Que faire à Ho Chi Minh City ?

Capitale économique du Vietnam, Ho Chi Minh City, et ses 14 millions d’habitants offre un potentiel d’activité non négligeable qui tend à s’accroître à mesure que les projets fleurissent dans la ville.

Autrefois, la « perle de l’Asie » et première économie d’Asie du Sud-Est du temps de la colonisation française, la ville s’essaie désormais à retrouver son ancien rang même si l’écart avec Bangkok, Kuala Lumpur, et surtout Singapour semble irrattrapable.

Aujourd’hui la ville des motos présente un trafic en continu, elle vivra cependant ses premières courses en métro en 2017 grâce à de forts capitaux japonais qui semblent décider à s’investir durablement au Vietnam.

Habiter à Ho Chi Minh City.

Habiter à Ho Chi Minh se révèle plutôt agréable, si vous supportez la valse des motos.

Le district 1 a les faveurs de l’animation, quartier central de la ville tout le monde y passe tôt ou tard dans la journée, pendant que le district 2 dans sa partie Thao Dien et An Phu, est un hâvre de paix situé à la limite des quartiers peuplés, aux standards européens conservant le charme d’un Saigon d’antan, avec ses inondations courantes, mais également ses couleurs et sa rusticité par moment. Le quartier a les faveurs de la communauté française qui y est plus concentré qu’ailleurs et expérimente souvent de nouveaux lieux, restaurant et concept. Parmi les appréciés du moment nous citerons pèle-mêle la plancha, Kokoïs, le Buddha Bar.

Le district 3, plus Vietnamien, jouxte le district 1 au nord, l’activité y est bouillonnante et les prix sont bien plus accessibles dans le quartier d’en dessous. Le quartier est prisé de ceux désirant s’immerger dans la vie Vietnamienne tout en gardant une proximité certaine avec des lieux plus mixé socialement et culturellement.

Le district 4, est situé sur une île, quartier vietnamien souffrant de la réputation d’être celui du banditisme, sa localisation entre le district 1 et le district 7 reste cependant très appréciable.

Le district 7 est le quartier des Coréens-Vietnamiens. Une immigration qui a fait suite à la guerre entre les deux Corées et qui perdurent jusqu’à aujourd’hui, il est considéré comme le quartier coréen, moderne et récent, on s’y promène à pied. Les Japonais expatriés ont tendance à le considérer comme un lieu d’habitat naturel, bien que le quartier japonais se trouvent à proximité du début de Le than ton dans le district 1.

Le district 5 est le quartier chinois de la ville. Toujours appelé Cholon, il est le premier lieu habité de la ville. Lorsque Saïgon a grandit en taille et s’est accolé à Cholon, la ville est devenu un quartier de la ville de Saïgon-Cholon qui deviendra ensuite Saïgon.

Accolé à la rivière, le quartier de Phu Nuan reste prisé des étrangers par son environnement et ses loyers modérés, tout comme le grand quartier de Binh Tahn. Than Binh, à proximité de l’aéroport, est un quartier d’entreprise, parfois de riche résidences, et d’autres fois de vietnamiens venus de l’extérieur de la ville en y pénétrant petit à petit.

Que faire à Ho Chi Minh City ?

Manger.

Saigon est la ville pour manger. Au delà du goût intrinsèques des plats, les restaurants offrent des notes sans proportionnalités avec ces derniers. Il est possible de manger de tout à Saïgon.

Cuisine Vietnamienne :

Evidemment la première des cuisines restent la cuisine Vietnamienne, la ville est célèbre pour ses street food, très bons marché, et ses nhau, un lieu pour manger et boire placer en extérieur. Le restaurant à « touriste » mais agréable se situe dans une ancienne maison coloniale Ngha Hong.

Sortir.

Si vous êtes du style « fancy » vous ne manquerez pas d’admirer la vue d’un des rooftop en vogue d’Ho Chi Minh. il y a d’abord l’ultra-conseillé Chill Skybar qui tend à devenir une des nouvelles institutions de la ville. Placé au centre de la ville, il propose des soirées uniques, avec des DJ internationalement reconnu et une vue imprenable sur Saïgon.

Plus récent le Em Gallery, fort de sa piscine à débordement propose un compromis apprécié au premier nommé. Le Glow, lui a plus tendance à jouer la carte de l’avant boîte très agréable, de la boîte situé à l’étage d’en dessous le Play.

Si vous êtes routard, Bui Vien vous offrira un aperçu de ce que la ville serait devenu si elle avait du continuer à accueillir des étrangers sans se conformer à de nouveaux standards. Quelque peu la « cour des miracles » du Vietnam, un plan de rénovation de la ville l’a épargné en la destinant aux touristes. Autrefois malfamées, ses rues sont aujourd’hui prisé de la jeunesse Saigonnaise qui y trouve un moyen bon marché de consommer et de rencontrer des étrangers. Un quartier où il est possible de trouver les pêchés, de dormir, de se restaurer, de sortir, bien que les boîtes de la ville ne s’y trouvent hormis le Go 2 Bar.

En journée le Go 2 Bar est un restaurant et un lieu pour boire un verre des plus tranquilles. Cher pour le quartier, il permet aux touristes d’observer l’activité bouillonnante de Bui Vien confortablement assis. Après 2 heures du matin, il devient l’endroit où se rassemble les fêtards travellers et hommes d’affaires de passage, à la recherche d’un dernier verre où d’une consommation de chair payante. Mal réputé, le lieu est un historique de Saigon où les GI américains avaient leurs habitudes comme le lieu où ils allaient avant de se rejoindre au Go to bar : L’Apocalypse.

L’Apocalypse est considéré comme une institution dans l’univers de la nuit saigonaise. Un endroit dansant et festif, où le premier étage est souvent parsemé de prostituée qui n’ont pas le droit de se rendre au deuxième étage « mieux fréquenté ». Pour sortir, reste le Lush, une boîte de nuit où se côtoient jeunesse étrangère et saigonaise, et dont le mardi soir, Lady’s night, attire de nombreux habitants de la ville. Le blanchy’s, un peu fancy, le nouveau venu Piu Piu, face au park Hyatt, le Broma, avec sa vue sur la Saigon Tower.

Le dimanche, la Saigon Outcast à Thao Dien semble être le plébiscite absolu.

A la recherche de concert, l’institution se nomme l’Accoustic, et le surprenant Yoko Cafe vous mènera dans une ambiance sans nulle autre pareil sur Saigon.

Participer à des activités touristiques.

Si vous êtes intéressé pour visiter la ville de façon originale, peut-être serait il intéressant de faire appel à un organisme spécialisé. Dans le cadre de Ho Chi Minh city, deux agences en particulier ont retenu notre attention.

Saigon 2CV Tour qui propose un trajet à bord de la plus célèbre voiture française au monde, la Citroen 2CV ou Deudeuche pour les amoureux du genre. Ce trajet peut aussi se faire à bord de sa petite cousine La Dalat (designée entre 1970 et 1975).

http://www.saigon2cvtour.com/

Urban Tales qui propose un savant mélange entre la visite de la ville et une série d’énigmes et de résolution d’enquête (possibilité de le faire aussi à Hoi An ainsi qu’à Hanoi). Cette agence fut créée par un spécialiste du tourisme en Asie et amoureux de jeux de société et d’énigmes.

Home

Trouver un emploi au Vietnam.

Si vous avez comme projet de venir trouver un travail à Saigon, voici une liste de sites où vous pouvez en trouver un. Ces sites sont spécialisés sur le Vietnam tout entier ainsi que, pour certains, sur d’autres pays d’Asie (exemple : Singapour, Malaisie, Indonésie) :

http://www.careerjet.vn/

http://eslcafe.com/

http://www.expat-blog.com/…/a…/vietnam/language-teacher.html

http://www.hoteljob.vn/Home/HotelJob/

http://www.jobstreet.com/

http://www.vietnamworks.com/

https://www.workinasia.net/

https://career.vn/

« Craiglist »
Le groupe facebook « Saigon Teachers »

Trouver un logement.

Vous pouvez faire appel à un agent pour trouver un logement (mais rappelez vous que vous devrez payer des frais en plus). Voici quelques sites et profils facebook qui pourraient vous intéresser :

www.placeinsaigon.com

http://www.cbrevietnam.com/

http://chothuesaigon.net/

https://www.facebook.com/bigcheeseapartment

https://www.facebook.com/profile.php…

https://www.facebook.com/expatrealtyservices/…

Venir visiter et négocier avec une personne vietnamienne digne de confiance peut être avantageux. Il peut arriver, quand ce n’est pas le cas, que les prix augmentent du fait que vous soyez étranger.

Les chiropracteurs.

Plusieurs adresses où l’anglais est utilisé peuvent vous intéresser : ACC American Chiropractic Clinic sur Hai Ba Trung Street, Maple Clinic dans le district numéro 7 ou APT Clinic au 9B Phung Khac Khoan, district 1.

Les dentistes.

Il en est de même pour les adresses de dentistes :

Dental Hospital – State owned au 201A Nguyen Chi Thanh Street, district 5 (+84 8 855 6732).

Un autre Dental Hospital – State owned se situe au 263-265 Tran Hung Dao (+84 3 836 0191).

Sakura clinic.

FV Hospital: 6 Nguyen Luong Bang Street, district 7. (+84 8 5411 3333).

West Coast Dental: 27 Nguyen Trung Street, district 1. (+84 8 3825 6999).

Nha Khoa Thuy: 128 Truong Vinh Ky P. Tan Son Nhi, Q Tan Phu (+84 8 3842 6187).

Tran Phan: Nhung Nguoi Ban on Ba Hat street, district 10 (+84 8 3825 6999).

Soins d’urgence.

Voici deux sites internet en cas de problème médical, le premier présente un réseau médical appelé Family Medical Practice qui est localisé à Hanoi, Ho Chi Minh et à Danang. Le deuxième est un site sur le principal organisme de secours par hélicoptère dans le sud du pays.
http://www.vnh.com.vn/vi/dich-vu/dich-vu-cho-thue-chuyen.php
http://www.vietnammedicalpractice.com/…/24-hour-ambulance-…/

Séjour de longue durée.

Si vous choisissez de rester pour un séjour de longue durée, vous allez devoir vous enregistrer auprès de la police locale. Dans le cas ou vous séjournez à l’hôtel ou si vous louer une chambre, ce seront vos hôtes qui s’en occuperont.


De plus, vous serez sûrement dans l’obligation de faire un renouvellement de votre visa. Pour cela la démarche est plutôt simple et relativement rapide (moins d’attente qu’à l’ambassade de Paris). Vous devez sortir du territoire et aller au Cambodge. Votre première démarche sera de faire une demande de lettre d’approbation (30 dollars), puis de prendre le bus 703 entre Pham ngu lao et le lai street jusqu’à la ville de Moc Bai à la frontière (2 dollars), sortir du pays et donc entrer au Cambodge (le visa à l’arrivée est de 35 dollars). Ensuite vous ressortirez du Cambodge pour retourner au Vietnam avec demande de visa à l’arrivée sur présentation de votre lettre d’approbation (30 dollars) et enfin le retour à Saigon avec une nouvelle fois le bus 703. Cette démarche ne doit pas vous prendre plus d’une journée (sauf si vous décidez de rester visiter le Cambodge).

Le mariage au Vietnam pour un étranger.

Vous devez présenter tous les documents nécessaire à savoir un document prouvant votre célibat (que vous ne soyez pas déjà marié), le certificat de naissance, certificat de santé et mental, une photocopie du passeport au bureau ministériel des étrangers afin de les authentifier et les légaliser. Vous devez ensuite les envoyer/apporter au Vietnam pour traduction et encore une fois authentification ou vous pouvez envoyer les documents à l’ambassade du Vietnam dans votre pays.

Pour le conjoint vietnamien, il/elle se doit de présenter un document prouvant son célibat délivré par sa commune où il/elle habite, un certificat de naissance, certificat de santé et mental, une photocopie du So Ho Khau (registre familial et ultime preuve de résidence au Vietnam) ainsi qu’une photocopie de son/sa carte d’identité. Apportez tous les documents au bureau ministériel situé dans la ville de votre futur mari/femme et faite une demande des documents de mariage. Décider d’une date pour un entretien (il n’est pas toujours obligatoire et peut être annulé), des photos et vidéos de vous ensemble peuvent être un plus.

Naissance au Vietnam.

A la naissance de votre enfant, l’hôpital va vous fournir un rapport de naissance que vous allez apporter au bureau du gouvernement vietnamien afin de faire enregistrer le certificat de naissance. Les pays étranger accepteront le certificat de naissance vietnamien lorsque les démarches pour le passeport étranger et le certificat de naissance du bébé seront demandés. S’il s’agit d’un cas où les deux parents sont tous les deux du même pays, ils ont la possibilité de prendre le rapport de l’hôpital directement auprès du Consulat et le certificat de naissance auprès de leur pays d’origine.

Enseigner au Vietnam.

Pour enseigner au Vietnam vous devez posséder un Bachelor’s degree (baccalauréat) ou équivalent ainsi qu’un certificat décerner par une école du type CELTA, TESOL, ILA, Apollo ou VUS. Une vérification de votre casier judiciaire est généralement faite mais pas tout le temps, cela dépend de l’école.

Le coût de la vie.

Il n’est pas facile de calculer le coût de la vie au Vietnam mais si vous souhaitez vivre de façon correcte, il faut compter un minimum de 500 dollars par mois.  Sans dépenses extravagante, un petit loyer (difficilement trouvable dans le district 1 si l’on ne connait pas) vous pouvez en vivre mais le mieux serait de compter à partir de 700 – 1000 dollars.

Utiliser un taxi.

Il est préférable de ne faire appel qu’à des enseignes reconnues tel que Vinasun, Mailinh et uber. Si vous arrivez à Saigon, vous trouverez les stand de Vinasun et Mailinh au niveau des départs (niveau supérieur) vers la droite ou vers la gauche lorsque vous passez par le niveau des arrivées. Vous avez aussi la possibilité d’utilisé les Grab taxi, des moto taxi proposant un prix peu élevé et en cash.

Banques – ouvrir un compte.

Si vous désirez  ouvrir un compte en banque (généralement dans la cas d’un séjour de longue durée), il est possible de le faire dans certaines banques tel qu’ACB, Citibank, Shinhan et ANZ où il ne vous sera demandé que votre passeport.

Remarque : Citibank ne demande aucun frais et il ne semble pas possible de payer en ligne avec la carte visa ANZ.

Les ATM.

Vous pouvez retirer de l’argent à partir de plusieurs ATM. Chacun ne possède pas la même quantité maximale de retrait. AMZ, City Bank, Commonwealth et HSBC proposent respectivement un retrait maximum de 5, 8, 10 et 12 millions de Dongs Vietnamien (pour certains ATM de HSBC, la limite descend à 5 ou 6 millions). Cependant, ces ATM vont appliquer des frais de retrait locaux (en plus de ceux engendrés avec votre Banque personnelle), si vous le souhaitez il est possible de retirer jusqu’à 2 millions VND sur les ATM MB et VCB sans frais locaux supplémentaires tout comme pour BIDV mais pour un montant maximum de 3 millions.

Bus de Ville.

Pour trouver des bus en ville, http://buyttphcm.com.vn est le site de bus officiel, il permet de voir toutes les routes, les trajets ainsi que les horaires et stations. C’est un site en vietnamien mais une fois que vous avez compris les bases ou traduit, il est facile de naviguer dessus. Vous avez sinon la possibilité de télécharger les applications busmap.vb ou TripGo pour les bus de Saigon.

Bus de Voyage.

Pour ce qui est des bus de voyage, il existe plusieurs compagnies intéressantes et sérieuses: Futa, Giant Ibis Bus, My Mekong Express, Phuong Trang et The Sinh Tourist (attention: il existe des imposteurs).

Le permis de Conduire.

Pour conduire au Vietnam, vous pouvez utiliser un permis international. Cette façon de faire n’est pas réellement légale mais est tolérée.

Vous pouvez sinon traduire votre permis de conduire en un permis vietnamien mais il ne sera effectif que jusqu’à la fin de votre visa. Il vous faut pour cela, une copie de votre passeport, photo et la page du visa (tout doit bien entendu être valide). A cela s’ajoute une copie de votre permis de conduire et une copie traduite et notifiée, vous pouvez la faire au bureau gouvernemental des traductions au 47 Le Duan Boulevard, district 1, bureau n°1. Il vous faut aussi trois photos de taille passeport (3×4). Enfin vous devez vous rendre au bureau des transports au 252 Ly Chinh Thang Street, Ward 9, district 3, remplir le dossier et payer les frais à hauteur de 135 000 VND.

Vous pouvez aussi passer l’examen du permis vietnamien, il vous permettra d’avoir un permis sans limite d’expiration. Attention cependant, le teste écrit n’est qu’en vietnamien sans possibilité de traduction.

Il semble possible d’obtenir un permis international en allant sur le site http://www.drvn.gov.vn/web/guest mais il n’est qu’en vietnamien.

Enfin vous pouvez convertir votre permis en permis de conduire international au Vietnam avec un permis valide, un passeport et une carte de résidence permanente. Cette possibilité s’applique donc à des résidents de longue durée. (Durée supposée du permis: 3 ans maximum).

Vols plus abordables.

Vous pouvez vous renseigner sur les sites: Expedia, Kayak, Momondo et Skyscanner. Mais lorsque vous avez trouvé la moins coûteuse des lignes aériennes, il vous est recommandé de revérifier les prix directement sur le site de la compagnie aérienne.

Aller chez le barbier ou le coiffeur.

Surtout si vous rester pour un séjour de longue durée, vous pourriez être intéressé par ces quelques adresses.

A Cut Above – 90/10 Quoc Huong Thao Dien Q2 (+84 12 2887 5413).
BarberShop – Vu Tri, Nguyen Thị Minh Khai Q3.
Liem Barbor Shop – 79 Nguyen Son Ha Phuong 5 Quan 3 (+84 9 6695 5133).
Urban Style Salon – For salon hair – 10 Duong, so 9, phuong 4, Quan 4 (+84 9 0898 2893).

Téléphone – Changer la langue.

Vous avez achetez une carte sim locale? Pour vous faciliter la tache, vous pouvez changer la langue et passer du vietnamien à l’anglais.

La démarche change en fonction de la marque achetée:

Pour Vietel, composez le 900 et appuyez sur la touché 3 de votre téléphone lorsque le répondeur commence, appuyez sur 2 pour choisir « English » et 1 pour confirmer. Vous pouvez envoyer par message « TC » au 199 pour arrêter les pubs.

Concernant Mobi, composez aussi le 900 puis appuyez sur la touche 5 puis la 1. Vous devez appuyer une nouvelle fois sur la 1 pour confirmer et enfin la touche 2 pour quitter. Pour supprimer les pubs, envoyez « TC » au 9241.

Pour plus de renseignements vous pouvez aller sur le site: http://vietcetera.com/the-complete-guide-getting-a-sim-car…/

Faire ses courses, manger une nourriture étrangère et se détendre dans un bar sportif.

Concernant la nourriture étrangère, vous avez la possibilité d’aller dans plusieurs endroits.
Les numéros 58 et 60 sur Ham Nghi street sont des magasins populaires avec des prix raisonnables pour de nombreux produits.

Vous pouvez aussi aller au Annam Gourmet Market 16-18 Hai Ba Trung, district 1.

Voici des adresses de magasins et de restaurants supplémentaires:
Classic Fine Foods Vietnam n°17, Street 12, Binh An ward, district 2, (+84 8 3740 7105).
Kim Hai Butchers 41 Nam Ky Khoi Nghia, district 1 (+84 8 3821 6057).
VEGGY’s 29A Le Thanh Ton, district 1 (+848 3823 8526).
Meatworks No.1 Street 2, Thao Dien Ward, District 2 (+84 8 3744 2565).
Alexandre Le Guyader – Giant (district 7) considéré comme le meilleur supermarché pour les expatriés de Saigon.

Vous voulez manger des grillades, vous pouvez aller aux BBQ grills (restaurants de grillades):
Saigon BBQs, Yersin Market, Meatworks (dans le district 2).

Si vous voulez vous détendre et que vous êtes fan de sport, il y a la possibilité de trouver ce que l’on appel des Sports Bars où l’on peut visionner des matchs occidentaux (exemple : match de foot, tennis ou encore rugby) à l’écran : Game On, Shrine, Phattys, Kim’s. Les bars Universal et Orient ont des horaires de fermeture plus intéressants pour les « couches tard » et Jakes BBQ est un bon lieu pour regarder les rediffusions.

Faire un costume.

Si vous avez l’intention de vous faire faire un costume sur mesure, ces quelques adresses pourraient vous intéresser:
Nhut Tailor sur Le Thanh Ton.

Cooper & Co 53 Nguyen Tat Thanh, Phuong 13 (+84 90 779 03 45).

Harmonie 60 Mac Thi Buoi (0902 552 312).

Chuong Tailor 270 Hai Ba Trung Street district 1.

Phuoc tailor au 241 De Tham street.

Chaussures.

Quelques magasins pour acheter des chaussures de qualité:
ManGii au 7/9B Nguyen Thi Minh Khai, district 1. (+84 9 8109 9448).
Thanh Dung au 150A Ly Chinh Thang, district 3.
Factory Outlet au 212B/D90 Nguyen Trai, Nguyen Cu Trinh Ward (+84 9 0737 4757).

Bijoux.

Il existe une multitude de bijouterie à Ho Chi Minh ville, pour une grande majorité vous serez dans l’obligation de négocier les prix. Si nous pouvons vous recommander une bijouterie, Made by Mum située au 130 rue Pasteur 2ème étage, salle 201, district 1 (+84 9 8535 4904).

Fournitures.

Vous pouvez aller à Dan Sinh Market au 104 Yersin Street. C’est l’un des meilleurs endroits pour acheter du matériel de maison et de cuisine (que vous ne trouveriez pas dans les magasins standards).

Les tatouages.

Si vous êtes amateurs de tatouages, voici quelques enseignes, sites et profils facebook qui pourraient vous intéresser:
Saigon Ink
Monster Ink
https://www.facebook.com/bob.tattoo.sg…
http://vincykat.com/
https://www.facebook.com/fionatattooartist/
https://www.facebook.com/ExileInkVietnam/
https://www.facebook.com/Bloodshot-Eye-Tattoo-Shop-9273390…/

Trouver une femme de ménage.

Vous pouvez faire appel à une femme de ménage pour entretenir votre logement en passant par une agence tel que www.btaskee.com ou www.dependableprogress.com/ ou encore My Little Maid (téléphone : 0166 2299 663) et Dependable Progress Company située au 4 Nguyen Dinh Chieu, Da Kao , district 1 (numéros de téléphone : +84 12 5361 2712, +84 8 7304 5009).

Envoi de colis.

Pour envoyer des colis, vous avez la possibilité de les faire envoyer par DHL, Fed Ex ou UPS. Il existe aussi plusieurs compagnie maritime tel que An Nam (http://annamcargo.com/service.html), Asian Tigers (http://www.asiantigers-japan.com/), Crown (https://www.crownrelo.com/en-us/country/vietnam) ou encore Santa Fe (http://www.santaferelo.com/).

La poste vietnamienne n’est pas très sûre mais pour des envois qui ne sont pas importants elle peut être utilisée. Prix d’un envoie : 360 000 VND le premier kilo et 120 000 VND par kilo supplémentaire.

Louer une moto sur Ho Chi Minh City.

Pour louer une moto ou un scooter, il existe plusieurs enseignes tel que :

MOFORE
Motorbike Rental.
Saigon Scooter Centre.
Saigon Wheels (+84 9 95 14 54 65).

Vous pouvez aussi vérifier sur les profils facebook : https://www.facebook.com/tigitmotorbikes/?hc_location=ufi et https://www.facebook.com/motoHQsaigon/?fref=ts

Beaucoup d’enseignes vont vous demander de fournir une pièce d’identité en tant que garantie, nous vous conseillons de garder votre passeport et votre permis de conduire avec vous et de leur fournir un dépôt de caution (c’est préférable).

Mécanicien.

Jose Tuset (téléphone +84 12 0766 4650).

Engager un interprète.

Pour trouver un interprète, il vous suffit de contacter un opérateur (+84 012 2843 6883) qui va vous mettre en relation avec un. Il existe deux types de salaires: le standard à 3000 VND la minute entre 8h et 21h, ou 5000 VND la minute entre 17h et 21h.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.