based in Saigon, focusing on Graphic design, Illustration, digital media, prints and branding. He has a bachelor of industrial of art.

    Lai - Vietnamese illustrators

    https://www.behance.net/artnlai

    Phung Nguyen Quang

    Illustrateur officiant pour le studio Kaa dans l’art digital.

    7

    https://www.behance.net/phungnguyenquang

    http://soingu.deviantart.com/

    Xuan Loc Xuan

    Illustrateur freelance avec un important porte feuille de client sur Ho Chi Minh City.

    vietnamese illustrators 10

    https://www.behance.net/xuanlocxuan

    http://xuanlocxuan.deviantart.com/

    Voilà pour cette première sélection Vietnam. J’espère qu’elle vous a plu et vous a aidé à découvrir de nouveaux talents. Si vous voulez introduire d’autres talents, les commentaires sont là pour vous. Merci de nous avoir lu !

    {:}